Le jeudi 27 janvier 2011

PolitiqueQuébec

Vincent Lacroix est aujourd’hui transféré en maison de transition

Le projet de loi pour abolir la libération au sixième de la peine traîne toujours

Nouvelles brèves ]

Par Bloc Québécois

Trop souvent, les condamnations, même sévères, découlent sur des emprisonnements qui ne reflètent pas la gravité des crimes en raison de la disposition qui permet notamment aux criminels à cravate d’être libérés au sixième de leur peine.

« L’entêtement du gouvernement de Stephen Harper à accorder la priorité aux intérêts de son parti au détriment de ceux des populations québécoise et aussi canadienne entraîne encore une fois des conséquences inacceptables. Par pur calcul politique, les conservateurs ont refusé le 14 septembre 2009, et une deuxième fois le 4 mars 2010, d’appuyer notre proposition d’adopter en mode accéléré le projet de loi C-434 pour l’abolition de la clause de libération au sixième de la peine. La conséquence : C-434 traîne toujours dans les officines de la Chambre et, à cause de l’esprit partisan des conservateurs, Vincent Lacroix est dès aujourd’hui un homme libre », a dénoncé le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe.

« Au même titre que les victimes de crime économique, nous estimons que, trop souvent, les condamnations, même sévères, découlent sur des emprisonnements qui ne reflètent pas la gravité des crimes en raison de la disposition qui permet notamment aux criminels à cravate d’être libérés au sixième de leur peine. Il est donc indispensable de prendre les mesures pour éliminer cette disposition. C’est la raison pour laquelle nous avons élaboré le projet de loi C-434, afin de corriger cette aberration et que les criminels tels Earl Jones et Vincent Lacroix reçoivent une sentence équitable », a expliqué Gilles Duceppe.

Rappelons que Vincent Lacroix a écopé de treize ans d’emprisonnement pour répondre des 200 chefs d’accusation pour fraude, complot, recyclage de produits de la criminalité et fabrication de faux documents, dont il a été reconnu coupable. Étant donné que la loi permet la libération au sixième de la peine pourvu que le criminel réponde aux conditions de la Commission des libérations conditionnelles, celle-ci n’a eu d’autre choix récemment que de lui accorder sa libération effective dès aujourd’hui.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 289 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 9 ans et 0 mois, le jeudi 27 janvier 2011.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Nouvelles brèves, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Option nationale: Jean-Martin Aussant à Bazzo.tv Jean-Martin Aussant était parmi les invités de Marie-France Bazzo hier à Télé-Québec, dans le cadre de l'émission Bazzo.tv ((Bazzo.tv reçoit [...]

2011: Étude de l’IRIS sur les bonis dans le secteur public Le député de Rousseau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances, Nicolas Marceau, condamne l’augmentation spectaculaire de la [...]

2011: Parlons d’avenir Nous avons un pays à développer. On a fait l'Hydro-Québec et on s'est arrêté, c'était pourtant un projet fou dénoncé [...]

2011: Pourquoi Hydro-Québec est-elle silencieuse sur la débâcle de Pointe Lepreau? Hier le 26 janvier, des citoyens et citoyennes du Nouveau Brunswick (NB) ont fait une démonstration devant l’édifice de la [...]

2011: Cette femme à vraiment la volonté et les ”couilles” d’amener son peuple au croisement de son histoire Pauline Marois, nous a souvent fait voir durant l'année passé qu'elle pouvait sortir ses griffes devant l'incompétence. Il faudrait encore [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages