Le dimanche 13 septembre 2009

PolitiqueQuébec

Le Bloc Québécois dépose un projet de loi pour abolir la libération au sixième de la peine

Serge Ménard invite les conservateurs à démontrer leur bonne foi en appuyant le projet de loi du Bloc Québécois

Canada ]

Par Bloc Québécois

Le Bloc Québécois déposera lundi un projet de loi visant l’abolition des dispositions qui permettent notamment aux “criminels en cravate” d’être libérés au sixième de leur peine. Si les conservateurs sont de bonne foi, ils n’ont qu’à appuyer le projet de loi du Bloc Québécois, un projet de loi simple, qui ne cache aucune mauvaise surprise.

« Le Bloc Québécois considère qu’il est indispensable de prendre les mesures pour éliminer les dispositions offrant la chance aux fraudeurs en cravate de s’en sortir avec une libération au sixième de leur peine. Au même titre que les victimes de crime économique, nous estimons que, trop souvent, les condamnations, même sévères, ne découlent que sur des emprisonnements de quelques mois. C’est pourquoi nous sommes heureux de déposer un projet de loi qui répond au besoin qui s’imposait de plus en plus d’éliminer cette disposition. C’est le fruit de plus de deux ans de démarches pour le Bloc Québécois et nous espérons de tout cœur obtenir l’appui des autres partis à la Chambre des communes afin de faire adopter rapidement le projet de loi », a déclaré aujourd’hui le porte-parole du Bloc Québécois en matière de sécurité publique et député de Marc-Aurèle-Fortin, Serge Ménard.

Cette loi, précise Serge Ménard, est très simple et devrait donc facilement obtenir un large consensus chez les députés de tous les partis. Le Bloc Québécois est le premier parti à déposer de telles mesures.

Le porte-parole du Bloc Québécois a invité en particulier le gouvernement de Stephen Harper à renoncer à déposer son projet de loi distinct qui fait figure de pilule empoisonnée, puisqu’il est accompagné d’autres mesures qui ne sont pas susceptibles d’obtenir un consensus aussi large, notamment afin de favoriser l’imposition de peines minimales. Ce concept, explique Serge Ménard, est totalement inacceptable puisqu’il empiète sérieusement sur la liberté des tribunaux d’exercer leur expertise.

« Si les conservateurs sont de bonne foi lorsqu’ils affirment vouloir s’en prendre aux criminels en cravate, ils n’ont qu’à appuyer le projet de loi du Bloc Québécois, un projet de loi simple, qui ne cache aucune mauvaise surprise. S’ils sont réellement de bonne foi, ils collaboreront pour que ce projet de loi soit adopté en procédure accélérée. Ainsi, nous serons rapidement en mesure de nous donner un premier bon outil », a commenté Serge Ménard.

« Nous pourrons ensuite discuter des autres mesures que les autres partis veulent proposer. Le Bloc, lui, a déjà présenté un programme en six points qui proposait notamment la création d’escouades spécialisées et multidisciplinaires composées de comptables professionnels, d’avocats et de spécialistes des finances. L’abolition des libérations au sixième de la peine est une mesure qui fait actuellement consensus et qui peut être approuvée en moins d’une journée. Agissons donc immédiatement! » a conclu Serge Ménard.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 398 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 9 ans et 10 mois, le dimanche 13 septembre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Le territoire du Québec souverain et les droits autochtones Problématique Quelle sera l'étendue du territoire terrestre et du territoire maritime du Québec souverain? Quels seront les droits des Premières Nations [...]

2011: Plan Nord et gouvernance régionale du Nord-du-Québec: informations et consultations déficientes À la suite de nombreux commentaires entendus de ses concitoyennes et concitoyens lors de la période estivale et au terme [...]

2011: Non-respect des quotas de musique francophone: manif-éclair devant CKOI Le Mouvement Montréal français (MMF) tiendra le mercredi 14 septembre à 12h15 la première de ses manifestations éclairs pour la [...]

2011: Un moratoire de vingt ans sur l’immigration Un moratoire sur l'immigration est nécessaire et urgent pour plusieurs raisons morales, économiques, sociales et culturelles. Au point de vue [...]

2010: L’opportunité à saisir au vol Une connaissance tentait de m'expliquer le principe fondamental d'une série de conférences sur le succès, qu’elle venait de débuter. Placées [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages