Le jeudi 23 septembre 2010

PolitiqueQuébec

Franco Fava vit dans le déni et Bastarache perd la face

Et Charest viendra confirmer que tout le monde est beau, tout le monde est gentil au royaume du Parti Libéral

La corruption au royaume du Parti Libéral du Québec ]

Par AmériQuébec

Le pitoyable spectacle de la Commission Bastarache suit son cours. Comme prévu, le collecteur de fonds Franco Fava nie TOUTES les allégations de Marc Bellemare, et le commissaire Bastarache, fidèle à son poulain Charest, perd patience suite aux questions de l’avocat de Marc Bellemare.

Mercredi, Franco Fava, celui qui aurait exercé des pressions sur l’ex-ministre de la Justice Marc Bellemare, est venu faire preuve d’une éloquence déconcertante lors de son témoignage à la commission Bastarache: “Les nominations de juges, ce n’est pas quelque chose qui m’intéressait. Je n’ai rien à foutre avec ça!” Ce commentaire qui ma foi fait acte d’un vocabulaire hors du commun laisse cependant perplexe.

Fava a avancé qu’il ne connaissait pas les juges Bisson, Simard et Gosselin-Després qui, rappellons-le, sont des juges qui auraient été nommés sous la pression qu’il aurait faite à l’endroit de Marc Bellemare. “Moi, je ne connais pas ces juges-là, je ne les ai jamais rencontrés, je ne les ai jamais vus, a affirmé M. Fava. [Marc Bisson] absolument pas. [Michel Simard], je l’ai rencontré une fois, après sa nomination, mais je ne le connaissais pas du tout, du tout, du tout. [Line Gosselin-Després], je ne l’ai jamais rencontrée et il n’y a jamais personne qui m’a demandé d’intervenir pour elle ou quelqu’un d’autre.”

Franco Fava a même mis au défi de faire venir témoigner lesdits juges à la commission afin qu’ils confirment qu’ils ne se sont jamais rencontrés. Soulignons que ce n’est pas parce que Fava n’a jamais rencontré ces juges qu’il n’aurait pas pu “rendre un service” pour un ami libéral.

Fava a affirmé mercredi: “J’ai hâte de retourner à la retraite. Je commence à en avoir plein le dos de cette histoire de vendetta de M. Bellemare avec M. Charest”. Hé bien, ce qu’on espère, c’est aussi la mise à la retraite du premier ministre Jean Charest qui témoignera deux jours, soit jeudi et vendredi, à la commission. Du jamais vu dans la carrière d’un premier ministre au Québec.

4 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 gilles Le 23 septembre 2010 à 15h27

    je vois que les pequistes comme c est leur habitude de monopoliser ce site..attendez la fin de la commission et apres vous verrez..en attendant la justice va suivre son cours..

  2. 2 pagerry Le 24 septembre 2010 à 7h23

    Où et quand ont-ils appris à mentir de la sorte? Nous assistons au CHOC DES MENSONGES. Un gros 9.5 sur l’échelle du MENSONGE. Le cyclone de la honte libérale qui inonde le Québec. Une rage tsunamique libérale. Un déferlement de mensonges, constituant une HONTE NATIONALE & DÉVASTATRICE dont font les frais, à grands coups de gros millions, tous les honnêtes citoyens que cette sordide «AFAIRE BASTARACHE» finira par fouler aux cales et au trou d’un Québec cadenassé aux cellules de la terreur et de la furie d’un P.M. qui, maintenant, prétend toujours piloter le Québec qu’il a envasé. Nos millions s’empilent dans les poches d’avocassiers et de carnassiers qui ne sont qu’au service de leurs intérêts personnels et professionnels. C’est définitivement au cœur du Québec que frappe cette tornade et c’est L’INSTITUTION MÊME DE LA JUSTICE qui s’effondre. À quel moment de leurs études, cette horde d’avocats chacals ont-ils appris «si bien» à travestir la vérité, à étirer les élastiques de la vérité, au point de les péter tous, l’un après l’autre? Quand, au juste, ces chipoteurs libéraux et rongeurs de vérité, les Charest, Fava, Dupuis, Bachand, Fournier Côté, Batista, Ryan, Bastarache et leurs semblables, ont-ils appris et sont-ils devenus si habiles à occulter, à moduler, à modeler la réalité vraie, en fonction du surréalisme de l’hypocrisie, de a fausseté et du mensonge joyeux? Depuis quand L’OUBLI ET LA NÉGATION DES FAITS, DE LA RÉALITÉ ET DE LA VÉRITÉ ne constituent-ils plus UNE AFFIRMATION CRASSE ET UNE CONSÉCRATION JOVIALISTE DU MENSONGE? Nul n’a besoin d’une licence, ni d’une maîtrise, ni d’un doctorat, pour comprendre que le Québec souffre d’une pathologie libérale infectieuse et qu’il se meurt d’un cancer politique incurable qui nécessite, de toute urgence, le congédiement public de John James Charest, l’amputation du PLQ et de toutes ses rouges métastases, si l’on veut que l’appareil gouvernemental soit définitivement débranché de l’actuel respirateur dont l’oxygène est mortellement vicié.

  3. 3 pagerry Le 24 septembre 2010 à 7h24

    Les cuisiniers et rôtisseurs du PLQ et leurs «sauces». Les Petits Lutins du Québec (PLQ), autrement appelés marmitons et traiteurs qui occupent les poêles de la cafétéria Bastarache, apprêtent des souris et des chats qui finissent par goûter à des chanterelles et des petits poulets! Tout est dans l’art de transformer, d’apprêter de façon à beurrer, de tricher, de tromper et de titiller les papilles gustatives des attablés.

    Fava n’a pas dit, ne dit pas et jamais ne dira qu’il ignore les contenus de la fonction qu’occupait la conseillère en nominations, Chantal Landry. PAS DU TOUT. N’oublions surtout pas que FAVA EST AVOCAT, c’est-à-dire passé maître dans l’art d’endormir un juge et, de ce fait, qu’il connait toutes les recettes de la vérité étuvée, servie en «Saucière-Fava» et du mensonge fortement épicé et aromatisé, servi en «Soupière-Charest». Attendons qu’il nous serve son thé en «Théière-Whissell» ou son café en «Cafetière-Thomassi». CE QUE FAVA A DIT, C’EST QU’IL SOUHAITE IGNORER TOUT CE QU’IL SAIT, AU SUJET DE LADITE LANDRY. Tout comme Charest souhaite ignorer tout ce qu’il sait au sujet des COLLUSIONS du PLQ-DESTRUCTION avec la maffieuse et très corrompue FTQ-CONSTRUCTION; tout comme Philippe Couillard disait souhaiter ignorer tout ce qu’il savait au sujet de la porcherie RABASKA; tout comme Tomassi, tout comme Whissell, etc., etc., etc. …

  4. 4 Normand Le 26 septembre 2010 à 7h54

    Le Québec est malade et très malade on se croirait revenu au temps de Duplessie tellement c’est corrompue avec tout ces politiciens vereux et ces maqouilleur qui grouillent allentour d’eux,,ça sent mauvais,,je crois vraiment que la revue Maclean’s à raison lorsqu’il dénonce la corruption dans la belle province ,,,je dis,,Bravo,,au journaliste de la revue Maclean’s qui a osé écrire cette article tout en espérant que cette article nous fasse réfléchir sur le genre de gouvernance que nous avons et que nous voulons pour le Québec ,,arrêtons de nous regarder le nombrie et agissons pour faire en sorte de nettoyer le québec de cette corruption politique

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 280 a été rédigé par AmériQuébec il y a 10 ans et 2 mois, le jeudi 23 septembre 2010.

Il y a 4 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous La corruption au royaume du Parti Libéral du Québec, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Cégeps anglophones: couper l’herbe sous les pieds Je viens de lire l'article «Mme Marois et les anglos ((Mme Marois et les anglos))» de Lysiane Gagnon à la Presse, [...]

2010: Ne suivez pas le voilier Ce pasteur s'est servit du prétexte de la venue d'un centre culturel musulman près de "ground zero", pour inciter à [...]

2010: Plus de 3000 personnes disent “Non à la loi 103 ! Oui à la loi 101!” Le pari de la Coalition contre la loi 103 est gagné! Le plus grand rassemblement depuis celui de 1993 sur [...]

2010: Le RTC présente son premier bus hybride Dans le cadre de la Semaine des transports collectifs et actifs, M. Raymond Dion, président du Réseau de transport de [...]

2010: Loi 103: le RRQ frappe à l’Assemblée nationale Rappelons que le gouvernement Charest s’apprête à abdiquer face à la Cour suprême du Canada qui a ordonné au Québec, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages