Le jeudi 3 juin 2010

PolitiqueQuébec

L’adéquiste François Bonnardel prépare-t-il son passage au PLQ?

Étude du projet de loi 100

Par Parti Québécois

Le député adéquiste de Shefford, François Bonnardel, démontre plus d’empressement à plaire au gouvernement libéral qu’à remplir correctement son rôle de parlementaire.

Le député de Rousseau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances publiques, Nicolas Marceau, constate avec étonnement que le député adéquiste de Shefford, François Bonnardel, démontre plus d’empressement à plaire au gouvernement libéral qu’à remplir correctement son rôle de parlementaire.

La semaine dernière, le député Bonnardel s’est d’abord éclipsé de l’Assemblée nationale pour éviter de voter sur la motion exigeant la tenue d’une enquête publique sur l’industrie de la construction, l’octroi de contrats gouvernementaux et le financement des partis politiques. Plus curieusement, le député de Shefford a fait volte-face en votant contre un amendement de l’opposition officielle au projet de loi 100 qui proposait d’interdire le versement de bonis aux hauts dirigeants des sociétés d’État alors que le gouvernement est en déficit et que les contribuables doivent encaisser des nouvelles hausses de taxes et de tarifs. « C’est quand même incroyable, surtout que M. Bonnardel a pourtant voté pour la même mesure lorsqu’elle avait été proposée la première fois le 22 avril dernier », s’étonne le député de Rousseau.

Dans le cadre du projet de loi 100, le Parti Québécois demande que toutes les dépenses de nature administrative soient réduites de 10% et que le projet de loi ne se limite pas à cibler uniquement les dépenses de formation, de déplacement et de publicité.

« Par cette proposition, notre souhait c’est non seulement de réduire le poids des dépenses de fonctionnement mais de le faire de façon plus efficace. C’est ça qui échappe au gouvernement libéral et maintenant au député de Shefford », a poursuivi Nicolas Marceau.

L’objectif de réduire les dépenses administratives de 10% sans pour autant couper de façon aveugle dans la formation de leurs employés ou dans les frais de déplacement des intervenants qui travaillent directement sur le terrain auprès de la population est partagé par l’ensemble des intervenants des milieux de la santé, des services sociaux et de l’éducation. « Il faut tenir compte de la mission et de la réalité de chaque organisme plutôt que d’imposer des mesures uniformes et simplistes comme le propose l’ADQ », a illustré le député de Rousseau.

« De façon surprenante, le député Bonnardel ne s’est absolument pas préoccupé des questions importantes soulevées par ces réalités et a plutôt choisi de prêter main forte au gouvernement libéral qui a refusé d’entendre ces groupes dans le cadre du projet de loi et qui refuse d’offrir plus de souplesse aux gestionnaires pour réduire les dépenses de fonctionnement en limitant au maximum l’impact sur les services publics. En somme, constance, rigueur et efficacité, voilà des mots qui échappent à certains, tentés par le chant des sirènes libérales », a conclu Nicolas Marceau.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 M.Éthier Le 4 juin 2010 à 22h51

    On dirait que la belle Nathalie a réussi à infiltrer les rangs adéquistes !

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 438 a été rédigé par Parti Québécois il y a 11 ans et 6 mois, le jeudi 3 juin 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: iPhone 5S : un écran plus grand, mais même format que le iPhone 5 Selon l'imaginaire de Ran Avni, le prochain iPhone pourrait très bien avoir la même taille, mais avec un écran plus [...]

2013: Laurent Proulx candidat aux élections municipales dans la capitale nationale Le maire Régis Labeaume a recruté l'ancien soldat Laurent Proulx, lequel saura assurément obtempérer à son maître. Qui ne se [...]

2010: Alors que les catastrophes naturelles s’accumulent au Costa Rica… Le Costa Rica subit actuellement de très fortes précipitations et les pluies engendrent de nombreux dégâts: inondations, glissements de terrains, [...]

2010: L’île de Mindanao frappée par un séisme sous marin de magnitude 6.0 Un séisme de magnitude 6.0, et d'intensité VIII, a frappé, le 31 Mai 2010, à 10h15 Temps Universel, 18h15 heure [...]

2010: Le débat sur l’indépendance énergétique du Québec peut maintenant commencer « Il y a plus d’un an, le Parti Québécois proposait une réflexion en profondeur sur l’indépendance énergétique afin de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages