Le jeudi 27 mai 2010

PolitiqueQuébec

Gilles Duceppe reçoit le Prix Louis-Joseph-Papineau

172 ans après la rébellion des Patriotes, le Canada d'aujourd'hui est un cul-de-sac pour le Québec!

CanadaL'indépendance du Québec ]

Par Bloc Québécois

Le Prix Louis-Joseph Papineau vient souligner l’engagement de Gilles Duceppe envers le Québec, ses citoyennes et ses citoyens, ainsi que sa grande contribution à la vie politique québécoise et à l’avancement de la cause souverainiste.

« Nous sommes nombreuses et nombreux, au Québec, à partager les idéaux du grand leader des Patriotes, Louis-Joseph Papineau, ses espoirs de voir un jour notre nation exister à part entière et contrôler elle-même sa destinée. Mais si notre objectif est le même, nos moyens sont différents. Notre arme, aujourd’hui, c’est la démocratie, une arme puissante et redoutable au service du peuple québécois », a déclaré le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, alors qu’il recevait avec émotion le Prix Louis-Joseph-Papineau, décerné lors du 6ème gala des Patriotes qui a eu lieu aujourd’hui à Montréal. Ce prix vient souligner son engagement envers le Québec, ses citoyennes et ses citoyens, ainsi que sa grande contribution à la vie politique québécoise et à l’avancement de la cause souverainiste.

« Des Patriotes jusqu’à nous, des Québécois de différentes allégeances politiques ont tenté en vain de faire une place au sein du Canada à ce qui est devenu la nation québécoise. Il y a 20 ans, par exemple, le Canada faisait échouer les accords du lac Meech et rejetait du même coup les demandes minimales du Québec – qui s’est pourtant fait imposer unilatéralement, contre son gré la Constitution canadienne de 1982. Aujourd’hui, le statut du Québec au sein du Canada ne répond toujours pas aux aspirations de la nation québécoise, même minimalement. Vingt ans après l’échec de Meech, il faut voir la réalité en face: une offre du Canada répondant aux besoins du Québec ne viendra jamais. Au Canada, il n’y a plus aucune ouverture pour satisfaire les aspirations des Québécois. La démonstration est claire: les Québécois et les Canadiens sont diamétralement opposés et la possibilité de réformer le fédéralisme canadien pour répondre aux aspirations de la nation québécoise n’est qu’une grande illusion. Cent-soixante-douze ans après la rébellion des Patriotes, le Canada réel, celui d’aujourd’hui, est un cul-de-sac pour le Québec! » a-t-il poursuivi.

Travailler avec acharnement pour réaliser la souveraineté

« Devant la position très campée des Canadiens, il ne m’est jamais apparu avec autant de clarté que la seule voie d’avenir qui s’offre au Québec, dorénavant, c’est la souveraineté. Dans un Québec souverain, nous serons maîtres de notre destinée. Nous pourrons assurer la prédominance de la langue française, nous pourrons contrôler notre immigration, définir notre propre citoyenneté, protéger et assurer l’épanouissement de notre culture. Dans un Québec souverain, nos juges maîtriseront tous le français. Notre poids politique sera de 100% et personne d’autre que nous ne parlera en notre nom dans le monde! Tant que nous serons dans le Canada, on nous refusera une telle existence. C’est pourquoi nous devons redoubler d’ardeur afin d’atteindre notre objectif: la pleine liberté politique! Plusieurs se demandent quand cela adviendra. Je peux vous dire ceci: dans l’histoire, il y a des décennies qui ne valent pas une journée et il y a des heures qui valent une décennie. L’heure qui a vu la démolition du mur de Berlin a été plus importante à elle seule que plusieurs décennies. Cela n’aurait pas été possible sans les efforts de gens convaincus qui y ont consacré leur temps et leur énergie pendant des décennies. Nous travaillons avec acharnement pour réaliser la souveraineté du Québec, notre heure viendra! » a conclu Gilles Duceppe.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 531 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 6 mois, le jeudi 27 mai 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Politique, L'indépendance du Québec, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Vive Terre-Neuve libre, vive le Québec libre! Dans un article exclusif de Radio-Canada titré "Ottawa : un drapeau associé à l'indépendance de Terre-Neuve-et-Labrador soulève la controverse ((Ottawa : [...]

2010: Consultations à Bruxelles entre une délégation nigérienne et l’Union Européenne Le Premier Ministre nigérien Mahamadou Danda est à Bruxelles à la tête d’une importante délégation, pour des consultations entre la [...]

2010: Guinée: la CENI se dit prête pour la présidentielle du 27 juin prochain La Cour suprême guinéenne a retenu 24 candidats pour la présidentielle du 27 juin. « Nous avions programmé jusqu’à [...]

2010: Prison de Champ-Dollon en Suisse: agrandissement de 100 places Mardi, le Conseil d'État du canton de Genève a annoncé avoir adopté un projet de loi visant à agrandir la [...]

2010: Des députés russes courent pour voter à la place de leurs collègues absents C'est le nouveau buzz sur Internet: des députés russes courent dans les travées pour voter en lieu et place de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages