Le vendredi 23 avril 2010

PolitiqueQuébec

Commission d’enquête publique sur la construction

Pour la 4ème fois, les députés libéraux refusent d’entendre les pétitionnaires

Par Parti Québécois

Malgré qu’une commission d’enquête sur la construction soit demandée par tous, les libéraux continuent de faire la sourde oreille et refusent d’entendre la demande des citoyens pétitionnaires. En agissant de la sorte, ils entretiennent le secret autour de cette affaire et contribuent au cynisme de la population.

Le député de Verchères et vice-président de la Commission de l’économie et du travail, Stéphane Bergeron, s’étonne du 4ème refus exprimé mardi soir par les députés libéraux membres de la commission qui a pour effet de priver les Québécois de la possibilité de se faire entendre sur leur volonté d’avoir la vérité et l’heure juste par la tenue d’une commission d’enquête publique sur la construction.

« Les députés libéraux Claude Bachand (Arthabaska), Jean D’Amour (Rivière-du-Loup), André Drolet (Jean-Lesage), Johanne Gonthier (Mégantic-Compton), Georges Mamelonet (Gaspé), Michel Matte (Portneuf) ont, encore une fois, été les marionnettes du bureau du premier ministre. Ils n’ont même pas le courage d’entendre les citoyens et de leur répéter, dans les yeux, les lignes de presse toutes faites préparées à l’avance par leur patron, a déclaré Stéphane Bergeron. Le mépris qu’ils affichent ainsi à l’égard de l’opinion de ces concitoyens est tout simplement honteux. En agissant de la sorte, ils entretiennent le secret autour de cette affaire et contribuent au cynisme de la population qui est de plus en plus convaincue que le gouvernement a quelque chose à cacher », a-t-il ajouté.

Conformément à la réforme parlementaire adoptée en avril 2009, les commissions peuvent se saisir des pétitions déposées à l’Assemblée nationale, permettant ainsi d’y accorder un suivi. Hier soir, la majorité libérale a refusé pour la 4ème fois que la Commission de l’économie et du travail puisse recevoir des citoyens ayant signé la pétition en faveur d’une commission d’enquête publique. En fait, un an après la réforme parlementaire, aucune commission parlementaire ne s’est encore saisie de la moindre pétition…

« Les députés libéraux, à l’instar des autres parlementaires, représentent tous les citoyens du Québec, mais ils refusent obstinément d’entendre les pétitionnaires. Quand le Parti libéral va-t-il enfin écouter la population plutôt que ses collecteurs de fonds qui disent publiquement qu’ils ne veulent pas de commission d’enquête publique ? », se demande M. Bergeron.

Le député de Verchères s’est par ailleurs montré surpris de la déclaration de la ministre de la Justice qui, la semaine dernière, dans une entrevue radiophonique, confirmait que les gestes posés dans le but de contrer les allégations de malversation, de collusion et de corruption dans le domaine de la construction relevaient d’une « stratégie gouvernementale ». « L’heure n’est pas à la stratégie, mais à la vérité. Les députés libéraux devraient être gênés aujourd’hui de refuser encore la tenue de cette commission, une décision qui va à l’encontre des valeurs libérales que véhiculaient à l’époque Robert Bourassa et Claude Ryan. Il semble bien que ce temps soit définitivement révolu », a conclu Stéphane Bergeron.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 428 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 2 mois, le vendredi 23 avril 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Petite vite dans le métro de Taiwan Quand le gouvernement veut passer des «petites-vites» à la population, on tente de le faire en cachette. Ça a été [...]

2012: Grève étudiante: Line Beauchamp et la mauvaise éducation Line Beauchamp, Ministre de l'Éducation dans ses loisirs et avec laquelle c'est du sport pour les étudiants de pouvoir négocier, [...]

2010: Chili: un séisme de magnitude 6.1 frappe la région de Bio Bio Ce 23 Avril 2010, 10h03, Temps Universel, 06h03 heure locale, un séisme de Magnitude ML 6.1, - magnitude locale ou [...]

2010: L’académie des politiciens Que ce soit la ministre de la culture Mme St-Pierre ou celle de l'éducation Mme Courchesne, les deux ne seraient pas [...]

2010: Notre avenir et celle de nos enfants… Ce message s'adresse particulièrement aux femmes et aux Montréalais. En premier lieu, les Montréalais doivent savoir que de fermer les régions [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages