Le dimanche 21 mars 2010

QuébecSociété

En 2010, ça va marcher!

Retour sur la Journée internationale des femmes

Par Marie-Ève Duchesne

C’est le 8 mars dernier qu’avaient lieu les activités de la Journée internationale des femmes. Une journée bien spéciale cette année puisque 2010 sera une année d’actions internationales, en solidarité avec les femmes du monde entier. Petit retour sur les activités de la Coalition régionale de la Marche mondiale des femmes qui ont eu lieu et présentation de ce qui se passera au Québec dans les prochains mois, car « En 2010, ça va marcher ! »

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, les Révolutionnaires Oranges Féministes (R.♀.F.) ont organisé une action symbolique au coin des boulevards Charest et Dorchester pour dévoiler les revendications de la Marche mondiale des femmes de 2010. Les R.♀.F. ont capté l’attention des automobilistes en posant des gestes d’éclat autour de cinq champs d’action: l’autonomie économique des femmes, le bien commun et l’accès aux ressources, la violence envers les femmes comme outil de contrôle du corps des femmes, la paix et la démilitarisation et les droits des femmes autochtones.

La riposte des R.♀.F., un premier pas vers une société plus égalitaire

Les militantes ont voulu montrer clairement à la population de Québec et aux différents paliers gouvernementaux leur ras-le-bol face au sexisme et aux injustices. C’est pourquoi des citoyennes de Québec ont mimé les revendications nationales en plein centre de ces deux boulevards.

« Même si les gestes posés aujourd’hui se font dans le silence pour les R.♀.F., les images proposées autour des 5 revendications québécoises se veulent marquantes et punchées pour que la population comprenne bien l’urgence d’agir » a affirmé Jacinthe Montplaisir, porte-parole de cette action. « Aujourd’hui, la Journée internationale des femmes a 100 ans et c’est avec colère que nous subissions encore au quotidien les inégalités entre les femmes et les hommes. Les gouvernements doivent faire leur part ! » dénonçait Lina Roy, aussi porte-parole.

Les marcheuses envahissent la rue

Plus tard dans la soirée, les femmes se sont mises en marche pour réclamer des engagements concrets des gouvernements du Québec et du Canada. Tout au long du parcours, chacune des revendications portées par le Mouvement des femmes au Québec a été dévoilée autour d’un lieu significatif. Cette marche, où près de 300 personnes s’y trouvaient, se terminaient par une soirée non-mixte sur l’histoire des femmes dans ses principaux mouvements mondiaux.

Les revendications

Pour l’année 2010, et ce partout à travers le monde, 4 champs d’actions seront portés par l’ensemble des femmes où les revendications s’y rattachant sont aux couleurs des différents pays et territoires. Pour le Québec, les femmes revendiquent l’abolition des catégories entre aptes et inaptes à l’emploi à l’aide sociale et l’augmentation du salaire minimum à 10,69$ de l’heure pour représenter l’autonomie économique des femmes.

Le bien commun et l’accès aux ressources se concrétisera par la dénonciation de l’augmentation des tarifs et la privatisation des services publics. Les femmes exigent aussi une loi contre les pubs sexistes, la mise en place dans les écoles des cours d’éducation à la sexualité égalitaires et non sexistes et une garantie pour les femmes du droit inaliénable d’avoir des enfants ou non pour contrer les violences envers les femmes.

Enfin, le retrait des troupes en Afghanistan et la fin du recrutement militaire dans nos écoles viendront illustrer le champ d’action Paix et démilitarisation.

Au Québec, un cinquième champ s’ajoute : celui des droits des femmes autochtones. Avec la situation actuelle des femmes autochtones au Québec et au Canada, les femmes se solidarisent pour demander que le Canada signe la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones avec une attention particulière sur les droits des femmes et des enfants autochtones.

Les cinq continents ont répondu à l’appel de la Marche mondiale des femmes qui, pour la troisième fois de son histoire, invitait les femmes du monde à l’action sous la bannière : Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche ! Au Québec, en plus de la journée du 8 mars, il y aura un blitz d’actions du 12 au 16 octobre 2010.

Le 17 octobre, en solidarité avec le rassemblement mondial de la Marche dans la République démocratique du Congo, les marcheuses de toute la province se donneront rendez-vous à Rimouski pour dénoncer les violences dont sont victimes les femmes dans les pays en guerre.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Paul Tellier Le 21 mars 2010 à 4h53

    Le Voile islamique

    Il ne faut pas réduire le voile exclusivement à sa dimension religieuse parce qu’en plus d’être l’étendard le plus éclatant de l’islam politique, il est révélateur d’une incroyable violence à l’égard des femmes.Celle d’un marquage humiliant et discriminatoire en fonction de leur sexe symbolisant leur infériorité juridique, politique et sociale, de même qu’une soumission au mari à qui revient l’autorité parentale.

    Suite de l’histoire
    http://www.lautjournal.info/default.aspx?page=3&NewsId=2085

  2. 2 Et depuis le 8 mars 2010, que s’est-il passé? - Amériquébec Le 29 mai 2010 à 3h42

    […] au Québec, des actions régionales se sont organisées autour du lancement de la Marche 2010: En 2010, ça va marcher! Depuis, les femmes québécoises se préparent à marcher de nouveau, cette fois sur le thème « […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Presse-toi à gauche!

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 21 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 624 a été rédigé par Marie-Ève Duchesne il y a 9 ans et 4 mois, le dimanche 21 mars 2010.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Droit inaliénable de manifester: Charest reporte le vote d’une motion d’Aussant Alors que le chef d'Option Nationale et député de Nicolet-Yamaska, Jean-Martin Aussant, souhaitait réaffirmer le droit de manifester via une [...]

2011: Modifications à apporter à la carte électorale Le Parti Québécois fait connaître par écrit sa proposition pour une nouvelle carte électorale et propose que soit accordée une [...]

2011: Que faire pour faire tomber les libéraux? Regardez ce que des militants ont fait samedi dernier. J’ai pris ma petite caméra et j’ai été me promener à [...]

2011: Révision des politiques de redevances en matière de ressources naturelles À l’occasion d’une interpellation qui a eu lieu cet après-midi à l’Assemblée nationale, le député de Rousseau et porte-parole de [...]

2010: Le Gouvernement provisoire se réunira prochainement Deux rencontres régionales du Gouvernement provisoire auront lieu prochainement. Les porte-parole du mouvement y discuteront avec vous de l'échéancier et [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages