Le lundi 7 décembre 2009

SociétéQuébec

La tuerie de la Polytechnique

20 ans déjà...

Ameriquebec

14 femmes assassinées le 6 décembre 1989; des meurtres visant directement les femmes. Le massacre de la Polytechnique reste encore une blessure ouverte sur l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes. Jamais, au grand jamais, il ne faudra mettre sous silence cette partie sombre de notre Histoire.

14 femmes assassinées le 6 décembre 1989; des meurtres visant directement les femmes. Certains vous diront: “Pas encore cette tuerie-là! Va-t-on en parler pendant 20 autres années?” D’autres personnes deviendront émues juste à se remémorer ce massacre contre les femmes qui fait maintenant partie de l’Histoire du Québec. Quoi qu’il en soit, le massacre de la Polytechnique reste encore une blessure ouverte sur l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Jamais, au grand jamais, il ne faudra mettre sous silence cette partie sombre de notre Histoire qui nous rappelle encore aujourd’hui que l’égalité n’est pas atteinte, que les manifestations du patriarcat sont toujours bien présentes dans la vie des femmes. Simplement le fait de s’identifier au féminisme, même en 2009, alors que les mentalités ont changé, que la culture et la communauté gays et lesbiennes se soudent depuis l’antiquité comme dans l’antique Lesbos ou Mytilène, suffit encore pour voir les réactions sexistes et patriarcales de la société dans laquelle nous vivons. Propos haineux, perte de crédibilité, « lesbiennes frustrées », ne sont que de minces exemples des préjugés qui pèsent contre ces femmes qui ont à coeur la fin des stéréotypes sexistes.

Rappelons-nous les vives réactions à la sortie du film Polytechnique, l’hiver dernier, voulant nous faire croire qu’il n’y avait aucun lien entre un geste anti-féministe et misogyne et le massacre du 6 décembre. Il ne s’agissait que d’un geste posé par un tueur fou, même si celui-ci avait clairement exprimé son intention de viser les femmes dans une lettre.

Aujourd’hui, la lutte est loin d’être finie. Exploitation, violence, pauvreté, agressions ne sont pas des noms communs qui se conjuguent au féminin pour rien. Ils décrivent encore trop fidèlement les différentes réalités que peuvent vivre les femmes, maintiennent dans la peur celles qui ne les ont pas vécues.

Mais je terminerais sur une note d’espoir, parce que nous avons toutes et tous un rôle à jouer pour que cessent les inégalités créées par ce monde patriarcal. « En adoptant une vision égalitaire dans nos relations, en prenant toutes les formes de violence au sérieux, en refusant de les banaliser et en les dénonçant, nous pouvons mettre fin à la violence envers les femmes. Nous prenons la parole pour reconnaître la pertinence du mouvement féministe. Il est incontournable. C’est un mouvement d’espoir et de solidarité. Ensemble, nous pouvons construire un monde plus égalitaire.1 »

  1. Source: La violence faite aux femmes n’est jamais banale sur le site de la Fédération des femmes du Québec []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Amériquébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 90 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 413 a été rédigé par AmériQuébec il y a 9 ans et 6 mois, le lundi 7 décembre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Nathalie Elgrably, l’écolocratie, et l’art de ne pas avoir peur du ridicule Voici ce que j'ai écrit à Nathalie Elgrably en réponse à son article dans le Journal de Montéal paru le [...]

2009: Manifestation sur le climat à l’occasion du Sommet de Copenhague Le Sommet de Copenhague aura lieu du 7 au 18 décembre prochain, et c’est à cette occasion que les dirigeants [...]

2009: Télé-Québec et le financement des partis politiques Pourquoi les partis politiques ont-ils besoin de financement? Pour payer les frais relatifs à leur administration courante, à la diffusion de [...]

2009: Pour que la voix du Québec soit entendue sur la scène internationale « Le premier ministre Stephen Harper n’a pas respecté sa promesse exprimée à Québec, en décembre 2005, de permettre au [...]

2009: État d’avancement du projet de Train de l’Est Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Stéphane Bergeron, et le député de Terrebonne, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages