Le vendredi 5 mars 2010

ÉconomieQuébec

Crise de l’hypothèque et de l’endettement, réaction insuffisante des conservateurs

D'autant plus qu'ils ont eux-mêmes grandement contribué à la crise

Canada ]

Par Bloc Québécois

Les conservateurs ont contribué de leur large part à la crise de l’endettement des ménages québécois. Malheureusement, le ministre Flaherty, fidèle aux façons de faire de son gouvernement, tente simplement de boucher les trous en appliquant des méthodes mal adaptées.

« Les conservateurs ont contribué de leur large part à la crise de l’endettement des ménages québécois et les mesures annoncées ce matin sont malheureusement insuffisantes pour remédier à ce manque de vision », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière de finances et député d’Hochelaga, Daniel Paillé, en commentant les règles rendues publiques en février afin d’encadrer la disponibilité des hypothèques.

« Le ministre Flaherty a manqué de jugement, en 2007, lorsqu’il a diminué de 25 à 20% le seuil de mise de fonds à partir duquel une assurance de la SCHL devenait obligatoire. Cette mesure n’a eu pour effet que de fragiliser l’endettement des ménages. Le ministre a ensuite fait une pire preuve de son incompétence lorsqu’il s’est montré ouvert à la catastrophique politique américaine en matière d’habitation qui permet l’achat sans mise de fonds avec une hypothèque de 40 ans. Il aura fallu aujourd’hui les pressions de la Banque du Canada et des institutions financières pour que les conservateurs se rendent à l’évidence de la nécessité d’adopter des mesures pour corriger leurs erreurs », a rappelé le député du Bloc Québécois.

« Nous n’en serions pas là si le gouvernement conservateur avait mis en œuvre les propositions mises de l’avant depuis longtemps par le Bloc Québécois, afin d’investir massivement dans le logement social. Voilà une mesure efficace et accessible puisqu’on n’aurait qu’à utiliser les surplus de la caisse de la SCHL pour financer l’initiative. L’accès à un grand nombre de loyers à prix abordables contribuerait à ralentir la surchauffe du marché immobilier tout en diminuant la pression financière sur les ménages », a poursuivi Daniel Paillé.

« En ce qui a trait à la spéculation, le gouvernement conservateur doit se rendre à l’évidence et proposer, à l’instar du Bloc Québécois, la mise en place d’une taxe sur les transactions financières afin de freiner les spéculateurs. La bulle spéculative frappe tous les ménages et les spéculateurs s’en mettent plein les poches. Cette situation doit cesser », a poursuivi le porte-parole du Bloc Québécois en matière de finances.

« Malheureusement, le ministre Flaherty, fidèle aux façons de faire de son gouvernement, tente simplement de boucher les trous en appliquant des méthodes mal adaptées. Il est nécessaire d’aborder la problématique d’une perspective plus large, en agissant sur tous les fronts, comme le propose le Bloc Québécois avec ses initiatives touchant le logement social et la lutte aux spéculateurs. Il est possible d’agir sans pour autant limiter l’accès à la propriété », a conclu Daniel Paillé.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 413 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 9 ans et 5 mois, le vendredi 5 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Le candidat caquiste vedette Denis Leftakis peut et DOIT faire mieux Depuis plusieurs mois, François Legault nous disait qu'il allait annoncer incessamment des candidats vedettes d'une qualité redoutable. C'est finalement la [...]

2011: Enseignement intensif de l’anglais en 6ème année: hourra! Il était temps qu’un gouvernement québécois ait enfin le courage de s’attaquer au drame qui frappe le Québec, petite province [...]

2011: Coquetel de la Table de concertation de la capitale nationale Pour la première fois de son histoire, le Conseil de la souveraineté de la capitale nationale organise, sous la présidence d'honneur [...]

2010: Le budget conservateur démontre que le fédéralisme n’est pas rentable pour le Québec « En présentant un budget aussi vide, le gouvernement conservateur nous offre une autre illustration que le fédéralisme n’est tout [...]

2010: Le cadeau de Pierre Elliott Trudeau au Québec Nous le savions depuis longtemps, Pierre Trudeau a toujours défendu l’idée que les Québécois étaient des « pleutres », qu’ils [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages