Le vendredi 5 mars 2010

QuébecSociété

Crise dans les urgences montréalaises

Mais où est le ministre Bolduc quand on a besoin de lui?

Par Parti Québécois

Les médecins et les infirmières qui tiennent à bout de bras nos hôpitaux crient à l’aide parce qu’ils sont à bout de souffle. Où est le ministre de la Santé quand on a besoin de lui, lorsque le personnel qui soigne les personnes malades a besoin de lui, quand la population a besoin de lui?

« Les renseignements qui proviennent du personnel du réseau de la santé à l’effet qu’il y a des décès évitables dans les salles d’urgence nous inquiètent au plus haut point. Nous demandons au ministre Bolduc de mettre fin à son silence et de rassurer la population. Il a le devoir de nous dire comment il entend venir en aide aux médecins, aux infirmières et au personnel soignant qui crient au secours! Le ministre doit se sortir la tête du sable; quelles solutions envisage-t-il pour que nos patients qui attendent à l’urgence soient soignés, comme c’est leur droit? », se demande le député de Marie-Victorin et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Bernard Drainville.

Lors de sa nomination il y a moins de deux ans, le ministre Bolduc avait déclaré : « Mon expertise est reconnue dans la gestion des délais et des listes d’attente. […] Il faut s’attendre à ce qu’il y ait beaucoup d’améliorations dans le réseau de la santé ». « Monsieur le Ministre, où sont les améliorations que vous nous avez promises ? », ajoute Bernard Drainville.

Le député de Marie-Victorin a tenu à rappeler que le ministre de la Santé et des Services sociaux avait déclaré aux médias, l’an dernier, qu’il avait trouvé des solutions pour régler la majorité des problèmes existant dans les salles d’urgence qu’il avait visitées.

« Les médecins et les infirmières qui tiennent à bout de bras nos hôpitaux crient à l’aide parce qu’ils sont à bout de souffle. Où est le ministre de la Santé quand on a besoin de lui, lorsque le personnel qui soigne les personnes malades a besoin de lui, quand la population a besoin de lui? », se questionne le député.

« Quand une personne souffre au point où elle a besoin de se rendre dans une salle d’urgence, elle ne souhaite pas attendre 17 heures et demie, comme c’est le cas actuellement. Elle souhaite être soignée rapidement. Les gens qui travaillent dans les urgences donnent le meilleur d’eux-mêmes pour donner les meilleurs soins aux patients. Maintenant, le ministre Bolduc doit nous faire la preuve qu’il a le leadership nécessaire pour proposer des solutions aux problèmes de l’attente dans les urgences du Québec. C’est ce qu’on attend de ce ministre », a conclu Bernard Drainville.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Marie Barrette

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 375 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 3 mois, le vendredi 5 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Le candidat caquiste vedette Denis Leftakis peut et DOIT faire mieux Depuis plusieurs mois, François Legault nous disait qu'il allait annoncer incessamment des candidats vedettes d'une qualité redoutable. C'est finalement la [...]

2011: Enseignement intensif de l’anglais en 6ème année: hourra! Il était temps qu’un gouvernement québécois ait enfin le courage de s’attaquer au drame qui frappe le Québec, petite province [...]

2011: Coquetel de la Table de concertation de la capitale nationale Pour la première fois de son histoire, le Conseil de la souveraineté de la capitale nationale organise, sous la présidence d'honneur [...]

2010: Le budget conservateur démontre que le fédéralisme n’est pas rentable pour le Québec « En présentant un budget aussi vide, le gouvernement conservateur nous offre une autre illustration que le fédéralisme n’est tout [...]

2010: Le cadeau de Pierre Elliott Trudeau au Québec Nous le savions depuis longtemps, Pierre Trudeau a toujours défendu l’idée que les Québécois étaient des « pleutres », qu’ils [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages