Le mardi 2 mars 2010

SociétéQuébec

Dégel des frais de scolarité au Québec: c’est assez!

Le CNJPQ en a ras-le-bol du pelletage dans la cour des jeunes

Par Parti Québécois

S’ajoutant à la hausse de la responsabilité fiscale de la génération montante, l’endettement étudiant accentue le surendettement des jeunes ménages québécois qui devront faire toujours plus avec toujours moins.

À la sortie de la conférence de presse qui soulève déjà les passions, le comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ) a dénoncé l’iniquité intergénérationnelle que provoquerait le déplafonnement des droits de scolarité proposé.

Surendetter les jeunes ménages

« Dans un contexte de déficit démographique, d’augmentation galopante des déficits publics, d’explosion des coûts de santé et de la future incapacité de payer de la Régie des rentes du Québec, les jeunes sont inquiets. Seront-ils capables de payer? », se questionne Alexandre Thériault-Marois, président du CNJPQ.

Les mesures préconisées par Robert Lacroix, entre autres, auront pour effet de dissuader les étudiants des milieux défavorisés à poursuivre des études supérieures comme on l’observe déjà. Les étudiants de la classe moyenne qui poursuivent leurs études verront également leur endettement augmenter. « S’ajoutant à la hausse de la responsabilité fiscale de la génération montante, l’endettement étudiant accentue le surendettement des jeunes ménages québécois qui devront faire toujours plus avec toujours moins », rappelle Alexandre Thériault-Marois.

Sans même consulter

Le plus révoltant de cette situation est sans doute l’absence de consultation de la part du gouvernement. Le sommet économique, tenu à Lévis le 21 janvier dernier, avait exclu tous les groupes jeunesse, et ce, malgré les protestations. La ministre Courchesne a récemment parlé d’un consensus autour de la hausse des frais de scolarité, consensus excluant les étudiants.

Le 11 février dernier, le comité national des jeunes ainsi que des députés du Parti Québécois dénonçaient la façon de faire de la ministre Courchesne: décider sans consulter qui que ce soit. Il y a fort à parier que les libéraux de Jean Charest se réjouiront de cette proposition qui correspond à la proposition des jeunes libéraux.

« Le gouvernement Charest écoutera bien ceux qu’il veut bien entendre et s’ouvre à l’idée de refiler la facture aux prochaines générations », ajoute M. Thériault-Marois. Le CNJPQ croit que les jeunes sont prêts à faire leur part, mais pas à voir l’accès à l’éducation restreint et à consentir à supporter seuls la facture libérale.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 328 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 4 mois, le mardi 2 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: MÉSRQ, IEDM et RLQ, du pareil au même? Dans un excellent article titré "Étudiants pour la hausse des droits de scolarité : l’IEDM et le RLQ contre les [...]

2012: Manifestation pacifique à Québec: gaz lacrymogène pour tous! http://www.youtube.com/watch?v=df6WOKRbuxI Alors que la ministre Line Beauchamp restait de marbre et demandait aux étudiants de manifester pacifiquement, sa police politique a [...]

2011: Qui dit mois de mars, dit mobilisation féministe! C’est sous le thème "Toujours en action pour le respect de nos droits" que les femmes se mobiliseront le 8 [...]

2011: Colisée de Québec: Charest défend le fédéralisme plutôt que les Québécois Bien qu’elle se réjouisse de l’annonce faite hier par le maire de Québec, Régis Labeaume, et le président-directeur général de [...]

2011: Québec, un gouvernement anglomane! Le gouvernement du Québec s’écrase, abdique sa responsabilité de promouvoir l’identité nationale québécoise par la défense et par la promotion [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages