Le mardi 26 janvier 2010

QuébecEnvironnement

Achat des déchets nucléaires de Pointe Lepreau

Un cadeau empoisonné qu'on laisse à nos générations futures!

Nouvelles brèves ]

Par MSQN

De cette future entente d’acheter la centrale nucléaire de Pointe Lepreau , les québécois vont acquérir aussi les 5000 tonnes de déchets radioactifs produits ou à produire, qui vont coûter au minimum 5 milliards aux futurs nouveaux propriétaires québécois.

Dans le débat du projet d’Hydro-Québec d’acheter Energie Nouveau-Brunswick, on ne mentionne pas le pire de l’affaire : dans cette future entente d’acheter la centrale nucléaire de Pointe Lepreau à un prix d’aubaine (1.4 milliard !), les québécois vont-ils acquérir aussi les 5000 tonnes de déchets radioactifs produits ou à produire, qui vont coûter au minimum 5 milliards aux futurs nouveaux propriétaires québécois.

Comme legs aux générations futures c’est tout un cadeau !

Sous l’influence néfaste du lobby nucléaire, les promoteurs-politiciens-décideurs qui nous représentent actuellement, s’en balancent royalement. Ils refusent de considérer que la centrale Pointe Lepreau est très dangereuse, puisque sa reconstruction a été autorisée avant la mise en application des nouvelles normes internationales de sûreté nucléaire adoptées en juin 2008 par la Commission Canadienne de Sûreté Nucléaire (CCSN).

De plus, Hydro-Québec devra-t-il également respecter l’entente de construction d’une autre centrale nucléaire qu’Énergie Nouveau-Brunswick se serait engagé à construire ?

Les centrales nucléaires CANDU sont problématiques sous différents aspects: le coefficient de réactivité positive peut faire sauter le coeur du réacteur à tout moment; les 16 problèmes de niveau 3 qui ont été dévoilés par la CCSN au mois d’août 2009 ne sont pas résolus; la gestion de ses déchets, cauchemar du nucléaire, va coûter très cher; le gouffre financier de tout développement nucléaire n’est pas de bonne augure pour le portefeuille des citoyens.

À cause des graves impacts sanitaires, économiques, environnementaux et sociaux, il faut s’opposer définitivement à l’acquisition de Pointe Lepreau dans toute entente avec le Nouveau-Brunswick ou bien on troque la fin de Gentilly-2 contre la poursuite de Pointe Lepreau sans ses déchets, pour le bien de tous les québécois, qui ne sont pas du tout consultés dans cette nébuleuse affaire.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Philippe Giroul

Articles rédigés: 39 articles

Profil: Le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire présente un défi pour chaque québécois et québécoise, peu importe leur allégeance politique. Nous nous devons de manifester ouvertement notre désaccord avec les…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 281 a été rédigé par Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire il y a 9 ans et 5 mois, le mardi 26 janvier 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Nouvelles brèves, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Lèpre: de 700 000 personnes par an affectées à 210 000 « Et il advint, comme il faisait route vers Jérusalem, que Jésus passa aux confins de la Samarie et de [...]

2012: Gesca : organe de propagande non-officiel pour la CAQ Dans un petit papier gribouillé par André Pratte sur le Blogue de l'édito de Cyberpresse, on pouvait lire aujourd'hui comme [...]

2012: Accord Canada – Union européenne Les documents divulgués confirment les préoccupations de plusieurs. « l’AÉCG est un véritable cheval de Troie», a affirmé Claude Vaillancourt, porte-parole [...]

2012: Salle comble pour Option Nationale qui débutait sa tournée à Québec Le député de Nicolet-Yamaska, Jean-Martin Aussant, effectuait ce mercredi le premier arrêt de sa tournée destinée à faire la promotion [...]

2011: La Couronne et l’empire britannique Avant le rapatriement de 1982, la Couronne britannique avait l'autorité de nier le droit du Canada de refuser à Québec [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages