Le jeudi 30 juillet 2009

Québec

Rapport Weatherill sur la listériose

Il est impératif de déclencher une enquête publique

Canada ]

Par Bloc Québécois

Les porte-parole du Bloc Québécois estiment que le gouvernement doit instaurer une véritable enquête publique pleinement transparente et indépendante avec tous les pouvoirs donnés en vertu de la Loi sur les enquêtes, sur ses actions, des agences et ministères, en relation avec les événements qui ont mené à la crise de la listériose.

« À la lecture de ce rapport, il est impératif de déclencher une enquête publique comme le recommandait le rapport du Sous-comité sur la salubrité des aliments. Visiblement, l’enquêteuse nommée par le premier ministre Harper n’a pas eu les coudées franches pour mener une enquête exhaustive et transparente », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’agriculture et agroalimentaire et député de Richmond–Arthabaska, André Bellavance, à la suite de la publication du rapport de Mme Sheila Weatherill sur la crise de la listériose.

Le député note tout de même que le rapport de Mme Weatherill ne blâme pas seulement Aliments Maple Leaf, mais fait également des récriminations au gouvernement fédéral dans la gestion de cette crise. « Mme Weatherill souligne le manque de coordination dans les communications entre les différents ministères fédéraux, de même qu’avec les gouvernements provinciaux. Elle note de plus l’absence de leadership perçue dans le domaine de la santé publique au gouvernement fédéral par plusieurs intervenants au cours de son enquête », a affirmé André Bellavance.

Le rapport recommande un délai de deux ans pour mettre en place différentes mesures visant à améliorer le système. « Ce délai est trop long quand on pense que la crise de la listériose a eu lieu en 2008. Deux années supplémentaires, ça nous mènerait en 2011, alors que des actions peuvent et doivent être prises immédiatement. Par ailleurs, plusieurs recommandations avancées par Mme Weatherill sont reprises de précédents rapports de la vérificatrice générale. Or, les libéraux, qui étaient au pouvoir à l’époque, n’ont pas tenu compte de ces recommandations qui auraient pu permettre d’améliorer le système », a soutenu André Bellavance.

Le député d’Argenteuil–Papineau–Mirabel, Mario Laframboise, a rappelé pour sa part que le Bloc Québécois avait réclamé, le 5 janvier, que le premier ministre désigne quelqu’un pour présider une enquête indépendante. « Or, Mme Weatherill n’a pas disposé des outils nécessaires pour faire toute la lumière sur cette tragédie qui a coûté la vie à 22 personnes, il y a un an », a déploré Mario Laframboise tout en ajoutant que cette enquête a été menée sous embargo médiatique et que le rapport a été rendu public une fois seulement que le gouvernement a donné son consentement.

Les porte-parole du Bloc Québécois estiment que le gouvernement doit instaurer une véritable enquête publique pleinement transparente et indépendante avec tous les pouvoirs donnés en vertu de la Loi sur les enquêtes, sur ses actions, des agences et ministères, en relation avec les événements qui ont mené à la crise de la listériose. « Seule une enquête publique pourra rendre justice aux proches des victimes et améliorera le système de salubrité des aliments afin de permettre de réduire les risques pour la santé des gens », a conclu André Bellavance.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 455 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 2 mois, le jeudi 30 juillet 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Échangeur Turcot: tout le projet est à revoir Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Stéphane Bergeron, n’est guère surpris de la [...]

2009: L’imposition de visas aux Mexicains nuit aux relations entre le Québec et le Mexique La députée de Rosemont et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales et de Francophonie, Louise Beaudoin, s’inquiète [...]

2009: Sam Hamad abandonne les retraités d’AbitibiBowater Le député de Roberval et porte-parole de l’opposition officielle en matière de mines et de forêts, Denis Trottier, reproche au [...]

2009: Hydro-Québec: les abonnés n’ont pas à payer pour les erreurs commises par la société d’État Le député de Jonquière et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie, Sylvain Gaudreault, trouve inacceptable la tentative d’Hydro‑Québec de [...]

2009: Déportation de la famille Sheikh Le député de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’immigration et de communautés culturelles, Camil Bouchard, demande l’intervention [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages