Le dimanche 26 juin 2011

QuébecPolitique

Mathieu Traversy surpris par la nouvelle rumeur

« C'est bien mal me connaître que de penser que je puisse joindre un mouvement politique qui ne prône même pas la souveraineté! »

Par Parti Québécois

Mathieu Traversy reste convaincu que le Parti Québécois, de par son histoire et ses convictions, est le seul parti qui puisse faire les choses différemment pour faire avancer le Québec, notamment par son désir de le rendre souverain.

À la suite de la récente rumeur d’un départ ou d’un changement de parti, le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, tient à rectifier le tir. Il tient également à dire que personne n’a vérifié les faits avant de mettre sous presse l’article paru récemment dans Le Journal de Montréal.

« Tout d’abord, c’est avec surprise que j’ai appris la rumeur. Ce n’est pas parce que nous avons de bonnes discussions à l’interne et que je fais valoir des points de vue différents auprès du caucus que j’ai l’intention de me présenter dans un éventuel parti de François Legault. Je profite justement de ces échanges avec mes collègues du Parti Québécois pour faire valoir des idées afin de faire changer les choses au sein de notre parti, de continuer de bien représenter la population et de s’améliorer; je ne travaille pas du tout pour une autre option politique! », a affirmé Mathieu Traversy.

Le député de Terrebonne se désole que certains aient pu mal percevoir son attitude de vouloir apporter des correctifs et des changements positifs au sein du parti. « C’est bien mal me connaître que de penser que je puisse joindre un mouvement politique qui ne prône même pas la souveraineté!»

Il ajoute : « Le Québec d’aujourd’hui doit faire des choix efficaces et sortir du carcan fédéral canadien. Là-dessus, la proposition du Parti Québécois sur la gouvernance souverainiste est la meilleure à mon sens. Elle nous permettra de gouverner le Québec, de s’approprier plus de pouvoirs et de faire la promotion de notre option jusqu’à ce que les Québécois aient envie de se prononcer sur la question. La simple gouvernance provincialiste dépourvue d’actions de promotion pour l’atteinte de notre projet de pays ne m’intéresse pas ».

« Même si François Legault est un homme politique que je respecte, aucune approche n’a jamais été faite et je n’ai jamais tenté de l’approcher pour faire partie de sa coalition », a-t-il rectifié.

Mathieu Traversy reste convaincu que le Parti Québécois, de par son histoire et ses convictions, est le seul parti qui puisse faire les choses différemment pour faire avancer le Québec, notamment par son désir de le rendre souverain. « La liberté d’un peuple est le plus beau cadeau que l’on puisse lui offrir, et c’est ce que le Parti Québécois nous permettra de faire », a conclu le député de Terrebonne.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Réjean Le 27 juin 2011 à 0h36

    MATHIEU TRAVERSY SURPRIS PAR LA NOUVELLE RUMEUR
    Un article signé par: Parti Québécois.

    Excuser mon ignorance mais pourquoi est-ce le PQ qui rédige cet article? Et qui l’a rédigé au PQ?

    Monsieur Mathieu Traversy est-il vraiment trop occupé pour rédiger lui-même une courte réponse?

    Ce texte me fait penser à une mère qui répond à la place de son enfant quand on pose une question à celui-ci afin que la réponse soit ce qu’elle veut entendre ou ce qu’elle voudrait qu’il dise.

    Ou encore, un sois-disant journaliste qui nous explique ce qu’a dit une personnalité publique, alors qu’on n’aurait qu’à nous laisser écouter cette personnalité, c’est toujours une interprétation du pseudo journaliste et de la manipulation de l’opinion publique.

    Le PQ fait-il si peu confiance à son député pour ainsi répondre à sa place aux rumeurs qui concernent ce député? Et en plus de façons quasi incognito.

    Avouez qu’il y a de quoi se questionner sur la liberté d’expression au sein du PQ, ce parti politique soit-disant démocratique.

    Il n’y a pas que Madame Pauline Marois en cause au PQ. C’est le Parti Québécois lui-même qui est en cause au Québec.

    Vos explications concernant les référendums que vous privilégiez tant ne tiennent pas au Québec. Ce ne sont que des excuses pour ne pas réaliser le Pays Québécois de langue française et leurrer la Nation Québécoise.

    Monsieur Parizeau a toujours eu raison: il faut des élections référendaires pour faire l’indépendance du Québec. Si ça ce n’est pas démocratique, alors les élections ne le sont pas plus!

    Depuis 40 ans vous n’avez fait que modifier continuellement votre programme et vous avez agit de sorte à expulser les indépendantistes pour aboutir aujourd’hui à un parti politique fédéraliste qui manipule ses députés et l’opinion publique.

    Quel bel exemple d’hypocrisie et de sournoiserie!

    Vous n’aurez plus jamais mon vote.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Article original: pq.org - Actualité

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 388 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 0 mois, le dimanche 26 juin 2011.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Visite de William et Kate Middleton: archaïsme ou spectacle financé par le contribuable? La question du nouvel amphithéâtre à Québec a relancé la question du financement public au secteur du divertissement, que d’aucuns [...]

2011: Digne à soustraire des générations du chaos Meech procédait d'honnêtes intentions, mais espérer convaincre neuf provinces de nous octroyer un statut privilégié se résumait à tenter de [...]

2011: Lancement de la campagne « Être anglophone et vivre en français » Impératif français lance une campagne de valorisation du français auprès des Anglo-québécois. Par cette nouvelle action, Impératif français cherche à [...]

2010: Risques cachés à Gentilly-2 militarisé? Dans un article paru dans le Nouvelliste du 12 mai dernier, le directeur de la DSP, le Dr Grenier, avec [...]

2010: Face au G20, la résistance s’impose! L’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) s’insurge contre la tenue du sommet du G-20 à Toronto et tient à [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages