Le mercredi 17 juin 2009

QuébecÉconomie

Une lueur d’espoir pour les travailleurs de la forêt

Proposition d’un nouveau régime forestier

Par Parti Québécois

Les grandes orientations, comme l’idée de séparer l’approvisionnement de l’aménagement, le concept de forêt de proximité et la mise en marché du bois et la possibilité de faire des expériences pilotes en région, font preuve d’ouverture. Mais l’argent sera-t-il au rendez‑vous?

« La proposition déposée aujourd’hui pour un nouveau régime forestier prépare l’avenir, certes, mais ne doit pas faire oublier le présent et le passé. La crise forestière actuelle atteint une ampleur inégalée: les usines ferment, les travailleurs crient à l’aide. Préparons l’avenir, mais occupons-nous aussi du présent et le présent, c’est de venir en aide aux travailleurs qui ne réussissent pas à souffler un peu parce que les mesures du gouvernement libéral, et celles du fédéral, sont insuffisantes et mal adaptées pour eux ».

C’est ce qu’a déclaré le député de Roberval et porte-parole de l’opposition officielle en matière de mines et de forêts, Denis Trottier, au dépôt du projet de loi 57 présenté aujourd’hui par le ministre Claude Béchard (dont on peut aussi consulter les notes explicatives).

Le député Trottier note que la proposition actuelle tranche avec les intentions passées du gouvernement libéral. « Il était à peu près temps que le ministre Béchard travaille avec eux pour obtenir un plus large consensus. Ce qui est malheureux, c’est tout le temps perdu : si le ministre s’était assis avec les partenaires dès le départ, le Québec forestier serait nettement plus avancé », a indiqué Denis Trottier.

Les grandes orientations, comme l’idée de séparer l’approvisionnement de l’aménagement, le concept de forêt de proximité et la mise en marché du bois et la possibilité de faire des expériences pilotes en région, font preuve d’ouverture. Mais l’argent sera-t-il au rendez‑vous?

L’inaction du gouvernement libéral en matière de forêt est bien réelle! Par exemple, la Conférence régionale des élus ainsi que la municipalité de La Doré ne reçoivent que des accusés de réception à leurs demandes… Il est aussi anormal que l’industrie automobile ait déjà bénéficié de 7 milliards de dollars du fédéral alors que l’industrie forestière tarde toujours à recevoir son chèque de quelque 100 millions de dollars.

« S’il faut saluer cette proposition qui devra traverser l’étape d’une consultation, on peut aussi douter de la volonté du gouvernement de mener à bien un tel projet, compte tenu des nombreuses annonces non respectées depuis quelques années. D’ici là, qu’attend le gouvernement Charest pour lever le ton face à Ottawa et défendre nos travailleurs forestiers pour qu’ils soient traités sur le même pied que les travailleurs ontariens de l’automobile? », a conclu Denis Trottier.

Espérons que le dépôt du projet de loi pour la mise en place du nouveau régime forestier ne servira pas d’excuse au gouvernement pour se défiler encore une fois devant l’ampleur de la crise forestière.

Le Parti Québécois poursuivra son action et sera à l’écoute des personnes intéressées afin de recueillir leurs appréhensions et propositions pour traverser la crise forestière qui sévit durement dans les régions du Québec et pour bonifier le futur régime forestier.

La commission parlementaire qui aura lieu sur le sujet à l’automne permettra à tous les acteurs de s’exprimer. Reste à espérer que le gouvernement libéral n’éteindra pas alors la lueur d’espoir des travailleurs de l’industrie forestière et qu’il prendra vraiment en considération les demandes et suggestions des citoyens.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 496 a été rédigé par Parti Québécois il y a 11 ans et 4 mois, le mercredi 17 juin 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Annonce de la course à la présidence du Bloc Québécois À sa réunion du 8 juin dernier, le Bureau national du Bloc Québécois a adopté une proposition en vue de [...]

2011: La monarchie au Maroc promet des réformes constitutionnelles Au Maroc, le roi Mohammed VI a promis vendredi des réformes qui vont limiter ses pouvoirs politiques et religieux. Ces [...]

2011: Téléthon à l’hôpital Ste-Justine pour Kate Middleton et Prince William J'avoue que le titre est un peu fort, mais comment rester insensible à ça? Le Journal de Montréal nous apprend [...]

2010: Admission au retrait préventif pour les femmes travaillant dans les entreprises fédérales À l’initiative du Parti Québécois, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, hier, une motion dont l’objectif est de faire reconnaître [...]

2010: Le Hamas: création israélienne? Depuis l'attaque contre la flottille de la paix, diront les « pro-palestiniens », ou l'abordage de la flottille pour Gaza, diront les [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages