Le mercredi 17 juin 2009

PolitiqueQuébec

La motion du Bloc pour le maintien du système des commissions des valeurs mobilières est battue

Michael Ignatieff a encore une fois laissé tomber le Québec

Canada ]

Par Bloc Québécois

La réaction de Michael Ignatieff illustre encore une fois qu’il n’a rien compris des revendications du Québec, ou alors qu’il s’en fout complètement. Le chef libéral ignore la volonté clairement exprimée des Québécois, et il cautionne encore une fois une intrusion dans les compétences du Québec.

« Michael Ignatieff nous a offert aujourd’hui un autre exemple de la mesure de sa prétendue ouverture envers le Québec. Au moment où le Québec a besoin de tous ses outils pour faire face à la crise économique et financière, le gouvernement, aidé en cela par les libéraux de Michael Ignatieff, cherche à imposer au Québec un organisme pancanadien qui ignorera les spécificités du marché québécois. Michael Ignatieff savait très bien qu’en s’abstenant de voter, les libéraux entraîneraient la défaite de la motion du Bloc Québécois visant le maintien du système de commissions multiples des valeurs mobilières. Mais le chef libéral n’a même pas eu le courage d’afficher ses convictions. C’est du pur calcul politique et du pur mépris envers le Québec, dans la plus authentique tradition de ses prédécesseurs Pierre-Elliot Trudeau, Jean Chrétien et Paul Martin », a lancé le porte-parole du Bloc Québécois en matière de finances et député de Saint-Maurice—Champlain,Jean-Yves Laforest, après que la Chambre des communes ait rejeté la motion du Bloc Québécois.

« Nous savions évidemment que les conservateurs allaient voter contre notre motion puisque cette motion invite la Chambre à désavouer le projet du gouvernement de mettre sur pied une commission unique des valeurs mobilières. Cependant nous avions espoir que Michael Ignatieff tende la main concrètement, pour une fois, aux Québécoises et aux Québécois. Au lieu de cela il persiste à se réfugier derrière l’argument qu’un gouvernement libéral aurait référé cette question à la Cour suprême du Canada avant d’agir », a expliqué Jean-Yves Laforest.

« La réaction de Michael Ignatieff illustre encore une fois qu’il n’a rien compris des revendications du Québec, ou alors qu’il s’en fout complètement. Partout au Québec parmi les milieux concernés, les gens affirment qu’il est inutile de modifier le système actuellement en place puisque celui-ci fonctionne très bien. Les parlementaires à l’Assemblée nationale ont par ailleurs voté unanimement en faveur du maintien du système actuel et contre l’intrusion dans les compétences du Québec que constituerait l’imposition d’une commission unique des valeurs mobilières. Non seulement donc le chef libéral ignore la volonté clairement exprimée des Québécois, mais il cautionne encore une fois une intrusion dans les compétences du Québec. Ceci nous prouve à nouveau que conservateurs ou libéraux, Stephen Harper ou Michael Ignatieff, ça restera toujours du pareil au même en ce qui concerne le Québec », a conclu son collègue porte-parole en matière de revenu et porte-parole adjoint en matière de finances, le député d’Alfred-Pellan, Robert Carrier.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sabime Le 20 juin 2009 à 15h56

    C’est de la pure intrusion dans les “compétences” du Quebec. “La ‘mère-poule’ de gouvernement fe-he-de-he-ral d’Ottawa qui ne veut pas lacher son petit”. Je pense comme une républicaine!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 407 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 9 mois, le mercredi 17 juin 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Annonce de la course à la présidence du Bloc Québécois À sa réunion du 8 juin dernier, le Bureau national du Bloc Québécois a adopté une proposition en vue de [...]

2011: La monarchie au Maroc promet des réformes constitutionnelles Au Maroc, le roi Mohammed VI a promis vendredi des réformes qui vont limiter ses pouvoirs politiques et religieux. Ces [...]

2011: Téléthon à l’hôpital Ste-Justine pour Kate Middleton et Prince William J'avoue que le titre est un peu fort, mais comment rester insensible à ça? Le Journal de Montréal nous apprend [...]

2010: Admission au retrait préventif pour les femmes travaillant dans les entreprises fédérales À l’initiative du Parti Québécois, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité, hier, une motion dont l’objectif est de faire reconnaître [...]

2010: Le Hamas: création israélienne? Depuis l'attaque contre la flottille de la paix, diront les « pro-palestiniens », ou l'abordage de la flottille pour Gaza, diront les [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages