Le mercredi 6 mai 2009

ÉconomieQuébec

Garanties de prêts: le gouvernement conservateur doit faire sa part pour l’industrie forestière québécoise

Par Bloc Québécois

Tout le monde travaille à trouver des solutions aux difficultés rencontrées par l’industrie forestière, une industrie capitale pour l’activité économique québécoise, tout le monde sauf le gouvernement conservateur qui s’acharne à tourner le dos aux entreprises et aux travailleurs québécois et à ignorer leurs besoins.

« Alors que le gouvernement du Québec vient d’offrir une garantie de prêt d’urgence d’une valeur de 100 millions de dollars américains à AbitibiBowater, qui lui permettra de poursuivre ses activités pendant sa période de restructuration, le gouvernement conservateur fait preuve d’une mauvaise foi sans borne en refusant toujours de faire sa part dans ce dossier », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’industrie, petite entreprise et tourisme et député de Chicoutimi–Le Fjord, Robert Bouchard.

« Une fois de plus, Québec réitère son soutien et n’hésite pas à venir en aide aux 7500 travailleuses et travailleurs québécois d’AbitibiBowater, mais que fait le gouvernement fédéral pendant ce temps? Il s’entête à contredire la position du gouvernement du Québec, du Conseil de l’industrie forestière du Québec et de ses propres avocats et prend le parti des lobbies américains en remettant en question la légalité des prêts et des garanties de prêts. Or Québec le fait pour soutenir son industrie, et le gouvernement de Stephen Harper devrait enfin comprendre qu’il est nécessaire et urgent de mettre en place un programme de garanties de prêts comparable à celui offert à l’industrie automobile ontarienne. Il est inacceptable que le gouvernement conservateur privilégie ainsi l’industrie de l’auto de l’Ontario à hauteur de 4 milliards de dollars au détriment de l’ensemble de l’industrie forestière du Québec qui ne recevra que 170 millions de dollars », a poursuivi Robert Bouchard.

« Ce matin, le ministre québécois des Ressources naturelles et de la Faune, Claude Béchard, a lui-même pressé le gouvernement fédéral de faire sa part dans ce dossier. Tout le monde travaille à trouver des solutions aux difficultés rencontrées par l’industrie forestière, une industrie capitale pour l’activité économique québécoise, tout le monde sauf le gouvernement conservateur qui s’acharne à tourner le dos aux entreprises et aux travailleurs québécois et à ignorer leurs besoins. Pour Stephen Harper, les travailleurs et l’économie du Québec ne sont clairement pas des priorités et ses ministres québécois, les Denis Lebel, Christian Paradis et Jean-Pierre Blackburn, ne font vraisemblablement pas le poids », a repris le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’industrie, petite entreprise et tourisme.

« Le gouvernement fédéral a la responsabilité de venir en aide sans tarder à AbitibiBowater et à l’ensemble de l’industrie forestière. Il doit prendre exemple sur le gouvernement du Québec et admettre la légalité des garanties de prêts. De nombreux emplois sont en jeu dans ce dossier et le Bloc Québécois continuera de talonner le gouvernement conservateur pour qu’il sorte enfin de son inaction et assume ses responsabilités », a conclu Robert Bouchard.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 426 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 8 mois, le mercredi 6 mai 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: La dernière stratégie du gouvernement semble être la suivante : attendre et capitaliser Voici quelques extraits du texte d'un professeur du Collège Ahunsic, Joan Sénéchal, ayant pour titre "Offres bidons et injonctions : [...]

2009: Canada? Se faire accroire d’exister! Durablement, invariablement, encore une fois, le Québec se verra octroyer cette année 85% du budget de [...]

2009: Projet de loi pour venir en aide aux familles des victimes d’actes criminels « À l’exemple du Québec, le gouvernement fédéral doit comprendre que les proches de victimes d’acte criminel doivent pouvoir prendre [...]

2009: Projet de développement du réseau américain de trains rapides de Barack Obama « Le président américain, Barack Obama, a fait preuve de leadership en dévoilant son projet de développement du réseau américain de [...]

2009: Boni de 122 000$ pour Thierry Vandal, PDG d’Hydro-Québec Il y a à peine deux mois, le premier ministre du Québec, Jean Charest, affirmait, que tout le monde devait [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages