Le samedi 20 décembre 2008

QuébecSociété

Le ministre Sam Hamad doit se remettre au travail

Il faut agir dès maintenant

Par Parti Québécois

Alors que les effets du ralentissement économique se font de plus en plus sentir, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Sam Hamad, reconduit dans ses fonctions aujourd’hui, n’a aucune excuse pour attendre et doit immédiatement se mettre au travail.

« Les banques alimentaires crient famine à Montréal. À titre de ministre responsable de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, le ministre doit agir dès maintenant », a déclaré la députée de Crémazie, Lisette Lapointe, rappelant que la Ville de Montréal a adressé au début de la semaine des demandes précises au gouvernement Charest pour mieux lutter contre la pauvreté à Montréal.

L’aide aux grands refuges : une amélioration du soutien financier s’impose

Alors qu’en Ontario les grands refuges reçoivent, de la part du gouvernement ontarien, un soutien financier de près de 61$ par lit, au Québec, le gouvernement n’investit qu’entre 8$ et 12$ par lit. Pire encore, de plus en plus de demandeurs de statut de réfugié se retrouvent dans les grands refuges, ce qui augmente la pression et leurs besoins en matière de financement.

« L’écart entre l’investissement consenti en Ontario et au Québec est énorme. Le ministre Hamad doit comprendre que les besoins des grands refuges ne cessent d’augmenter, particulièrement en période de ralentissement économique. Le gouvernement Charest doit intervenir pour mieux supporter les grands refuges tels que la Mission Bon Accueil, la Mission Old Brewery et la Maison du Père », a déclaré Lisette Lapointe.

La poursuite de la commission parlementaire sur l’itinérance : une nécessité

La députée de Crémazie a également souligné l’importance de poursuivre les travaux de la commission parlementaire sur le phénomène de l’itinérance.

« Au cours de la commission parlementaire, nous avons entendu plusieurs groupes et associations qui nous ont proposé des pistes de solutions intéressantes quant au phénomène de l’itinérance. Or, le déclenchement de l’élection aura mis fin à cette importante commission parlementaire. Je demande que l’on puisse poursuivre très rapidement les travaux de la commission pour aboutir enfin à une véritable politique de l’itinérance », a conclu Mme Lapointe.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 295 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 11 mois, le samedi 20 décembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Le plan nord, c’est quoi? Je suis très inquiète sur la signification du plan nord de Charest. C'est cousu de fils blanc, il y a [...]

2010: Fermeture d’Electrolux à L’Assomption: perdre sa job en anglais Le député de L’Assomption, Scott McKay, réclame que le gouvernement du Québec se mette rapidement au service des intervenants du [...]

2010: La sortie du trou noir Le cybernéticien Gregory Bateson apportât l’expression : « la double contrainte » pour signifier ce piège inextricable où échoue l’esprit [...]

2008: Soulagement à l’UQAM Après un an d’hésitation, le gouvernement du Québec est finalement passé aux actes. Il a injecté 380 millions $ pour renflouer [...]

2008: Départ de Bernard Derome au téléjournal de Radio-Canada Monsieur, Permettez-moi de vous transmettre mes félicitations pour l’excellent travail que vous avez accompli au Téléjournal de Radio-Canada pendant toutes ces [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages