Le mercredi 17 décembre 2008

PolitiqueÉconomie

La plus importante crise à toucher le Québec viendra de l’intérieur

Jean Charest a la main sur la Caisse de dépôt

Par Jean-Pierre Plourde

Si vous considérez que le détournement des 50 milliards de dollars de l’assurance-chômage était un vol, vous n’avez rien vu.

Le raisonnement qui suit est basé sur mon texte Vivre libre ou disparaître.

Il reste à Jean Charest à asservir l’un des outils les plus importants de notre société, soit La Caisse de Dépôts et Placements du Québec, environ 150 milliards de dollars.

Un peuple est dirigé par trois élites, ce sont : L’élite politique, économique et l’élite sociale. L’élite politique doit avoir à cœur les intérêts de l’élite sociale qui lui fait confiance et qui l’a élue.

Les citoyens ont constatés les dépenses énormes faites par le camp fédéraliste lors du référendum de 1995. Suite à ce trafic, M. Charest nous fût parachuté d’Ottawa avec le but de se faire élire à la tête de notre élite politique, ce qui fut fait grâce à des promesses on ne peut plus douteuses comme des baisses d’impôts d’un milliard par année pendant cinq ans et celle de réduire le temps d’attente dans les hopitaux, etc. Aucune de ces promesses ne se sont réalisées.

L’élection de Monsieur Charest fut l’introduction du ver dans la pomme, ou si vous voulez, le retrait de l’ADN de notre cellule politique et son remplacement par l’ADN pro-fédéraliste canadienne. Les organisations de l’État Québécois comme Hydro-Québec ont subi une purge. L’élite économique a dû s’adapter aux nouvelles directives de l’État et les citoyens ont été délibérément privés des informations pertinentes leur permettant de prendre des décisions sages et éclairées sur leur avenir.

M. Charest affiche clairement tous les indices de l’orientation contre nature de notre société. L’immigration sans structure d’accueil à Montréal en est le plus bel exemple. La stratégie consiste à détruire notre majorité et de priver Québec de son droit de regard sur les destinés de la fédération et sur son propre avenir. C’est un message très fort des véritables intentions du bonhomme.

Avec sa courte majorité, M. Charest aura maintenant les coudées franches. Il pourra substituer unilatéralement la charte québécoise de notre caisse de dépôt par une charte fédérale.

Ce sera l’équivalent d’un détournement de fond de 150 milliards de dollars aux profits de tous les Canadiens et non plus des seuls Québécois qui ont économisé ces montants pour leurs pensions. C’est la suite logique du livre de Normand Lester, Le livre noir du Canada anglais. La lecture du premier volume suffit pour connaître les buts et objectifs de ce pays envers nous.

Jamais les Albertains accepteraient qu’une telle chose arrive à leur « Héritage Fund ».

On devrait connaître le résultat de ce changement de charte dans quatre ou cinq ans seulement car, de par sa majorité, M. Charest ne sera pas tenu de divulguer ce geste.

J’invite toutes les oppositions à être très vigilantes et à marteler ce gouvernement afin de s’assurer qu’il n’y aura pas de manipulation de la charte de cette institution, l’information ne sera vraiment plus facile à trouver. Cette information devrait demeurer privée pendant tout le mandat de M. Charest.

Un exemple de manipulation semblable s’est produite chez nos voisins lorsque le gouvernement Bush à délibérément introduit le congrès en erreur sur les intentions de Sadam Hussem afin d’obtenir l’accord du Congrès pour déclarer la guerre à l’Irak. Par exemple, son gouvernement a prétendu la possession de l’arme nucléaire par Sadam et il a introduit de faux témoignages sur le pillage des incubateurs d’hopitaux. La guerre d’Irak est consécutive à cette désinformation et la crise mondiale actuelle en cours n’est pas étrangère à cette décision.

Cette erreur a fait perdre beaucoup de crédibilité sur la valeur du dollars américain qui risque fort à long terme d’être substitué par l’Euro, dont le collège de gestion est plus serré et requiert l’accord des autres membres de la communauté dans les décisions majeures, comme celle de faire la guerre.

La liberté requiert qu’on s’occupe de ses affaires. Nos décisions comme société sont toutes contre nature, en commançant par les prétendus accommodements dits “raisonnables” dont le rapport aurait pû être dévoilé avant même le début des audiences.1

  1. Voir le document Juges et parties sur SagLacWeb []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 653 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 10 ans et 10 mois, le mercredi 17 décembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Vidéo: L’Afrique aide la Norvège à survivre l’hiver Une campagne ((Africa for Norway)) de sensibilisation a été lancée en novembre en Norvège par le Fonds d'aide internationale des étudiants [...]

2009: Orbo de Steorn: une technologie qui pourrait changer le monde En 2004, j'étais tombé sur un article sur Internet qui parlait de la technologie Orbo et j'ai depuis suivi son [...]

2009: Prise de position du Parti Québécois contre la reconstruction de Gentilly-2 Le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire (MSQN) félicite le Parti Québécois pour sa prise de position contre le projet [...]

2009: Le MMF décerne les premiers prix Harfang et Autruche C’est lors de l’assemblée générale annuelle des membres du Mouvement Montréal français que le verdict est tombé. On se rappellera [...]

2009: Financement du volet Diversité de la musique canadienne du FMC « Le gouvernement conservateur a triché pour justifier ses coupes au volet “Diversité de la musique canadienne” du Fonds de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages