Le mardi 9 septembre 2008

Politique

Perquisition de la GRC au Parti Conservateur du Canada

Un bref rappel sur le « in and out »

Nouvelles brèvesCanadaCampagne électorale fédérale 2008 ]

Par AmériQuébec

En avril 2008, les bureaux du Parti Conservateur ont été perquisitionnés par la GRC car Élections Canada a accusé le parti d’avoir mis sur pied un système pendant la dernière campagne électorale grâce auquel il a pu dépenser plus que ses adversaires.

On risque d’entendre souvent parler de l’expression « in and out » pendant la campagne électorale. Ces termes peuvent paraître techniques, ainsi donc, voici un bref rappel de ce que signifie « in and out ». C’est une manière d’expliquer le stratagème qu’ont développé les Conservateurs lors des dernières élections qui leur a permis de dépenser 1,2 millions de dollars de plus que ce que la loi permet.

Pour réussir cet exploit, le Parti Conservateur a demandé à plusieurs de ses candidats de fournir des sommes pour payer des publicités qu’il leur seraient remboursés peu après. On qualifie ce système de « in and out ». Il furent 77 candidats conservateurs à participer à ce stratagème, dont tous les candidats du Québec qui furent élus, incluant Maxime Bernier, Josée Verner, Lawrence Cannon, sauf Jean-Pierre Blackburn. Bref, tous des candidats qui étaient assurés de gagner ou assurés de perdre. On pouvait se permettre de négliger la publicité du candidat pour favoriser la publicité du parti en contre-partie. En gros, cela a permis au Parti Conservateur de déclarer les dépenses de ces candidats comme étant « locales » plutôt que « nationales ».

Au mois d’avril, la GRC a tenté d’en découvrir plus sur cette histoire en effectuant des perquisitions aux bureaux du Parti Conservateur.


Les Conservateurs qui se déclarent les maîtres de la transparence auront-ils l’audace de répéter l’expérience?

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 227 a été rédigé par AmériQuébec il y a 12 ans et 1 mois, le mardi 9 septembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Campagne électorale fédérale 2008, Politique, Canada, Nouvelles brèves.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Pas l’temps de niaiser, pour vrai Faire «comme si», comme dans gouvernance souverainiste. Pas certain. Faisons comme si le Québec était un pays. Faire dans le «broche-à-foin», comme dans [...]

2010: Fermeture des postes frontaliers « À l'heure où il faut continuellement rassurer nos voisins américains du sérieux des mesures de sécurité canadiennes de façon [...]

2010: La collusion de l’église et de l’état Dans la nature certains animaux coopèrent en s’échangeant des services. Il en va de même en société. Prenons un exemple [...]

2009: Moulin à paroles: La Presse mandatée pour salir l’événement à tout prix! Depuis quelques jours, qui n'a pas entendu parler du grand événement qui se déroulera en fin de semaine sur les [...]

2009: Des transports s’organisent pour assister au Moulin à paroles Dans un esprit rassembleur, citoyen et communautaire, des artistes et gens de parole proposent un hommage aux gens d’ici et [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages