Le mardi 4 septembre 2012

PolitiqueQuébec

Une morte vote dans Sherbrooke grâce à une proche qui n’a aucun respect?

À moins que ce ne soit l'oeuvre d'un scrutateur libéral?

Campagne électorale québécoise 2012Actualités ]

Par Sylvain

Il faut savoir que, normalement, le scrutateur est un militant du député au pouvoir. Dans Sherbrooke, le député est Jean Charest, donc le scrutateur est fort probablement un militant libéral. S’il y a eu fraude, croyez-vous qu’elle a été commise, par exemple, par un scrutateur libéral ou une proche de la défunte? C’est une affaire à suivre.

On apprenait tard hier soir, lundi 3 septembre, qu’une morte avait voté par anticipation dans Sherbrooke. Enfin, pas la morte elle-même, , évidemment. Voici ce qu’on pouvait lire à ce sujet dans la Presse.ca1:

Selon les documents qu’a obtenus La Tribune, une électrice au nom de Marie-Josée Carrier a voté par anticipation le 26 août dernier. Or cette dernière est morte le 14 août, soit 12 jours auparavant. Jacques Codère, directeur du scrutin à Sherbrooke, confirme qu’un vote a bel et bien été enregistré au nom de Marie-Josée Carrier. «Compte tenu des circonstances, la thèse de la fraude est actuellement la plus plausible», a-t-il dit.

Ainsi, il y a plusieurs hypothèses. Par exemple, la fraude pourrait venir d’un scrutateur, lequel, sans être un proche de la personne décédée, savait que cette dernière ne viendrait pas voter, donc le scrutateur aurait pu voter à la place de la défunte sans que le secrétaire ne se rende compte de l’acte, mais aussi vice et versa, soyons juste. Le secrétaire est normalement un militant du parti dans l’opposition.

Autrement, ce pourrait être une femme, proche de la décédée, qui est allée voter en utilisant une pièce d’identité de la “morte”. Toutefois, si tel est le cas, c’est carrément ignoble et sans coeur. Imaginez, une proche de la décédée, laquelle a rendu l’âme voilà moins d’un mois, aurait eu l’idée d’aller voter, par exemple, pour Jean Charest. Il faudrait être carrément sans aucun principe pour faire ça et n’avoir aucun respect pour la défunte.

Pour ces raisons, je refuse de croire qu’une telle personne existe. Enfin, quelle sorte de personne au Québec aurait le culot de faire ça? Bien sûr, la première réponse qui nous vient à l’esprit c’est que ça existe ce genre de monde, et que c’est justement le genre de chose à laquelle on s’attend d’un militant libéral.

Il faut savoir que, normalement, le scrutateur est un militant du député au pouvoir. Dans Sherbrooke, il s’agit de Jean Charest, donc le scrutateur est fort probablement un militant libéral.

S’il y a eu fraude, croyez-vous que ça puisse avoir été fait, par exemple, par un scrutateur libéral,  ou encore par une proche de la défunte?

Bien sûr, on doit s’attendre, comme à l’habitude, à ce que le crayon ait “bifurqué”, et qu’il n’y ait aucune preuve pour accuser qui que ce soit. Classique! Si ça continue comme ça, des représentants étrangers vont devoir venir au Québec pour s’assurer de la santé de la démocratie.

  1. Une morte vote dans Sherbrooke []

4 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sébastien Côrriveau Le 4 septembre 2012 à 17h13

    Je trouve faux de dire « Toutefois, si tel est le cas, c’est carrément ignoble et sans coeur. » et « Enfin, quelle sorte de personne au Québec aurait le culot de faire ça? Bien sûr, la première réponse qui nous vient à l’esprit c’est que ça existe ce genre de monde, et que c’est justement le genre de chose à laquelle on s’attend d’un militant libéral. » Ces phrases sont remplies de jugements, ne s’appuient sur aucuns faits, et sont écrits de façon émotive.

    Prenons moi en exemple. Disons que je sois mort la semaine dernière, et tous mes amis savent que je milite au sein d’un parti politique depuis plusieurs années. Un de mes amis a l’idée de faire valoir ce travail en me permettant de voter une dernière fois, et va demander une pièces d’identité à ma conjointe et va voter pour moi. C’est une situation hypothétique, et je ne crois pas qu’elle va réellement arriver, mais ce n’est ni ignoble ni sans coeur.

    Finalement, la phrase “que ça existe ce genre de monde” prouve que vous ne savez juger les gens qu’en les plaçant dans des catégories, dans des cases, et que vous ne savez pas voir les bons côtés d’une personne qui vous est détestable : elle ne sera que détestable.

    – Sébastien

  2. 2 Sylvain R. Le 4 septembre 2012 à 17h21

    Monsieur Corriveau,

    J’ai donné deux hypothèses, mais il est vrai, et je ne l’ai pas nié, que ça s’est peut-être passé autrement. Vous lire est troublant. Quand j’ai écrit “ça existe ce genre de monde”, vous venez le prouver dans votre commentaire.

    Par exemple, selon votre raisonnement,s’il y avait un référendum dans 6 mois, vous seriez capable de justifier que tous les fédéralistes qui sont morts pourraient “aller” voter NON ? Selon vous, ce ne serait “ni ignole ni sans coeur” ?

    Oui M. Corriveau, ça existe ce genre de monde, malheureusement, et ils n’ont aucune gêne, aucune.

  3. 3 Jean Simon Le 4 septembre 2012 à 17h34

    Ça fait longtemps qu je sais que les libéraux font voter les morts. Même pas l’omnbre d’un doute.

  4. 4 Sylvain R. Le 4 septembre 2012 à 17h42

    M. Simon,

    Je juge qu’il y a de l’ombre. Je m’explique…C’est à cela qu’on a été habitué avec le PLQ ces dernières années, c’est-à-dire à tellement d’ombre sur tellement d’affaires louches qu’on ne sait plus s’il y a un doute à avoir. En ce sens, je comprends que vous puissiez écrire “même pas l’ombre d’un doute”. Ceci dit, on ne saura probablement jamais ce qui s’est réellement passé dans l’histoire du vote de la morte à Sherbrooke. Ça laisse encore une fois l’impression dans la population que le système est pourri. Comme j’ai noté dans mon texte, il y a des gens “ignoble et sans coeur”, et ce sont eux qui polluent la démocratie. La preuve, lisez le raisonnement de M. Corriveau. Salut!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 408 a été rédigé par Sylvain il y a 8 ans et 3 mois, le mardi 4 septembre 2012.

Il y a 4 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique, Campagne électorale québécoise 2012.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Fin de campagne désastreuse à la CAQ: panne d’autobus à Laval et mauvais sondages Une vague caquiste déferle sur la Coalition Avenir Québec. Depuis quelques jours, François Legault accumule les faux pas: 11% des candidats [...]

2010: Logo Google: Qu’est-ce que le Fullerène? Cela faisait un bon moment que Google n'avait pas présenté sur sa page d'accueil un logo "doodle" de son cru. [...]

2010: Harper doit s’engager à propos du nouveau Colisée à Québec Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, a sommé le premier ministre Stephen Harper de s'engager personnellement et dès maintenant [...]

2010: Terre-Neuve exproprie Abitibi-Bowater et saisit les centrales électriques Terre-Neuve exproprie Abitibi-Bowater et saisi les usines Hydro-Électriques de la Compagnie. Ottawa va rembourser la Compagnie de nos taxes à la [...]

2010: Gaz de schiste: Paradis doit rendre publique toute l’information « Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Christian Paradis, doit rendre publiques et faire parvenir au Bureau d'audiences publiques sur [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages