Le vendredi 8 juin 2012

QuébecPolitique

Laurent Proulx lâche son cours alors que Villeneuve souhaite que les fainéants rentrent à l’école

Celui qui a obtenu la première injonction pour forcer le retour en classe est victime des frais de scolarité élevés!

Par AmériQuébec

Laurent Proulx, qui par son courage était devenu la vedette du MESRQ (mouvement regroupant nombre d’extrémistes en faveur de la hausse des frais), a finalement dû abandonner le cours d’anthropologie pour lequel il avait obtenu une injonction. Il blâme son engagement intense durant la semaine où il aura été porte-parole du MESRQ, et le manque d’argent.

Voici un fait inusité qui fera sans doute le Bye Bye 2012. Laurent Proulx, cet étudiant de l’Université Laval qui fut le premier à obtenir une injonction pour forcer le retour en classe, a finalement abandonné le cours pour lequel il s’était battu. On a tout de suite en tête l’exemple de l’enfant-roi qui reçoit à Noël le cadeau qu’il voulait tant et qui se tanne après quelques jours en disant: “Ça me tente pu, je joue pu!”

«J’ai dû faire ce choix difficile devant l’évidence de manque de temps à y consacrer et manque d’appui académique afin de le réussir», s’exprime Laurent Proulx, qui a d’ailleurs été aperçu hier en train de boire un verre  sur un tapis rouge en compagnie d’un ancien conseiller du député libéral Gerry Sklavounos lors d’un événement mondain se déroulant parallèlement au Grand Prix de Montréal.

Pour ajouter l’insulte à l’injure, Jacques Villeneuve s’exprimait hier au sujet du conflit étudiant à l’occasion dudit Grand Prix en avançant que  les étudiants étaient des « rebelles sans cause à défendre », qu’il était « temps de se réveiller et d’arrêter de faire les fainéants » et « de retourner à l’école ». Le comble de l’ironie, quoi!

Proulx poursuit: «Mon bref engagement à titre de porte-parole auprès des étudiants socialement responsables n’étant pas rémunéré et mes dépenses de télécommunications et de déplacements n’étant pas remboursées, j’ai dû continuer à travailler en plus de mes études et de cet engagement.»

Mon cher Laurent Proulx, bienvenue dans le quotidien de la majorité de ceux qui manifestent soir après soir. Plusieurs doivent aller à l’école, manifester, travailler, même PAYER LE BUS pour se rendre aux manifestations.

Un paresseux ou une future victime de la hausse des frais de scolarité?

Il n’y a pas beaucoup d’options: celui qui milite en faveur de la hausse des frais de scolarité était-il simplement paresseux (pour ne pas dire fainéant, pour emprunter les mots de Jacques Villeneuve), nous prend-il pour des valises, ou bien est-il une vraie de vraie victime des frais de scolarité trop élevés?

Sur la question de l’argent, une grosse semaine de porte-parole au MESRQ à se quêter un rendez-vous avec la ministre Courchesne et à faire des points de presse dans la région de Québec en compagnie de la FECQ, de la FEUQ et d’Amir Khadir ne peut expliquer un simple abandon d’un cours qui n’avait pas d’examen final.

Laurent Proulx au cellulaire

C’est quoi ça des dépenses en télécommunications? Un cellulaire? Cellulaire qu’il avait déjà puisqu’il était toujours en train de s’en servir quand il se présentait au palais de justice? Est-ce que son rôle de porte-parole lui a exigé de faire 3000 minutes d’appels interurbains avec les 3000 membres Facebook du MESRQ? Il s’est-tu acheté une giga TV à écran plasma pour mieux se regarder quand il passait en boucle à LCN? Ça lui prenait peut-être un nouvel ordi pour se regarder sur Google Images?

Et des déplacement non remboursés maintenant… Est-ce que c’est parce que le réseau de transport en commun de Québec est trop cher à 2,50$ le billet? A-t-il fallu qu’il fasse 14 aller-retours entre Québec et Drummondville dans la même semaine?  Coudonc, y’est-tu allé sur la Lune pis on était pas au courant?

Pour faire un argument à la Richard Martineau avec son anecdote des jeunes aux carrés rouges qui possèdent des cellulaires et qui boivent de la sangria sur une terrasse: Laurent Proulx n’avait pas assez d’argent pour finir son cours, mais assez d’argent pour se payer des drinks avec ses copains libéraux. La belle vie!

Finalement sur la question du temps, Laurent Proulx justifie l’abandon de son cours qui a déclenché une vague d’injonctions sans précédent en disant qu’il manquait de temps et d’argent à cause de son “bref engagement” comme porte-parole du MESRQ. Le problème, c’est que Laurent Proulx a obtenu son injonction au début du mois d’avril, et que ce dernier ne s’est manifesté au MERSQ que le 3 mai 2012! Voyez par vous-même:

Bonjour à tous!

Il s’est passé quoi entre le 3 avril et le 3 mai? Dans la conversation précédente, on voit bien que personne n’a forcé Laurent Proulx à se manifester au MESRQ et qu’il semble avoir du temps pour papoter sur Facebook.

Il était déjà accepté en droit

Et si Proulx n’était ni paresseux, ni victime d’un manque de temps et d’argent? Et si la poursuite de son cours était tout simplement inutile?

On peut-tu se dire les vrais affaires? Une des principales motivations de Laurent Proulx de faire une injonction, c’était pour s’assurer qu’il allait être accepté au baccalauréat en droit à l’Université Laval. Or, il a été accepté avant la fin de la session. Qu’est-ce que ça donnait de faire un cours qui n’était plus préalable à son admission ni même crédité dans son cheminement scolaire?

Y’a des limites à prendre le Québec en entier pour des crétins!

Avoye Laurent osti, continue comme ço!

Voici l’exemple de quelqu’un étant réellement engagé

On va terminer ça avec un exemple concret de quelqu’un qui est réellement engagé dans sa communauté: la co-porte-parole de la CLASSE, Jeanne Reynolds, qui a reçu la médaille du Lieutenant-Gouverneur le mois dernier:

Mme Reynolds doit cette distinction à l’excellence de son dossier scolaire, mais aussi et surtout à son implication sur le plan communautaire. La jeune femme de 20 ans est notamment très active au sein de la troupe de théâtre de son établissement, le Collège de Valleyfield.

Elle fait également beaucoup de bénévolat, entre autres pour des causes environnementales, pour la collecte de sang d’Héma-Québec et pour la journée portes ouvertes de son établissement.

Donc, Jeanne Reynolds a le temps d’être porte-parole de la CLASSE depuis des mois, d’être engagée dans sa communauté, de faire du bénévolat, de militer pour des causes environnementales, le tout sans être payée, alors que Proulx doit lâcher un cours pour lequel il a obtenu une injonction pour en forcer la reprise… parce qu’il manque d’argent et de temps à cause de sa semaine comme porte-parole au MESRQ.

Franchement, lui aussi, il la mérite sa médaille!

9 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sylvain R. Le 8 juin 2012 à 15h57

    À partir d’aujourd’hui, quand quelqu’un va faire un truc vraiment idiot et abruti, je vais lui dire de cesser de faire ses “Laurent-prouesses”.

    On dirait qu’on a trouvé le fainéant dont Villeneuve parlait hier!

  2. 2 Caroline Guénette Le 8 juin 2012 à 16h17

    Peut-on être plus brillant que “ça”? Puisque “tu peux t’acheter un iPod” concernant les étudiants contre la hausse est de trop, alors le “il va au Grand Prix” l’est tout autant.

    Personnellement, je me garde de juger M. Proulx. Quand je lis que «J’ai dû faire ce choix difficile devant l’évidence de manque de temps à y consacrer et manque d’appui académique afin de le réussir», peu m’importe que M. Proulx se mente à lui-même et au Québec. Je lis ça et je lui souhaite simplement bonne chance pour la suite et je trouve triste qu’il ait dû en arriver là par manque de ressources. S’il déguise la vraie raison de cet abandon, alors je lui souhaite tout autant bonne chance dans ce Québec qui est en train de s’éveiller et de devenir plus intègre.

    Maintenant, peut-on travailler aux vrais affaires pour qu’il n’y ait plus d’étudiants avec ce genre de soucis? Cette raison est certainement vrai pour des milliers d’étudiants, que M. Proulx en fasse partie ou non.

    Caroline Guénette

  3. 3 Robin Allary Le 8 juin 2012 à 16h57

    Bien daccord avec Mme Guénette, j’ai trouvé bien dommage la judiciarisation du débat et je soutiens complètement les étudiants dans leur grève, mais les articles comme celui-ci me rappelle l’article complètement inutile sur Gabriel Nadeau Dubois lorsqu’il n’avait pas payer son loyer a temps…

    Personnellement, je ne connais ni Laurent Proulx, ni Gabriel Nadeau Dubois… et je me fous complètement de leur vie privée, de leurs activités et de leurs cours….
    J’aimerais par contre bien savoir ce qui se passe avec mon gouvernement corrompu à l’os et avec la gestion ridicule de l’argent des québecois…

    Je comprends qu`’il y a peu de dévelloppement sur la grève depuis la fin des négociations… mais ces attaques personnelles contre des étudiants quelconques deviennent ridicules…

  4. 4 Sylvain R. Le 8 juin 2012 à 17h47

    On dirait que Mme Guénette et M. Allary ne voient pas l’ironie du texte.

    La réalité est que M. Proulx n’a pas donné les vraies raisons pour l’abandon de son cours. Il est déjà accepté en Droit, donc il n’avait plus besoin de ce cours.

    M. Proulx n’a pas eu le courage d’aller jusqu’au bout. Maintenant il ment en pleine face à la population pendant qu’il est au GP.

    S’il avait eu du courage, il aurait dit la vérité, il aurait dit “je n’ai plus besoin de ce cours, je n’ai pas envie d’étudier au mois d’août, j’ai envie d’aller au GP à Montréal et, finalement, je l’ai payé mon cours. En avril je voulais y aller, et maintenant je ne veux plus y aller. J’ai payé pour ce cours, alors allez vous faire foutre”.

    Voilà ce qu’il aurait du déclarer. J’aurais trouvé ça fendant, mais moins pire que de se faire mentir en pleine face. Le monde n’est pas dupe, tout le monde le sait qu’il est accepté en Droit. C’est écrit sur sa page Twitter. Alors, la vraie raison pour l’abandon du cours, elle est là.

  5. 5 Laurent desbois Le 8 juin 2012 à 21h51

    Un petit rappel ! “La bête et le terroriste “…!!! p.s;.: la “bête” était au cocktail de la FI hier….
    https://www.facebook.com/#!/photo.php?fbid=3893290846093&set=p.3893290846093&type=1&theater

  6. 6 Laurent desbois Le 8 juin 2012 à 21h51

    Débat sur la hausse des frais de scolarité à Tout le monde en parle le 26 février 2012.

    POUR la hausse: Arielle Grenier représentante du Mouvement des étudiants socialement responsable du Québec MERSQ

    https://www.facebook.com/groups/368052653245953/394271430624075/?ref=notif&notif_t=group_comment#!/suzanne.groulx.37/posts/247992575315917?notif_t=close_friend_activity

  7. 7 maxime Le 9 juin 2012 à 10h51

    hahahahha mais quel site poubelle…………. Et après, les pouilleux chiallent contre les médias de masse.

  8. 8 Bör Le 9 juin 2012 à 11h54

    Maxime, en quoi est-ce un site poubelle ? Ah oui, car il ne te conforte pas ta vision des choses … Juste ta stupide catégorisation(“pouilleux” en dit long sur cette vision …

    Sinon, sur Laurent Proulx, je ne le jugerai pas, mais je trouve ¸a dommage. Il n’as plus aucune crédibilité. Il n’as plus rien de “courageux”

  9. 9 Jacques Villeneuve remballe son sac, plie bagage et quitte le Québec! - Potins.QC Le 10 décembre 2012 à 23h49

    […] avait fait parler de lui le printemps dernier durant la grève étudiante, alors qu’il invitait les étudiants à faire leur juste part. Il avait alors dit, à l’occasion du Grand Prix, que  les étudiants étaient […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 966 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 4 mois, le vendredi 8 juin 2012.

Il y a 9 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Hawaï: le volcan Kilauea en alerte orange et sous surveillance Code 1302-01 Localisation : latitude 19°25'16" Nord, longitude 155°17'13" Ouest. Alerte volcan, Niveau actuel.. : Sous surveillance. Alerte aviation, Niveau actuel : [...]

2010: Le PQ critique le manque de transparence chez Hydro-Québec Le député de Jonquière et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’énergie, Sylvain Gaudreault, dénonce le manque de transparence d’Hydro-Québec [...]

2010: Pétition du RCLALQ pour un registre des baux « J’ai déposé aujourd’hui à l’Assemblée nationale une pétition initiée par le Regroupement des comités logement et associations de locataires [...]

2010: L’amour, l’axe de l’évolution Les propos du cardinal Ouellet sur l’avortement et la contraception démontrent que ses prodigieuses capacités intellectuelles se trouvent coincées dans [...]

2010: Guatemala: le Volcan Pacaya en activité strombolienne « Au Guatemala, le volcan Pacaya, situé à environ 50 kilomètres de la capitale, Guatemala City, au sud du pays, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages