Le lundi 21 mai 2012

QuébecSociété

Le comédien Christian Bégin invite la population à cesser de lire la Presse

Lettre du comédien à l'attention de Monsieur Crevier, président et éditeur de La Presse

Par Sylvain

Devant ce qui me semble odieux et malsain et pervers dans cet indicible détournement de l’opinion publique à des fins inqualifiables, je vous annonce monsieur Crevier que je me désabonne de votre journal et que je vais m’employer, de par l’image publique dont je jouis de par le métier que j’exerce et qui m’offre des fenêtres de visibilité une peu plus grandes, que je vais m’employer donc à inviter les gens tout aussi inquiets et en colère que moi devant ce manque de rigueur journalistique et d’honnêteté à en faire autant. – Christian Bégin

Voici une lettre que le comédien Christian Bégin a fait parvenir à l’éditeur et président de la Presse, M. Crevier, dans le but de dénoncer la “manipulation volontaire de l’information”, la “désinformation” et la “propagande” de ce quotidien.

Lettre à Monsieur Crevier, président et éditeur de La Presse,

Christian Bégin au clavier. Comédien, auteur et citoyen, évidemment.
J’ai eu le plaisir de passer une soirée agréable en votre compagnie il y a deux ans maintenant. Peut-être vous en souvenez-vous. Échanges chaleureux, ludiques, éclairés; je vous trouvais sympathique et inspirant. Il y a de ces gens qu’on rencontre fugitivement et qui vous apparaissent intègres, qui vous inspirent spontanément confiance. Faut dire que je fais facilement confiance aux gens, que je suis souvent enthousiaste à l’idée d’aller à la rencontre, si brève soit-elle, de gens qui font dans la vie autre chose que moi et qui semblent le faire avec passion et sincérité.

En lisant votre journal depuis le début de cette crise étudiante, journal auquel je suis abonné depuis de nombreuses années, je ressens un malaise croissant avec la ligne éditoriale choisie par La Presse. J’y trouve une manipulation pernicieuse de l’information et un travail de propagande inquiétant. Samedi matin, le 19 mai 2012, vous atteignez des sommets de mauvaise foi et de détournement de l’opinion publique en faisant de votre première page un mensonge éhonté. Ce sondage tendancieux, dont la méthodologie est même contestée et expliquée plus précisément dans Le Soleil, laisse entendre que le Québec est massivement en faveur de la loi 78 et de la ligne dure choisie par ce gouvernement indigne et -c’est là que je considère que vous faites preuve d’une odieuse malhonnêteté- ce n’est que beaucoup plus loin dans l’article qu’on mentionne du bout des lèvres que ce sondage ne comporte aucune question relative au droit de manifester et qu’il a été tenu avant même que soit rendu public l’entièreté du contenu de la loi. De plus l’échantillonnage utilisé est fort contestable et ses résultats sont non probabilistes.

Je ne parle pas ici des éditoriaux de monsieur Pratte ou des commentaires de madame Gagnon et consorts qui sont désolants mais qui reflètent leur opinion que, vous aurez compris, je ne partage pas du tout et qui me découragent…et qui souvent me semblent dictées par de plus hautes instances… Mais bon… Ça se peut… C’est souvent dans l’ordre actuel des choses…malheureusement!

Vous comprendrez que je vous parle de manipulation volontaire de l’information. Je vous parle monsieur Crevier de DÉSINFORMATION et de propagande. Je vous parle d’un journal à la solde des puissants et qui outrepasse son droit à une ligne éditoriale en choisissant de trafiquer l’information.

Devant ce qui me semble odieux et malsain et pervers dans cet indicible détournement de l’opinion publique à des fins inqualifiables, je vous annonce monsieur Crevier que je me désabonne de votre journal et que je vais m’employer, de par l’image publique dont je jouis de par le métier que j’exerce et qui m’offre des fenêtres de visibilité une peu plus grandes, que je vais m’employer donc à inviter les gens tout aussi inquiets et en colère que moi devant ce manque de rigueur journalistique et d’honnêteté à en faire autant.

J’appellerai à un désabonnement massif de votre journal. Cela aura l’effet que ça aura et sûrement que ça ne vous inquiète pas beaucoup mais, vous comprendrez que je ne peux me taire devant cet affront fallacieux…

Nous vivons des temps sombres vous ne croyez pas? Pourquoi contribuer si malhonnêtement à l’obscurantisme ambiant?

Christian Bégin

14 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 denise-hélène adam n.d. Le 21 mai 2012 à 16h04

    Sincères félicitations Christian Bégin

    Comme tu as raisonssssssSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSChristian

    Les Artistes se tiennent Debout c’est une des raisons pour lequel nous nous faisonS couper nos subventions
    mais IL Y A DE L’ESPOIR TENEZ LE COUP BYE ET BONNE JOURNÉE

  2. 2 robert Le 21 mai 2012 à 15h54

    Salut Christian! Ça fait longtemps que je ne lis plus la press car j’ai découvert que s’était l’instrument de l’empire Desmarais et du parti libéral. A toutes les fois que j’en aie l’occasion je recommande de ne pas acheter ou lire ce journal bien que le journal de Montréal n’est pas mieux: c’est celui de l’empire québecor mais le journal de Montréal est plus axé sur la convergence que la politique. Bravo Christian! Si tu as besoin de collaboration pour une action future tu pourras toujours me rejoindre. Je suis un retraité de 62 ans qui crois en la liberté et la vrai justice. Surtout j’aime le monde de mon pays: le Québec, pas les gouvernants actuel. Vive la liberté, vive le monde et vive le vrai Québec!

  3. 3 Alex Le 21 mai 2012 à 23h27

    Depuis le début du conflit je suis le site de LaPresse, je leur faisais confiance et c’est seulement maintenant que je découvre que LaPresse est propagande…

    Merci de votre information… Et, j’irai m’informer ailleurs.

  4. 4 Steve Le 22 mai 2012 à 0h24

    Il est encourageant, voire même inspirant, de voir que des artistes, comédiens, étudiants, retraités, salariés, bref tous les gens de toutes couches de la société comprennent ce qui se passe réellement dans notre société : manipulation des gens et de l’opinion publique par les médias de masse, état policier, corruption, imposition de lois qui briment nos droits à l’avantage des corporations et des (pardonnez l’anglicisme) fat cats… ou chats gras, si vous préférez (perso, j’aime mieux les chats gras, c’est bien plus drôle!).

    D’ailleurs, chapeau à M. Robert ci-haut qui, à 62 ans, a continué de vivre ses valeurs et convictions profondes. Trop de gens laissent tomber, croyant que ce n’est pas “leur responsabilité”. Plus que jamais, la responsabilité est dans les mains de TOUS LES QUÉBÉCOIS! Le Québec est une nation fière qui s’est laissée endormir ces dernières années par des belles paroles et des gestes “par en-dessous”. Mais la fierté est là, cette fierté d’être un peuple uni. Unissons-nous afin de vivre notre vraie liberté individuelle et notre vraie liberté collective, dans une société où l’on croit à la fraternité, au bien collectif, au respect et à l’amour d’autrui.

    Soyons unis. Soyons fiers. Devenons un exemple pour les autres qui suivront!

    Sincèrement,

    Steve A., Québec

  5. 5 Eric Lemieux Le 22 mai 2012 à 1h47

    Je ne lis aucun grand journal depuis plus de 13 ans. Mais là par internet je tombe sur cet article du Journal de MTL. Alors peut-être lire ce journal parfois. On n’y trouve pas que des conneries.

    http://blogues.journaldemontreal.com/liseravary/actualites/un-appel-au-calme/

    Il y a aussi le journal Vert.
    Il y a aussi L’itinéraire.
    Il y a aussi…
    Il y a aussi…

  6. 6 Zbahow Le 22 mai 2012 à 9h53

    Hier soir (Lundi 21) alors qu’une manifestation se formait au coin des rues Jarry/St denis, l’information est apparu sur mon application Iphone de la presse qu’un tel rassemblement était en cours vers 21h30. A 22h elle avait été enlevée pour ne réapparaître que bien plus tard, et ce, toujours dans le même article.

    Probablement pour éviter que ce rassemblement ne grossisse.

  7. 7 Le Carré Rouge « theintervale Le 22 mai 2012 à 17h16

    […] in Quebec have been creative. I’m talking about the most recent pots and pans protests, the calls to stop reading La Presse, the use of film iconography that compares the Sûreté Québec to the […]

  8. 8 Remy Le 23 mai 2012 à 11h50

    Ce texte porte a réfléchir… Dans ce conflit de part est d’autre on tente étouffer la libre accès d’étouffer la liberté expression c’est condamnable. C’est pas parce que il y a une personne qui n’est pas d’accord avec nous qu’on doit tenter d’y nuire ça vas autant pour le gouvernement que vous M Bégin…

  9. 9 Sylvie Séguin Le 23 mai 2012 à 12h31

    Je lis aussi La Presse le samedi, depuis toujours il me semble. J’ai vu ce titre, gros, grossier, grotesque. Tellement gros, tellement vulgaire, ça valait pas ma colère. Cher Christian, les gens sont pas fous, vont pas se laisser convaincre par des gros chiffres imprimés sur un journal. Y’avait quand même du bon stock à l’intérieur.

  10. 10 dominique Le 23 mai 2012 à 14h28

    c’est pas la presse qui faut boycotter (au contraire!!! ils sont rouges! pour la plupart!!) c’est le journal de montréal….franchement je suis une abonné à la presse et c’est la Presse qui appuie le plus la grève!!! Journal de Montréal est contre…

  11. 11 Florence Le 24 mai 2012 à 13h59

    Vous avez tout à fait raison, M. Bégin!!
    Et NON La Presse n’est pas le meilleur journal à lire en ce temps de crise, lisez plutôt Le Devoir qui pose un regard beaucoup plus intéressant sur la situation!

  12. 12 Benoit Le 26 mai 2012 à 13h15

    Monsieur Bégin,

    Et si La Presse, malgré vous, pouvait réfléter une partie de l’opionion publique!? Est-ce que seul, le mouvement étudiant, peut déterminer quels seront les standards académiques et ses coûts pour une province entière, pour une industrie, un commerce qui se mondialise? Est-ce que ces tits-pits qui viennent d’apprendre à s’affirmer supportés par la comunauté artistique tout aussi paumée et les syndicats de la construction mafieux peuvent seuls détourner la démocratie et fermer la province pour $325.
    Je prédis qu’à ce rythme, la province sera effectivement un pays à n’en point douter. Elle se comparera bientôt à la Grèce en banqueroute ou chacun pelte ses responsabilités dans la cours des autres pour conforter son idéal individualiste menaçant ainsi la cohésion et le futur de l’ensemble.
    Ce n’est pas votre première sortie publique ou vous vous mettez le pied dans la bouche. La rigueur et le doute méthodique ne semblent pas vos qualités principales pourtant essentielles à la compréhension de son environnement. J’imagine que la meilleur façon de composer avec ses torts c’est de ne pas les voir. C’est ça on va fermer la Presse, le Journal de Mtl et tout ce qui pourrait faire voir une perspective différente à la votre.
    Benoit

  13. 13 Carl Bilodeau Le 26 mai 2012 à 14h53

    La gauche en instaurant le communisme en Russie a finie par tuer 10% de la population. Elle ne le voulait pas mais les mauvais ne voulaient pas plier.

    Ici on voit la gauche utiliser la violence en disant que c’est le gouvernement qui l’a “cherché”.

    Aujourd’hui on voit un artiste qui dit à un journal: “Prenez telle direction sans quoi je fais faire du terrorisme d’abonnement, je vais vous brûler dans ce marché.”

    Si M. Bégin vous étiez milliardaire on peut imaginer que vous menaceriez ici d’utiliser vos dollars pour orienter la population sur le bon chemin. Éventuellement on peut imaginer que si vous preniez le pouvoir on pourrait enlever le droit de vote à ceux qui sont à droite.

    Je trouve très immature votre réaction.

  14. 14 donald Le 28 mai 2012 à 0h59

    Pourquoi ne laissez vous pas tomber aussi vos subventions M. Bégin si vous avez le courage de vos convictions? Vous prenez ce qui fait votre affaire et vous chialez en plus contre la main qui vous nourrit. Je n’aime pas d’ailleurs payer des impôts en sachant qu’une partie sert justement à payer vos subventions. J’ai 64 ans et je n’ai jamais reçu de subvention de personne. Tout vous est dû parce que vous êtes artiste? Les artistes, on peut s’en passer.
    Ce sondage représente ce que les Québécois silencieux pensent réellement et non les batteux de casserolles. En ce qui a trait à la propagande, avez vous entendu les représentants syndicaux dernièrement?

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 575 a été rédigé par Sylvain il y a 7 ans et 2 mois, le lundi 21 mai 2012.

Il y a 14 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Des fascistes à la Sûreté du Québec? Je ne suis pas avocat, mais d'arrêter un groupe d'étudiants dans un autobus scolaire jaune en route vers un cégep, [...]

2011: Le véritable savoir implique l’expérience Je me souviens des déboires qu'un aspirant juge (noir) à la cour suprême américaine avait dû subir pour ses comportements [...]

2011: Botswana: la désillusion après des années de stabilité La grève générale des fonctionnaires botswanais lancée le 18 avril dernier pour exiger une revalorisation de leurs salaires se poursuit. [...]

2006: La Catalogne s’intéresse aux pouvoirs du Québec Connaissez-vous la Catalogne? Ce petit pays est maintenant un état autonome d'Espagne et a plusieurs éléments communs avec le Québec. Avec [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages