Le mardi 3 avril 2012

SociétéQuébec

Université Laval: Défaite presque totale pour l’injonction de Laurent Proulx

Laurent Proulx gagne l'accès à la salle de classe, sans l'assurance que le cours se donnera

Par AmériQuébec

Le jugement est tombé. Le juge a tranché en défaveur d’annuler les piquets de grève à l’Université Laval, sauf pour un seul cours: le cours “d’Anthropologie des conflits et de la violence” de cet après-midi auquel Laurent Proulx est inscrit. Le jugement garantit l’accès à la classe de M. Proulx, sans toutefois garantir que le cours se donnera.

La nouvelle est tombé ce matin: le juge Bernard Godbout a statué sur la demande d’injonction de Laurent Proulx qui souhaitait la fin des lignes de piquetage à l’Université Laval. Certains médias et journalistes s’en donnaient à coeur joie ce matin en rapportant une nouvelle de manière erronée. C’est le cas de Mario Dumont qui donnait dans la désinformation sur Twitter:

Or, la réalité est très différente. Le demandeur Laurent Proulx exigeait la fin des “lignes de piquetage qui bloquent physiquement l’accès aux salles de cours et pavillons de l’Université Laval”. D’emblée, le jugement est clair: «C’est donc en fonction de M. Proulx, et non en fonction d’autres étudiants, que doit être étudié l’urgence» d’annuler les piquets de grève. C’est donc une défaite cuisante pour celui qui souhaitait la fin de toutes les lignes de piquetage.

En conséquence, aucun piquet de grève de l’université Laval n’est concerné par ce jugement, sauf pour celui qui se donne à l’occasion du cours que M. Proulx ne peut assister depuis le 13 février dernier en raison de la grève, soit un cours du département d’anthropologie nommé “Anthropologie des conflits et de la violence”.

De plus, ce jugement n’annule pas la grève mais empêche uniquement les lignes de piquetage de bloquer l’accès au cours en question qui pourrait se donner cet après-midi. Bref, le jugement ne lui garantit que le libre accès à la classe. On peut d’ailleurs lire dans le jugement: “Rien n’empêche les personnes qui le souhaitent d’exercer leur droit à la liberté d’opinion ou d’expression. D’autant plus que rien ne démontre dans la preuve qu’elles seront empêchées d’exercer leur droits si M. Proulx a accès aux locaux où est dispensé l’enseignement qu’il reçoit de l’Université Laval“. En ce sens, le jugement de M. Godbout est très prudent et ne garantit que l’ACCÈS AUX LOCAUX, sans plus.

En conséquence, une kyrielle d’autres moyens de pression peuvent être mis en branle pour empêcher la tenue du cours d’anthropologie de M. Proulx:

  • Si une majorité d’étudiants sont absents du cours, le professeur n’est pas tenu de le donner;
  • Si une fanfare en venait à se former dans la classe, le cours devra vraisemblablement être annulé;
  • Si une chorale mondaine s’exécutait dans le corridor devant la classe de M. Proulx, le cours pourrait être trop troublé pour se donner;
  • Si un groupe d’étudiants décidait de se réunir dans la classe pour discuter de leur fin de semaine au chalet, il sera très difficile pour Laurent Proulx d’assister à son cours;
  • Si 10 étudiants ont le malheur d’avoir une crise d’épilepsie en pleine classe tous au même moment, le cours pourrait être dangereusement dérangé;
  • La seule limite est l’imagination des grévistes.

Ainsi, on peut croire que la tension sera palpable durant le cours de M. Proulx qui est supposé se donner à 15h30 cet après-midi. On peut croire que le jugement de M. Proulx pourrait faire boule de neige, et que les moyens de pression se diversifieront chaque jour un peu plus pour empêcher la tenue des cours et faire respecter les mandats de grève des associations étudiantes.

La décision du juge:

Le tribunal:

ÉMET provisoirement jusqu’au 12 avril 2012, à 18h, une injonction interlocutoire enjoignant à l’Université Laval, à la CADEUL, l’AESS et l’AÉÉA […] de laisser le libre accès aux salles de cours de l’Université Laval où est dispensé le cour Anthropologie des conflits et de la violence afin que ce cours puisse être dispensé à l’horaire prévu à la session d’hiver 2012.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 560 a été rédigé par AmériQuébec il y a 7 ans et 2 mois, le mardi 3 avril 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Loi sur le mariage civil Canada 2005 Ainsi, depuis 2005,  les personnes de même sexe peuvent se marier partout au Canada. Toutefois, c'est seulement au civil. La [...]

2009: Les autorités canadiennes doivent rapatrier Abousfian Abdelrazik Le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’affaires étrangères et député de Montmagny–L’Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Paul Crête, a dénoncé, lors d’une conférence [...]

2009: Conflit de travail à l’UQÀM: les étudiants n’ont pas à faire les frais du fiasco du gouvernement libéral Inquiets du conflit de travail qui perdure présentement à l’UQÀM, la députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en [...]

2009: La Caisse de dépôt ne doit pas garantir le PPP du CHUM! Après les déboires de la Caisse de dépôt et placement du Québec sous le leadership (ou absence de) de la [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages