Le jeudi 3 février 2011

QuébecPolitique

L’application de la Charte de la langue française au cégep

Un prolongement nécessaire

L'état de la langue française ]

Par SSJB

Le député péquiste Pierre Curzi propose de faire du français la langue normale de l’enseignement collégial au Québec, tout en protégeant le droit de la communauté anglophone à une éducation dans sa langue.

Le député de Borduas et porte-parole de l’opposition officielle en matière de Langue, Pierre Curzi, rend public une étude intitulée: “L’application de la Charte de la langue française au collégial : un prolongement nécessaire”. L’étude confirme la nécessité de l’application de la Charte de la langue française au réseau collégial et le besoin d’une formation plus achevée en langue anglaise pour les élèves du secondaire.

Pour Pierre Curzi, il est évident que « devant l’accélération de la détérioration de la situation du français révélée par le recensement de 2006, de plus en plus de Québécois sont convaincus de l’opportunité d’une telle réforme. et nous croyons qu’il est temps de répondre à ces préoccupations. »

Cette étude exhaustive présente une synthèse des faits pertinents au soutien de cette recommandation que l’on retrouve déjà dans la proposition principale qui sera étudiée lors du prochain congrès national du Parti Québécois.

Selon le porte-parole en matière de Langue, Pierre Curzi, « nous proposons de faire du français la langue normale de l’enseignement collégial au Québec, tout en protégeant le droit de la communauté anglophone à une éducation dans sa langue. Nous répondons à la fois au désir légitime des parents de favoriser l’apprentissage intensif de l’anglais par leurs enfants au moment le plus efficace de leur parcours scolaire et à l’impérieuse nécessité de favoriser le renforcement du français comme langue commune nationale. »

Portrait préoccupant

Au printemps 2010, le député de Borduas publiait une étude intitulée “Le grand Montréal s’anglicise”, et une partie du document dressait un portrait préoccupant de la situation linguistique dans l’enseignement postsecondaire.

« Nous avons montré que l’enseignement supérieur anglophone attirait une part considérable des jeunes francophones et près de la moitié des jeunes allophones. Cette situation rappelle à plusieurs égards celle qui prévalait dans l’enseignement primaire et secondaire avant l’entrée en vigueur de la Charte de la langue française.»

« À notre connaissance, aucun rapport ou étude n’a à ce jour offert une synthèse complète des raisons justifiant l’extension aux cégeps de l’application de la Charte de la langue française. Nous espérons que ce document viendra combler cette lacune», de conclure Pierre Curzi.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Paul Gutman Le 4 février 2011 à 7h50

    Il me semble tout à fait normal que l’on veuille toujours mettre l’accent sur le français dans les écoles du Québec. Et puisque la minorité anglophone du Québec a bel et bien le droit à ses propres écoles, je trouve que les membres de cette communauté se font relativement bien traiter. Ici au Maine, la minorité francophone n’a jamais eu le droit à des écoles françaises. Que m’en dites-vous?

  2. 2 madamemorticia Le 22 février 2011 à 0h13

    Je ne comprend pas pourquoi n’importe qui au Quebec voudrai un education dans la langue francais. Ou est ce que cela va etre utile? Je ne trouve pas que le francais est necessaire dans la vie. Certainement, moi-meme, je n’utilise presque jamais la langue francais, et je suis remerciant que j’etait instruit en anglais. L’anglais est utile, je trouve. Le francais, non. J’ai jamais rencontrer un person qui parle pas l’anglais. Comment est que je ferais mon emploi sans l’anglais? Les compagnies dans l’Etats Unis ne correspondent pas en francais. Je pense que la majorite de gens faire semblant qu’ils ne comprend pas l’anglais, quand c’est pas vraiement le cas.

    Comment est que un person peut vivre sans l’anglais?

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 31 articles

Profil: Fondée en 1834 sous le vocable « Aide-toi et le ciel t’aidera », la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal œuvre à la protection et à la promotion de la langue française,…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 347 a été rédigé par Société Saint-Jean-Baptiste il y a 10 ans et 10 mois, le jeudi 3 février 2011.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, L'état de la langue française, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2014: Snag, Yukon 1947: Record du jour le plus froid au Canada, −63 °C Google présente un logo très hivernal aux canadiens en ce 3 février 2014. Celui-ci est dédié à la ville de [...]

2013: 49ers « forty-niners » : ruée vers l’or Il faut retourner vers le milieu du 19 ième siècle dans le sud des États-Unis pour chercher la réponse. Dans [...]

2013: Monarchie britannique: le Canada approuvera les changements aux règles de succession royale Londres a annoncé son intention de modifier les règles de succession royale afin que les garçons ne soient plus privilégiés. [...]

2012: Affaire Michael Sabia au domaine le Sagard de Desmarais L'AQRP ((Communiqué de presse de l'AQRP)) qui est la principale association indépendante de retraités de l'État au Québec, déclare dans [...]

2012: Domaine Sagard de Desmarais: Michael Sabia et sa famille en visite Selon un article de Canoe.ca ((La famille de Michael Sabia chez les Desmarais)), Michael Sabia, patron de la Caisse de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages