Le mardi 13 juillet 2010

AmériquePolitique

États-Unis: Bataille constitutionnelle en vue sur l’immigration

L’Arizona estime que le gouvernement fédéral ne sécurise pas suffisamment la frontière avec le Mexique

États-Unis d'Amérique ]

Par VOA

L’on s’achemine vers une confrontation constitutionnelle entre compétences fédérales et domaine réservé aux états, à l’occasion du recours intenté par le gouvernement américain contre l’Arizona, au sujet de l’adoption d’une loi règlementant l’immigration au mois d’avril.

Une bataille judiciaire et constitutionnelle de première importance se prépare ici aux Etats-Unis, compte tenu du recours récemment introduit par l’administration Obama contre la loi anti-immigration clandestine votée en avril par l’état d’Arizona. Cette loi contestée doit entrer en vigueur le 29 juillet.

L’Arizona est un état limitrophe du Mexique, confronté à la présence massive de quelques 460 000 clandestins et la nouvelle loi prescrit aux policiers l’obligation de vérifier le statut de toute personne contrôlée, quand ils pensent avoir de bonnes raisons de se poser des questions sur le statut de l’intéressée en matière d’immigration. Les autorités de l’Arizona estiment que le gouvernement fédéral ne sécurise pas suffisamment la frontière avec le Mexique.

Les conditions d’une confrontation entre le gouvernement fédéral et l’Etat d’Arizona sont donc réunies. C’est un conflit typiquement américain, déclare Richard Friedman, spécialiste en droit constitutionnel de la faculté de droit de l’Université d’Etat du Michigan..

« Nous avons d’un côté, dit-il, des états ayant une compétence générale pour veiller aux intérêts de leurs propres populations, et de l’autre un état fédéral disposant du droit de décider en dernier ressort sur toute question dont la compétence lui est confiée. »

Aux termes de la constitution américaine, le Congrès et la Maison blanche disposent d’un pouvoir de décision en matière de défense, de politique étrangère, de levée d’impôts, et de dépenses fédérales. Il existe cependant un amendement disant que les pouvoirs non délégués de manière explicite au gouvernement fédéral sont réservés aux états. Ce qui n’a pas manqué de créer quelques frictions dans le passé.

Selon Richard Friedman, la plupart des experts estiment que les questions d’immigration relèvent du niveau fédéral. Diverses organisations se sont également pourvues devant les tribunaux fédéraux contre la loi votée par l’Arizona sur l’immigration, au motif que cette législation porte les germes d’une discrimination basée sur le faciès. Les autorités de cet état rétorquent que cette loi contient des dispositions interdisant toute forme de discrimination basée sur l’apparence. Pour la gouverneure de l’Arizona, Jan Brewer, la procédure engagée par l’état fédéral n’est rien d’autre qu’un immense gaspillage de ressources.

Pour Steve Vladeck d’American University, l’Arizona a déjà atteint en partie l’objectif recherché : « Du moment, dit-il, que le parlement local a voté cette loi, l’objectif est atteint car il s’agissait d’amener l’état fédéral à réagir. Je pense, poursuit-il, que toute la question est de savoir si les états peuvent prendre ce genre de décisions visant à stopper l’immigration clandestine, et qu’il s’agissait par conséquent de forcer le gouvernement fédéral à prendre position. »

Il existe d’autres états cherchant à se doter de lois anti-immigration clandestine et un récent sondage du Pew Research Center indique que plus de 60 % des Américains approuvent la loi votée par l’Arizona. De l’avis des politologues, l’immigration pourrait jouer un rôle non négligeable aux élections législatives de mi-mandat prévues en novembre.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 75 articles

Profil: La Voix de l'Amérique est le service de diffusion internationale par radio et télévision du gouvernement américain. C'est une source fiable d’information, avec précision et objectivité. Ses objectifs sont…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 478 a été rédigé par La Voix de l'Amérique il y a 10 ans et 4 mois, le mardi 13 juillet 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Amérique, États-Unis d'Amérique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Rumeurs d’élections: c’est le temps de dépenser ! Aujourd'hui vendredi 13, les médias, parmi eux la Presse et Radio-Canada, ont parlé abondamment, en plein mois de juillet (rappelons-le) [...]

2012: Étudiants, DGEQ et élections automnales Selon ce que rapporte la Presse, la loi interdirait aux étudiants, comme à tout autres groupes de pression, d'engager des [...]

2010: Coupe du monde 2010: témoignage de satisfaction de la FIFA à l’Afrique Les Espagnols, nouveaux champions du monde, sont de retour chez eux où ils ont eu droit à un accueil triomphal [...]

2010: Deux pêcheurs tués par une voiture en perte de contrôle en Suisse Ce dimanche vers 7 heures du matin, deux pêcheurs installés à Zurich sur les bords du lac ont été tués [...]

2010: Abus policiers à l’endroit des manifestants du G20 La porte-parole du Bloc Québécois en matière de sécurité publique et députée d'Ahuntsic, Maria Mourani, a profité de la rencontre [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages