Le samedi 3 juillet 2010

PolitiqueQuébec

Déménagement de l’équipe du Directeur des poursuites criminelles et pénales au coût de 2,3 M$

Le principe d'indépendance du DPCP utilité pour justifier l'injustifiable, en toute incohérence!

Par Parti Québécois

Le PQ juge totalement inadmissibles les dépenses de 2,3 millions de dollars engendrées par la décision de déménager l’équipe du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) hors de l’édifice abritant les bureaux du ministère de la Justice.

La députée de Joliette et porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Véronique Hivon, juge totalement inadmissibles les dépenses de 2,3 millions de dollars engendrées par la décision de déménager l’équipe du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) hors de l’édifice abritant les bureaux du ministère de la Justice, sans compter l’augmentation de loyer qui fera plus que doubler, passant de 400 000 dollars à 1 million par année, le tout, au nom de l’indépendance de l’institution.

« On nous dit que le principe d’indépendance exige ce déménagement, sans regarder à la dépense, bien qu’il se fasse pour aller simplement de l’autre côté de la rue, comme par hasard dans un édifice flambant neuf! En outre, on garde à l’intérieur du Palais de justice de Québec les procureurs qui doivent y plaider, bien que ce palais de justice abrite aussi les bureaux de la Direction des services judiciaires du ministère de la Justice. Cherchez la cohérence! Cette décision est particulièrement odieuse lorsque l’on constate les efforts qui sont demandés à l’ensemble de la population en ces temps budgétaires difficiles », dénonce Véronique Hivon.

Mme Hivon souligne que ce motif de l’indépendance est invoqué à outrance, quand cela est pratique pour le gouvernement, alors que la ministre de la Justice y porte atteinte dans des circonstances autrement plus importantes.

« Nous avons appris, par le biais d’une demande d’accès à l’information, que le Directeur des poursuites criminelles et pénales lui-même, Me Louis Dionne, a été mandaté comme haut fonctionnaire pour représenter le ministère de la Justice lors de la Conférence fédérale-provinciale des sous-ministres de la Justice de janvier dernier. Comment justifier que Me Dionne soit chargé de présenter les positions du ministère de la Justice du Québec, de surcroît sans la présence d’aucun sous‑ministre en titre ou associé du ministère, lorsque l’on sait qu’on y aborde non seulement des questions de politique criminelle, dont la ministre est d’ailleurs la responsable en vertu de la loi, mais aussi des questions de droit de la famille, de droit des victimes ou d’aide juridique! Non seulement cette décision était inadmissible, mais elle est en parfaite contradiction avec les raisons invoquées aujourd’hui pour justifier des dépenses de déménagement exorbitantes. Comment la ministre Weil peut-elle nous expliquer une telle incohérence? Pour une fois, nous aimerions l’entendre! », a conclu Véronique Hivon.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 385 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 11 mois, le samedi 3 juillet 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Québec, sous occupation royaliste: un viol de nos consciences Les Québécois ont beau être très majoritairement contre la monarchie britannique, celui qui rêve de devenir le petit roi patenté [...]

2011: Libye: la France dit avoir fourni des armes aux rebelles Des responsables militaires français ont indiqué avoir fourni des armes, des munitions et des vivres aux forces rebelles présentes dans [...]

2011: Gaz de schiste: un échec libéral pitoyable La députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement, de développement durable, de parcs et d’eau, Martine [...]

2011: Visite du Prince William et Kate Middleton: une question d’image! Les anti-indépendantistes ne savent plus où donner de la tête afin de convaincre les gens que le Réseau de Résistance [...]

2011: Saleté de fédéralisme Pour les Québécois que nous sommes, il y a quelque chose d'assez déconcertant à voir certains intellectuels européens hautement respectés [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages