Le vendredi 25 juin 2010

AmériqueEnvironnement

Forages en mer: l’administration Obama envisage un moratoire plus ciblé

L'administration Obama va étudier les moyens d’affiner le moratoire en place sur les forages en haute mer

États-Unis d'Amérique ]

Par VOA

La Maison-Blanche a, comme prévu, fait appel mercredi de la décision rendue la veille par un juge fédéral de Louisiane, qui a annulé le premier moratoire institué par le président Barack Obama sur les forages en mer.

La Maison Blanche a, comme prévu, fait appel mercredi de la décision rendue la veille par un juge fédéral de Louisiane, qui a annulé le premier moratoire institué par le président Barack Obama sur les forages en mer. Le juge Martin Feldman a donné raison à un groupe de compagnies pétrolières qui avaient déposé un recours contre le moratoire de six mois sur les forages en eau profonde décrété par la Maison Blanche. L’arrêt du juge Feldman, qui qualifie le moratoire de « punitif », fait valoir que le gouvernement semble partir du principe que toutes les plateformes pétrolières présentent un danger, parce que l’une d’entre elle a explosé.

Témoignant au Congrès devant une sous-commission du Sénat, le secrétaire aux Affaires intérieures, Ken Salazar, a dit que l’administration Obama va étudier les moyens d’affiner le moratoire en place. On pourrait notamment différencier, a-t-il fait valoir, entre les projets d’exploitation de réservoirs de pétrole connus, et les projets exploratoires, pour lesquels on manque de données et qui sont par conséquent plus risqués. C’était d’ailleurs le cas du forage de BP qui a provoqué la marée noire.

Les États du Golfe du Mexique critiquent le moratoire fédéral, car ils redoutent de perdre des revenus et des emplois. Une fois découragés, il n’est pas certain que les géants pétroliers reviennent dans la région, font-ils valoir.
Le juge Feldman a d’ailleurs évoqué dans son arrêt l’impact « calamiteux » du moratoire sur les économies du Golfe. De l’avis des experts, les pertes pourraient se chiffrer à des centaines de millions de dollars si le moratoire se prolonge. Le magazine Christian Science Monitor parle de 33 plateformes affectées, qui emploient 8000 personnes. Inactives, elles représenteraient une perte mensuelle d’environ 57 millions de dollars, un chiffre qui représente l’impact direct de leur fermeture, et non pas les dégâts indirects à l’économie : fermeture de restaurants fréquentés par les travailleurs du pétrole, baisse des ventes de matériel et fournitures à ces employés, etc.

Par ailleurs, Michael Bromwich, le nouveau responsable de la supervision des activités de forage, a pris ses fonctions à la tête du « Bureau de gestion des énergies en mer ». Cette agence a remplacé le service de gestion des ressources minières (MMS), critiqué pour son laxisme dans l’inspection de la plateforme qui a coulé le 22 avril.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 75 articles

Profil: La Voix de l'Amérique est le service de diffusion internationale par radio et télévision du gouvernement américain. C'est une source fiable d’information, avec précision et objectivité. Ses objectifs sont…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 380 a été rédigé par La Voix de l'Amérique il y a 9 ans et 0 mois, le vendredi 25 juin 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous États-Unis d'Amérique, Environnement, Amérique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Le 161ème anniversaire d’Antoni Gaudí souligné par Google Après aujourd'hui, et ce, grâce à Google, plus personne, ou presque, ne devrait ignorer qui est Antoni Gaudí, cet architecte catalan de [...]

2011: Pour le bien de la cause, Pauline Marois doit s’éclipser Les événements des derniers jours ont confirmé bien des propos que j’avais tenus en 2008, lors de l’arrivée de Pauline [...]

2011: Plus de 45% de taux de chômage dans la bande de Gaza, selon l’ONU Le chômage dans la bande de Gaza vient de faire l’objet d’une nouvelle enquête de l’Agence de l’ONU pour les [...]

2011: Deux réacteurs nucléaires en alerte dans le Nebraska Deux réacteurs nucléaires dans le Nebraska, à proximité de la ville d'Omaha, ont été placés en alerte en raison des [...]

2011: Crise au PQ: le triomphe de Paul Desmarais La Presse publiait la semaine dernière une chronique d'Yves Boisvert intitulée « péquisteries terminales » dans laquelle on retrouve un [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages