Le vendredi 25 juin 2010

QuébecSociété

Anglicisation de l’Institut de réadaptation de Montréal

La Société St-Jean-Baptiste de Montréal intervient

L'état de la langue française ]

Par SSJB

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal a appris que l’Institut de réadaptation a fait une demande à l’Office québécois de la langue française (OQLF) pour obtenir le statut d’établissement anglophone en vertu de l’article 29,1 de la Loi 101.

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal a appris que l’Institut de réadaptation a fait une demande à l’Office québécois de la langue française (OQLF) pour obtenir le statut d’établissement anglophone en vertu de l’article 29,1 de la Loi 101. Cette demande fait suite à sa fusion en 2008 avec l’Hôpital de réadaptation Lindsay, créant ainsi le nouvel Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal (IRGLM).

Déjà depuis la fusion, des employés ont fait parvenir des plaintes à l’OQLF quant à l’anglicisation des communications internes de l’IRGLM. La SSJB a questionné par écrit le conseil d’administration de l’Institut. Selon l’Institut de réadaptation, l’OQLF aurait permis que la partie Lindsay du nouvel hôpital fusionné maintienne ses pratiques linguistiques. Mais selon certains employés, l’administration a commencé à bilinguiser ses communications internes de ce qui constituait l’Institut de réadaptation de Montréal.

La SSJB demande à l’OQLF et au gouvernement de rejeter cette demande d’anglicisation et de s’assurer que soit maintenu le caractère francophone de l’IRM, qui est un joyau du système de santé québécois et le seul Institut de réadaptation d’envergure internationale affilié à une université francophone en Amérique.

« Cette situation est inacceptable. Alors qu’on devrait plutôt remettre en question le statut anglophone de la partie Lindsay, qui selon plusieurs ne sert plus une majorité d’anglophones, voilà qu’on cherche à angliciser l’ensemble de l’établissement. » déplore Mario Beaulieu, président de la SSJB « C’est le monde à l’envers! »

La SSJB est très préoccupée par cette situation, car l’OQLF aurait demandé à l’institution elle-même de collecter les données sur la langue des usagers. Or, il semble que les questionnaires utilisés définissent comme anglophones, non seulement les citoyens de langue maternelle anglaise, mais aussi les allophones ou les nouveaux arrivants qui utilisent davantage l’anglais comme langue d’usage public.

En vertu de la Loi 101, le statut anglophone devrait être attribué à des institutions qui fournissent leurs services à des personnes en majorité de langue anglaise. Tout comme les organismes francophones, ils doivent donner leur service dans les deux langues. Mais la reconnaissance selon l’article 29,1 leur permet en plus d’avoir l’anglais comme langue de travail et de communication interne. Les organismes ayant le statut anglophone peuvent également utiliser l’anglais dans leur dénomination, dans l’affichage, dans leurs communications entre eux, ou encore engager du personnel unilingue anglais.

La SSJB fait observer que ce genre de manœuvre est typique de la stratégie d’occupation des C. A. d’établissements de santé annoncée et mise en œuvre par le Quebec Community Groups Network¸ un puissant lobby anglophone recevant plus de 4 millions de dollars d’argent public annuellement, pour combattre la Loi 101 et augmenter la présence de l’anglais au Québec.

Selon l’article 25 de la Loi 101 originale, ce statut devait constituer une mesure temporaire pour cinq années. Mais, à la fin de 1983, cet article a été abrogé avant son application, transformant en privilège permanent ce que Camille Laurin concevait comme une mesure de transition. Depuis la Loi 86 de Claude Ryan, l’OQLF a perdu le pouvoir de révoquer le statut anglophone, sauf si les organismes en font la demande.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Rousseau Le 25 juin 2010 à 13h55

    UNE MATURITÉ DES SURVIE. *corrigé

    “… le Québec Community Groups Network, un puissant lobby anglophone recevant plus de 4 millions de dollars d’argent public annuellement, pour combattre la Loi 101 et augmenter la présence de l’anglais au Québec” (SSJB).

    En dépossédant le québécois de son libre-arbitre, la religion l’altère aussi de sa capacité à réagir adéquatement aux assauts externes. Comme ses représentants politiques… sont aussi touchés par ce mal, ils ne constituent pas, (sauf exception), des facteurs de changement. Mais la plus sournoise des influences, semble venir du fait que la mentalité anglaise (comprenant la langue), recèle davantage d’opportunités de survie, (telle une technologie supérieure). Il faudrait absolument introduire une révolution mondiale de la culture française et le premier pas consisterait à récompenser ses initiateurs d’une manière efficace, voire civilisée. L’insecte asiatique envahissant nos grands arbres décrira bien, en profondeur, les dommages causés par la prise de possession des consciences par ces religieux.

    Jean Rousseau, B. Ps
    spécialiste des ressources humaines
    concepteur d’idées innovatrices
    courriel : jeanrousseau@live.ca

  2. 2 Jean Rousseau Le 25 juin 2010 à 18h53

    UNE MATURITÉ DE SURVIE.

    “… le Québec Community Groups Network, un puissant lobby anglophone recevant plus de 4 millions de dollars d’argent public annuellement, pour combattre la Loi 101 et augmenter la présence de l’anglais au Québec” (SSJB).

    En dépossédant le francophone de son libre-arbitre, la religion catholique, entre autre, l’altère aussi de sa capacité à réagir adéquatement aux assauts externes. Comme ses représentants politiques… sont aussi touchés par ce mal, ils ne constituent pas, (sauf exception), des facteurs de changement. Mais la plus sournoise des influences, semble venir du fait que la mentalité anglaise (comprenant la langue), recèle davantage d’opportunités de survie, (telle une technologie supérieure), (1). Il faudrait absolument introduire une révolution de fond de la culture française de par le monde et le premier pas consisterait à renforcer ses initiateurs d’une manière efficace. L’insecte asiatique envahissant nos grands arbres décrira bien, en profondeur, les dommages causés par la prise de possession des consciences par ces religieux.

    (1) Il ne s’agirait en fait que d’un mode de fonctionnement plus adéquat. Telles deux autos identiques dont le “timing” n’aurait été fait que sur l’une et dont les performances s’avéreraient alors plus élevées. Les acheteurs choisiraient laquelle?

    Jean Rousseau, B. Ps
    spécialiste des ressources humaines
    concepteur d’idées innovatrices
    courriel : jeanrousseau@live.ca

  3. 3 Phil Lacasse Le 27 juin 2010 à 19h08

    En lisant votre article, je me suis aperçu que votre sujet est très bien expliqué et analysé dans le nouveau livre “Le dernier Testament de l’Occident”.
    Le titre est disponible sur le WEB et après l’avoir lu, on peut mieux comprendre les causes et les origines de votre sujet de discussion.
    Ma réplique serait que la meilleure façon de traiter un sujet, c’est d’en connaître les causes et non seulement le résultat.
    Je vous suggère fortement ce livre qui est unique en la matière et qui répond aussi à plusieurs autres interrogations.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Jacinthe Béliveau

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 31 articles

Profil: Fondée en 1834 sous le vocable « Aide-toi et le ciel t’aidera », la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal œuvre à la protection et à la promotion de la langue française,…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 503 a été rédigé par Société Saint-Jean-Baptiste il y a 9 ans et 5 mois, le vendredi 25 juin 2010.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'état de la langue française, Société, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Le 161ème anniversaire d’Antoni Gaudí souligné par Google Après aujourd'hui, et ce, grâce à Google, plus personne, ou presque, ne devrait ignorer qui est Antoni Gaudí, cet architecte catalan de [...]

2011: Pour le bien de la cause, Pauline Marois doit s’éclipser Les événements des derniers jours ont confirmé bien des propos que j’avais tenus en 2008, lors de l’arrivée de Pauline [...]

2011: Plus de 45% de taux de chômage dans la bande de Gaza, selon l’ONU Le chômage dans la bande de Gaza vient de faire l’objet d’une nouvelle enquête de l’Agence de l’ONU pour les [...]

2011: Deux réacteurs nucléaires en alerte dans le Nebraska Deux réacteurs nucléaires dans le Nebraska, à proximité de la ville d'Omaha, ont été placés en alerte en raison des [...]

2011: Crise au PQ: le triomphe de Paul Desmarais La Presse publiait la semaine dernière une chronique d'Yves Boisvert intitulée « péquisteries terminales » dans laquelle on retrouve un [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages