Le mardi 11 novembre 2008

PolitiqueInternational

Canadienne retenue contre son gré en Arabie Saoudite

Harper doit intervenir personnellement pour rapatrier Nathalie Morin et ses enfants

Canada ]

Par Bloc Québécois

Nathalie Morin se retrouvera forcée d’accoucher avant terme dans moins de 24 heures. Qu’attend le premier ministre Stephen Harper pour intervenir?

« Nathalie vit des moments de plus en plus insoutenables en Arabie Saoudite, et le gouvernement canadien reste sourd à nos demandes répétées de lui venir en aide ainsi qu’à ses enfants », a déclaré la députée de La Pointe-de-l’Île, Francine Lalonde, lors d’une conférence de presse tenue ce matin à Montréal en compagnie de la mère de Nathalie Morin. Lors de ce point de presse, toutes deux ont conjointement dénoncé la décision d’un médecin saoudien de provoquer l’accouchement de la jeune femme ce mardi 11 novembre, alors que les examens médicaux antérieurs avaient fixé au 11 décembre la date prévue de son accouchement. Elles ont souligné que rien ne justifie cette intervention puisque la grossesse se déroule normalement et Nathalie Morin ne ressent aucune contraction.

« Lorsque Nathalie a contacté l’ambassade, le 3 novembre dernier, l’agent consulaire responsable de son dossier lui a répondu qu’ils ne s’occupaient plus d’elle, qu’elle devait se débrouiller pour négocier avec son mari, et que le cas de Mohammed Kohail, ce Canadien condamné à la décapitation en Arabie Saoudite, occupait maintenant tout leur temps. Nous estimons aussi que M. Kohail doit être aidé de toute urgence, mais ce n’est pas une raison pour laisser tomber Nathalie Morin. Une ambassade a le devoir d’aider tous ses ressortissants », a poursuivi Francine Lalonde, en citant la Convention de Vienne sur les relations consulaires.

Cette convention régit les services consulaires canadiens à l’étranger et notamment les dispositions des alinéas 5e) et h), en vertu desquelles les fonctions consulaires consistent entre autres à prêter secours aux ressortissants de l’État d’envoi et à sauvegarder, dans les limites fixées par les lois et règlements de l’État recevant, les intérêts des enfants qui sont des ressortissants de l’État d’envoi.

« Lors de ma rencontre avec un adjoint du ministre Emerson et le directeur de la gestion des cas au ministère des Affaires étrangères à Ottawa, en juin dernier, ce dernier m’a expliqué que ses services ont appelé l’ambassade américaine en Arabie Saoudite afin de savoir s’ils avaient des cas similaires à celui de Nathalie et quel était leur taux de réussite. On leur aurait répondu qu’ils n’avaient pas d’historique de réussite. Or nos recherches ont démontré une tout autre réalité. La transcription d’une audition devant le Sénat américain du Office of children’s issues du Département d’État, daté du 26 juin 2003, indique clairement que le gouvernement saoudien à pris un engagement en septembre 2002 selon lequel toute femme adulte américaine serait libre de quitter l’Arabie saoudite. Cet engagement est le résultat de négociations en haut lieu entre les autorités américaines et saoudiennes. De plus, on apprend qu’en 2003, 10 enfants américains ont été retournés aux États-Unis », a poursuivi la députée.

« Ce document nous informe également que l’ambassade américaine offre à ses ressortissantes et à leurs enfants l’asile dans les locaux consulaires quand ceux-ci sont en danger. De plus, ils les hébergent gratuitement aussi longtemps que durent les négociations avec les autorités saoudiennes. Nathalie Morin se retrouvera forcée d’accoucher avant terme dans moins de 24 heures. Qu’attend le premier ministre Stephen Harper pour intervenir?» a conclu Francine Lalonde.

4 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 cr0vax Le 11 novembre 2008 à 19h48

    Article incompréhensible …

    Pourquoi cette femme est-elle retenue en arabie saoudite, depuis combien de temps, à quoi est-elle condamné ? C’est quand même l’information principale …

  2. 2 Dave Le 11 novembre 2008 à 21h03

    En fait cette femme québécoise est “en couple” avec un saoudien. Elle a des enfants avec lui, et ils sont allés vivre en Arabie Saoudite.

    Mais voilà, son couple ne va pas très bien, sans entrer dans les détails on s’entend que c’est pas du tout la même culture et que la bas ce sont les hommes qui ont autorité sur les femmes.

    Elle peut en théorie quitter le pays. Mais elle ne veut pas quitter le pays en laissant un enfant à demi saoudien derrière elle, car son mari l’interdit de partir avec un enfant.

  3. 3 cr0vax Le 13 novembre 2008 à 0h56

    Merci pour l’éclaircissement 😉

  4. 4 Louise Le 15 avril 2009 à 16h55

    J’ai écouté l’entrevue ce midi de Madame Durocher et j’ai entendu l’appel au secours de Nathalie. Comme j’ai travaillé dans un milieu universitaire et que ma clientèle (le soir et la fin de semaine) était majoritairement étrangère, je sais que beaucoup de ces étudiants viennent au pays pour étudier et apportent beaucoup d’argent aux universités. Les dirigeants des universités sont pris entre le manque d’argent et les différences si grandes entre ces étrangers et nous, les Canadiens. Ils ont choisi l’argent et, selon ma propre expérience, ils ne soucient guère de la vie d’une femme.
    Bonne chance à Nathalie.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 514 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 4 mois, le mardi 11 novembre 2008.

Il y a 4 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous International, Politique, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Corruption: le salaire de Charest financé par une famille de mafieux? Aujourd'hui, Jean Charest accuse Pauline Marois de nuire aux institutions gouvernementales puisqu'elle "ose" associer le PLQ aux pratiques mafieuses se [...]

2008: La logique sophistique de GESCA: un gouvernement démissionnaire Dans son blogue de Cyberpresse (( Voir Les propos illogiques de Mario et de Pauline le 2008-11-10 )) , Stéphane [...]

2008: Fermeture de l’usine AbitibiBowater de Donnacona « Les tractations de Raymond Bachand avec AbitibiBowater n’ont eu comme effet que d’entrainer la fermeture de l’usine de Donnacona. [...]

2008: Le transport maritime: le virage tarde à venir Le fleuve Saint-Laurent pourrait constituer une formidable voie pour le transport des marchandises. À titre de comparaison, un navire de [...]

2008: L’industrie du divertissement numérique Le producteur de jeux vidéo Ubisoft fait l’acquisition du studio d’effets spéciaux Hybride Technologies. Les deux entreprises ont leur siège [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages