Le mardi 25 mai 2010

QuébecPolitique

André Pratte : fumiste ou fumier ?

Un fumiste qui se prend beaucoup trop au sérieux

Par Sylvain

L’assemblée nationale peut avoir l’air souvent d’un match de hockey à l’aréna avec ses bagarres, ses stratégies, ses blessés, etc. Pratte, dans son désespoir, a choisi une analogie bestiale. Il vient de descendre vraiment très bas en traitant, à mots cachés, les souverainistes de vaches et de cochons.

De toute évidence, la vie professionnelle d’André Pratte depuis 1995 se résume à du léchage de postérieurs fédéralistes. Lorsqu’il ne suggère pas que les Québécoises et les Québécois sont des imbéciles, il déclare que la politique québécoise se fait dans une « étable », une « soue » à cochon. Il écrivait cela dans son dernier « communiqué de presse ». Il confirme avec ce dernier papier qu’il fait des relations publiques pour le compte du Parti libéral du Québec.

Dans cet article absolument pathétique, De salaire et de Slinky, Pratte tente de défendre l’affaire de la tête de « slinky » en comparant cette insulte pré-maternelle avec le fait que l’opposition ait traité John James Charest de « menteur » à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Charest, oui, c’est un menteur chronique. C’est un fait. Pour la tête de slinky supposée de Stéphane Bédard, on parle de « criage » de noms dans la cours d’école. Ce que Pratte aurait dû écrire, s’il avait voulu être objectif, c’est que Charest est un menteur doublé d’un petit « bum » méprisant.

Par la suite, le petit génie écrit qu’il « est tout simplement indécent que les péquistes aient fait de la rémunération de M. Charest un objet de négociation. Jusqu’où ira-t-on dans cette voie? » Vous, Mister Pratte, à lécher autant, ça ne vous lève pas le cœur? Jusqu’où irez-vous dans cette voie?

Charest est certainement sinon le pire premier ministre que le Québec ait connu. Non seulement il ne mérite pas une prime de 75 000$, mais en plus la population du Québec est en mesure de se poser la question : mérite-t-il vraiment son salaire, tout simplement? Travaille-t-il pour ses tinamis ou pour la population?

Le comble, c’est que Pratte joue au même petit jeu mesquin auquel le petit bum méprisant s’amuse à l’Assemblée nationale.

Pratte tire sa conclusion : « Exploiter la maladie d’un élu, sabrer la rémunération d’un autre: telle est la politique au Québec ces temps-ci. Tout est permis. L’Assemblée nationale est devenue étable. La soue nationale. »

Pratte est totalement déconnecté de la réalité. Il accuse le PQ d’avoir sabré le salaire de Charest et d’exploiter la maladie de Claude Béchard.

Charest et sa bande ont gaspillé les deniers publics afin de recevoir des dons à la caisse électorale de leur parti, mais Pratte trouve le moyen d’accuser le PQ de tous les maux. Personne n’a tordu le bras à Charest pour qu’il refuse (enfin) la contribution de 75 000$. C’est Charest qui joue à la vierge offensée en se riant bien de la population.

C’est Charest qui a utilisé la maladie de Claude Béchard à des fins partisanes, mais Pratte trouve le moyen de mettre la faute sur le PQ. Pauline Marois était bien en droit de faire ses calculs stratégiques. On s’en fout de la raison des « absents » du gouvernement. C’est Charest qui a spéculé sur des supposés pensées de Pauline Marois.

L’assemblée nationale peut avoir l’air souvent d’un match de hockey à l’aréna avec ses bagarres, ses stratégies, ses blessés, etc. Pratte, dans son désespoir, a choisi une analogie bestiale. Il vient de descendre vraiment très bas en traitant, à mots cachés, les souverainistes de vaches et de cochons. M. Pratte, non, vous n’êtes pas un fumier, mais vous êtes certainement un fumiste qui se prend beaucoup trop au sérieux.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 531 a été rédigé par Sylvain il y a 9 ans et 8 mois, le mardi 25 mai 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Normand Lester blessé gravement dans un accident de voiture Normand Lester a commencé sa carrière en journalisme dans les années 1960. Il a longtemps travaillé comme correspondent pour la [...]

2012: Grève étudiante: faire tomber le gouvernement avec des bananes Les manifestants font preuve de beaucoup d'originalité et de créativité depuis trois mois. On a vu des manifestations dénudées, soit [...]

2011: Souveraineté, Jack Layton et la règle du 50% + 1 Hier, à l’occasion de son premier caucus depuis l’élection fédérale du 2 mai, le chef du NPD, Jack Layton, en [...]

2011: Rwanda: arrestation d’un des responsables présumés du génocide en fuite Bernard Munyagishari était recherché depuis 2005 pour génocide et crimes contre l'Humanité, a rappelé le procureur du TPIR, Hassan Bubacar [...]

2011: La gauche espagnole perd les élections municipales Les socialistes espagnols ont subi une cuisante défaite hier lors des élections régionales et municipales, au cours desquelles ils ont [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages