Le mardi 27 avril 2010

QuébecPolitique

40 000 aînés ne reçoivent pas le Supplément de revenu garanti auquel ils ont droit

La ministre Marguerite Blais doit livrer une vraie bataille à Ottawa

Canada ]

Par Parti Québécois

La ministre Blais doit cesser de seulement souhaiter que les choses changent et elle doit travailler pour corriger l’injustice qui fait qu’actuellement 40 000 aînés ne reçoivent pas le Supplément de revenu garanti auquel ils ont pourtant droit.

La députée de Crémazie et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’aînés, Lisette Lapointe, espère que la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, passera enfin de la parole aux actes à l’égard du Supplément de revenu garanti (SRG). En ce sens, elle invite la ministre Blais à appuyer le projet de loi qui a été déposé jeudi dernier à la Chambre des communes par la députée du Bloc Québécois, Carole Freeman.

« La ministre Blais doit cesser de seulement souhaiter que les choses changent et elle doit travailler pour corriger l’injustice qui fait qu’actuellement 40 000 aînés ne reçoivent pas le Supplément de revenu garanti auquel ils ont pourtant droit », a déclaré Lisette Lapointe.

Motion unanime de l’Assemblée nationale

Le 19 mai 2009, les députés de l’Assemblée nationale adoptaient à l’unanimité une motion qui réclamait un engagement de la part du gouvernement fédéral pour un traitement juste et digne pour les aînés du Québec. Cette motion se lisait ainsi :

Que l’Assemblée nationale réitère ses requêtes auprès du gouvernement fédéral et exige qu’il prenne, dans les meilleurs délais, des engagements clairs et fasse connaître rapidement ses intentions afin que les aînés du Québec soient traités de manière juste et digne et obtiennent : la majoration de 110 dollars par mois du supplément de revenu garanti, la poursuite pour une période de six mois de la pension de vieillesse et du supplément à la personne dont l’époux ou le conjoint est décédé, l’inscription automatique des personnes de 65 ans ayant droit au supplément de revenu garanti, le paiement de la pleine rétroactivité du supplément de revenu garanti aux aînés ayant été lésés.

La députée de Crémazie rappelle que cette injustice persiste depuis trop longtemps et que cette prestation fédérale, qui s’ajoute à celle de la Pension de sécurité de la vieillesse (PSV), s’adresse pourtant aux aînés les plus démunis. « Quand on sait que le SRG peut atteindre jusqu’à 600 dollars par mois en plus de la pension de la sécurité de la vieillesse, c’est tout à fait scandaleux de rester les bras croisés. Ces 40 000 aînés doivent recevoir enfin ce qui leur est dû et la ministre responsable des Aînés doit mener la bataille qui s’impose face à Ottawa. Les deux rencontres qu’elle a eues avec ses homologues fédéraux n’ont à l’évidence absolument rien donné », a ajouté Mme Lapointe.

Mardi, Mme Lapointe participait, au côté de plusieurs aînés du Québec et de la députée fédérale marraine du projet de loi, Carole Freeman, au rassemblement organisé par la FADOQ pour un SRG bonifié et simplifié. « Si la ministre des Aînés a vraiment à cœur le sort des aînés, elle doit mener une vraie bataille au gouvernement fédéral qui fait injustement des économies sur le dos de 40 000 aînés démunis. Ces aînés le sont encore davantage depuis le budget Bachand avec sa taxe à la vieillesse que la ministre Blais endosse », a conclu Lisette Lapointe.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 483 a été rédigé par Parti Québécois il y a 11 ans et 6 mois, le mardi 27 avril 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Grève étudiante: les policiers utilisent un prétexte bidon pour neutraliser une cinquantaine de personnes à Québec Suite à une manifestation féministe contre la hausse à Québec d'une centaine de personnes et qui venait à peine de [...]

2012: Line Beauchamp “hausse” la hausse: de 1625$ à 1778$! Il ne faut pas se leurrer, la conférence de presse de Jean Charest et de Line Beauchamp juste avant midi [...]

2012: Grève étudiante: le mouvement ne s’essouffle définitivement pas Malgré les tentatives du gouvernement Charest de créer des divisions entre la CLASSE et les autres organisations étudiantes afin d'une part [...]

2012: Grève étudiante: une médiation envisageable? La majorité du Québec souhaite que le conflit étudiant se règle le plus rapidement possible et s'attend à ce que [...]

2011: Dans un Québec indépendant, le Canada ne pourra plus défaire ce qu’on construit La fierté, c'est notre moteur. On va en parler de fierté, on va en parler sur toutes les routes du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages