Le jeudi 15 avril 2010

QuébecPolitique

Bonis versés aux dirigeants de la Caisse de dépôt et placement

Le Parti Québécois dénonce ces bonis

Par Parti Québécois

De deux choses l’une: ou bien le gouvernement Charest n’a plus de crédibilité et d’autorité auprès de ses commis de l’État ou bien il endosse la culture des bonis et des primes injustifiés. Dans les deux cas, le gouvernement doit savoir et comprendre que les Québécois en ont assez, et avec raison.

Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement économique, d’innovation, d’exportation et d’institutions financières, Jean-Martin Aussant, dénonce les bonis versés en 2009 aux dirigeants de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui dépassent le million de dollars. Cette somme s’ajoute d’ailleurs aux quatre millions de primes versées aux dirigeants ayant été remerciés l’an dernier par Michael Sabia.

« Après les pertes historiques de 40 milliards de dollars en 2008, la Caisse n’a pas exactement brillé en 2009. Elle a de nouveau affiché un rendement de dernier de classe face à ses comparables. Il n’y a aucune raison qui puisse justifier que de tels bonis puissent être versés, en tout cas, certainement pas aux membres de la direction. Quand le gouvernement libéral de Jean Charest mettra-t-il le poing sur la table ? », se questionne le député de Nicolet‑Yamaska.

M. Aussant souligne que le premier ministre du Québec avait affirmé en février 2009 que tout le monde allait se serrer la ceinture et que les primes et bonis seraient remis en question, compte tenu de la crise financière. Malgré tout, d’autres proches du premier ministre dont le pdg d’Hydro-Québec, Thierry Vandal, et le secrétaire général du gouvernement, Gérard Bibeau, ont obtenu des bonis en 2009.

« Faut-il vraiment s’en étonner quand l’exemple vient de haut. On sait que le chef du Parti libéral reçoit un boni annuel minimal de 75 000 dollars de son parti, c’est‑à‑dire de l’argent provenant de donateurs mais aussi de fonds publics », a ajouté le député de Nicolet‑Yamaska.

« De deux choses l’une: ou bien le gouvernement Charest n’a plus de crédibilité et d’autorité auprès de ses commis de l’État ou bien il endosse la culture des bonis et des primes injustifiés. Dans les deux cas, le gouvernement doit savoir et comprendre que les Québécois en ont assez, et avec raison », a conclu Jean-Martin Aussant.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 313 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 3 mois, le jeudi 15 avril 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Documentaire de Tony Rooke: «incontrovertible» Cette histoire a débuté le 25 Juillet 2011, jour où M. Rooke a décidé qu'il en avait assez de voir [...]

2013: Leonhard Euler, scientifique fêté par Google (Vidéo) Leonhard Euler est un grand mathématicien suisse, né à Bâle en 1707 et rendit l'âme à Saint-Pétersbourg en 1783. Il a [...]

2012: Bernard Guay, “apôtre” de tactiques fascistes Le Soleil, donc Gesca, a publié tout récemment une lettre faisant clairement l’apologie du fascisme. En effet, dans une lettre [...]

2012: Du Titanic au PLQ: le 14 avril, un jour damné Le 14 avril 1912, peu avant minuit, le Titanic frappa un iceberg et coula moins de trois heures plus tard, soit le [...]

2010: Jean Charest nomme Michel Bastarache, un juge fédéraliste Voilà, la nouvelle est tombée. Jean Charest a trouvé son homme fort pour faire la lumière en ce qui concerne [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages