Le samedi 10 avril 2010

QuébecPolitique

CRTC québécois: Les conservateurs et les libéraux sabordent le projet

Le bon sens dicte que l'attribution des ondes doit devenir l'apanage des Québécois

Canada ]

Par Bloc Québécois

Considérant l’impact des télécommunications et de la radiodiffusion sur la culture québécoise, les Québécois estiment qu’il est urgent d’en assurer la réglementation par le biais d’un organisme à la fois indépendant du gouvernement du Québec, mais conscient de la réalité québécoise.

Les députés du Bloc Québécois Serge Cardin (Sherbrooke), Nicolas Dufour (Repentigny) et Carole Lavallée (Saint-Bruno–Saint-Hubert) ont joint leur voix pour dénoncer la coalition des conservateurs et des libéraux qui ont contré le projet de loi du Bloc Québécois visant à doter le Québec de son propre conseil de la radiodiffusion et des télécommunications. Le projet de loi a été battu en deuxième lecture en raison de l’opposition des députés conservateurs et libéraux.

« Considérant l’impact des télécommunications et de la radiodiffusion sur la culture québécoise, les Québécoises et les Québécois estiment qu’il est urgent d’en assurer la réglementation par le biais d’un organisme à la fois indépendant du gouvernement du Québec, mais conscient de la réalité québécoise. Le bon sens dicte que l’attribution des ondes, une dimension vitale au développement de la culture québécoise, doit devenir l’apanage des Québécois et c’est pourquoi cette demande a été réitérée par tous les gouvernements du Québec depuis Robert Bourassa », a expliqué le porte-parole du Bloc Québécois en matière de télécommunications, sciences et technologies, Serge Cardin.

« Actuellement, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) prend des décisions en fonction de la réalité canadienne, ignorant les différences régionales au sein même du Québec. Le fait que le Québec n’ait pas le contrôle sur ses moyens de communication est absolument inacceptable: le Québec devrait, en ce qui concerne sa radiodiffusion et ses télécommunications, notamment, pouvoir lui-même attribuer les licences, les modifier et les renouveler ou non », a poursuivi la porte-parole du Bloc Québécois en matière de patrimoine, Carole Lavallée.

« Le gouvernement conservateur refuse systématiquement de passer de la parole aux actes depuis qu’il a reconnu la nation québécoise en 2006. Quant aux libéraux de Michael Ignatieff, ils viennent à nouveau de démontrer que les revendications du Québec ne figurent pas davantage dans leurs priorités que durant leurs années au pouvoir. Le résultat du vote d’aujourd’hui nous offre une autre démonstration selon laquelle le fédéralisme n’est pas rentable pour le Québec. Encore une fois, on constate que le Canada ne répondra jamais aux besoins et aux aspirations du Québec », a conclu Nicolas Dufour, qui a déposé le projet de loi en septembre dernier.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 361 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 9 ans et 3 mois, le samedi 10 avril 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: La riposte de la rue au budget Bachand Féministes, syndicalistes, mouvements populaires et étudiants y allaient d’un même écho pour répondre aux attaques faites par le Parti libéral [...]

2010: Invalidation de la Loi 104: une coalition passe à l’offensive La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal et ses partenaires ont dévoilé, lors d’une conférence de presse, le plan d’action d’une nouvelle [...]

2010: Droit à l’avortement: Charest se range derrière le gouvernement Harper La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière de condition féminine et d’habitation, Carole Poirier, et la députée [...]

2010: Écrasement de l’avion du président polonais Lech Kaczyński Un avion transportant une centaine de personnes, dont le président polonais Lech Kaczyński et de hauts responsables du pays, s'est [...]

2010: On doit quitter le Conseil de la fédération! Le Conseil de la fédération, ce n’est qu’un outil du gouvernement Charest pour reporter l’urgence d’agir au palier canadien en [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages