Le jeudi 30 septembre 2010

PolitiqueQuébec

Conservateurs et libéraux abandonnent les chômeurs

Canada ]

Par Bloc Québécois

Le Bloc Québécois est consterné de voir son projet de loi C-308 visant la bonification du régime d’assurance-emploi rejeté du revers de la main par les libéraux et les conservateurs. En votant contre ce projet de loi, libéraux et conservateurs démontrent leur profonde indifférence à l’endroit des chômeurs.

« Le Bloc Québécois est consterné de voir son projet de loi C-308 visant la bonification du régime d’assurance-emploi rejeté du revers de la main par les libéraux et les conservateurs. En votant contre ce projet de loi, libéraux et conservateurs démontrent leur profonde indifférence à l’endroit des chômeurs », a déploré le porte-parole du Bloc Québécois en matière de ressources humaines et développement social et député de Chambly–Borduas, Yves Lessard, à la suite du vote au résultat déplorable qui s’est tenu aujourd’hui.

« Nous savons que les syndicats et les groupes de chômeurs appuient entièrement le projet de loi C-308. Ainsi, en abandonnant aussi lâchement les chômeurs alors que l’économie se relève à peine de la crise, les conservateurs et les libéraux sont aujourd’hui allés à l’encontre de la volonté de toute la société civile. Les conservateurs ont même osé rendre publics des coûts complètement bidon associés au projet de loi alors qu’eux-mêmes n’hésitent pas à hausser les cotisations et à aller piger dans les surplus de la caisse », a enchaîné la porte-parole adjointe du Bloc Québécois en matière de ressources humaines et développement social et députée de Saint-Lambert, Josée Beaudin.

« Pourtant, les libéraux ont toujours appuyé notre projet de loi lors des votes précédents. Aujourd’hui, ils ont plutôt décidé de se rallier aux conservateurs en tournant le dos aux chômeurs. Un changement d’opinion aussi drastique et soudain dans un dossier d’une telle importance est d’une inconséquence flagrante. Le chef du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff, a même poussé l’effronterie jusqu’à déclarer que le projet de loi du Bloc Québécois n’allait nulle part. Pourtant, lui et son parti ont bel et bien voté pour le projet de loi lors de la deuxième lecture il n’y a pas si longtemps. Comment osent-ils décider du sort des chômeurs avec une telle insouciance? » s’est insurgée Josée Beaudin.

« De son côté, le Bloc Québécois a travaillé sans relâche à faire du régime d’assurance-emploi un véritable régime d’assurance pour les chômeurs et a bien l’intention de ne pas abandonner les travailleuses et les travailleurs en difficulté. Le projet de loi qui a été rejeté aujourd’hui comprenait l’amélioration de l’accessibilité au régime ainsi que l’établissement d’un seuil d’admissibilité de 360 heures pour tous, seuil qui permettrait aux femmes, aux jeunes et aux travailleurs à statut précaire d’avoir accès plus facilement à des prestations. De plus, le projet de loi comprenait une hausse des taux de prestations de 55 à 60 % du salaire gagné et des modifications qui permettraient aux travailleuses et aux travailleurs autonomes d’avoir accès, sur une base volontaire, à toutes les prestations d’assurance-emploi. Ces mesures ont toutes été identifiées comme prioritaires par les regroupements qui travaillent auprès des chômeurs, mais les conservateurs et les libéraux en ont décidé autrement. C’est scandaleux! » a conclu Yves Lessard.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 gillesduhamel Le 30 septembre 2010 à 8h46

    je vois encore que les chomeurs ne sont pas important pour notre chere qouvernement federale et on lest laisse tombées

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 466 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 8 ans et 9 mois, le jeudi 30 septembre 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Doigt d’honneur d’un bébé contre le pétrole et le nucléaire Une entreprise suédoise du milieu énergétique, Telge Energi ((Telge Energi)), a trouvé une façon pour le moins osée et originale [...]

2012: Fermeture de Gentilly-2: une chambre de commerce socialo-corporatiste? Radio-Canada rapporte que les représentants de la Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières et ceux de la Chambre de [...]

2010: Les Pierrafeu ont 50 ans! La célèbre famille des Pierrafeu fête aujourd'hui son 50ème anniversaire. À cette occasion, Google souhaite souligner l'événement en affichant sur [...]

2010: Développements dans le dossier de l’église du Saint-Nom-de-Jésus L'église du Saint-Nom-de-Jésus a plusieurs fois fait la manchette durant la dernière année. Tout d'abord, elle fut fermée au culte [...]

2009: L’injustice injustifiable Des gens me disent « il ne faut pas vivre avec le passé », je leur réponds « regardez les américains, les chinois, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages