Le mercredi 24 mars 2010

EnvironnementÉconomie

États-Unis: les cinq villes les plus actives pour le développement des « green jobs »

L’article du Center for American Progress identifie les cinq plus importantes d'entre elles

États-Unis d'Amérique ]

Par OikosBlogue

Les “green jobs” ne constituent pas seulement le nouveau mantra des discours du président Obama : elles sont en train de véritablement modeler le marché de l’emploi le plus dynamique au sud de la frontière.

La ville de Portland, probablement la plus souvent citée pour sa proactivité dans le domaine des pratiques soutenables, aurait créé 20 000 “green jobs”, seulement pout l’année 2007. Mais c’est plutôt la ville de San Francisco qui en signalerait le plus grand nombre. Les “green jobs” ne constituent pas seulement le nouveau mantra des discours du président Obama : elles sont en train de véritablement modeler le marché de l’emploi le plus dynamique au sud de la frontière.

Qu’il s’agisse d’emplois dans le développement d’énergie renouvelable, dans la rénovation écoénergétique des bâtiments ou dans la récupération et le recyclage, la croissance de l’emploi dans les secteurs des technologies propres aurait été de 9,1% entre 1998 et 2007, comparée à la moyenne globale de 3,7%.

Pour accélérer ce développement, l’administration Obama a promis en janvier une nouvelle mesure d’aide (de 2,3 milliards de dollars) aux entreprises des secteurs manufacturiers dans le domaine des énergies propres – Recovery Act Advanced Energy Manufacturing Tax Credits – qui devrait créer des dizaines de milliers de nouveaux emplois. Par ailleurs, on s’attend à ce que les 30 milliards de dollars investis dans le cadre du budget de relance conduisent à la création de 270 000 emplois pendant le présent mandat, plus 138 000 emplois additionnels si les nouvelles technologies propres développées aux États-Unis (énergies renouvelables et réseau intelligent) sont exportées à l’extérieur.

Certaines régions réussissent à faire mieux que d’autres dans ce domaine. L’article du Center for American Progress identifie les cinq plus importantes d’entre elles.

San Francisco

La Californie, et en particulier San Francisco, domine le palmarès avec 125 000 emplois dans le domaine. La ville de San Francisco aurait émis 100 millions de dollars en obligation pour supporter des projets d’énergie renouvelable. Une vingtaine de projets de construction sont en processus de certification LEED.

Boston

Pour la région métropolitaine de Boston, deux faits sont signalés: le développement sur une large échelle de projets d’énergie éolienne – qui constitue déjà la 3ème principale source énergétique de la ville – et l’obligation pour les nouveaux grands projets de construction d’être certifié LEED.

Détroit

La ville de Détroit se donne les moyens pour devenir la capitale des technologies électriques et hybrides dans le secteur des équipements de transport. L’État du Michigan aurait déjà créé plus de 22 000 emplois dans les technologies propres.

Portland

Comme mentionné plus haut, 20 000 emplois créés dans les technologies propres pour l’année 2007 seulement. La moitié de la puissance électrique utilisée à Portland est de l’énergie renouvelable; 35% des édifices ont été certifiés par le U.S. Green Building Council; la ville a lancé une initiative de 50 millions de dollars afin d’ajouter l’équivalent de 43 acres de toits verts.

New York City

Lancement de démarche de concertation entre 50 organisations communautaires, syndicales, de l’entreprise privée et de la ville dans des initiatives telles que Sustainable South Bronx. Un chiffre à retenir: 80% des résidents de New York utilisent les transports collectifs.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 9 articles

Profil: OikosBlogue est une initiative de la coopérative de solidarité Les Éditions Vie Économique (EVE). Il vise à développer une communauté d’intérêt virtuelle autour des divers enjeux reliés au développement durable,…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 478 a été rédigé par OikosBlogue il y a 10 ans et 7 mois, le mercredi 24 mars 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous États-Unis d'Amérique, Environnement, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Des libéraux francophobes détournent le débat sur Vigile.net: une lobotomie culturelle! Je souhaitais rester muet sur cette tempête dans un verre d'eau qui affecte actuellement Vigile.net, mais là, s'en est trop. [...]

2010: Le climat du dernier millénaire Pour apprécier le climat présent et tenter d’anticiper le futurisme méphistophélique, - satanisé scientifiquement, politiquement, écologiquement et médiatiquement par la [...]

2010: Soutien aux familles des victimes d’acte criminel « Si les conservateurs sont sincères en affirmant vouloir faire preuve de compassion envers les familles des victimes d’acte criminel, [...]

2010: Charest doit cesser d’improviser avec l’avenir énergétique du Québec L’opposition officielle demande au gouvernement Charest et à sa ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, de cesser d’improviser avec l’avenir [...]

2010: Un coup jeunesse pour la social-démocratie au Parti Québécois La décision de la conférence nationale des présidents du Parti Québécois de ne pas reconduire le mandat du club politique [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages