Le vendredi 25 septembre 2009

InternationalEnvironnement

Absence de Stephen Harper au sommet de l’ONU sur les changements climatiques

États-Unis d'AmériqueNouvelles brèvesCanada ]

Par Bloc Québécois

L’absence de Stephen Harper lors de l’assemblée extraordinaire du sommet de l’ONU sur les changements climatiques à New York, alors que d’importantes discussions devaient être menées, envoie un bien mauvais signal concernant la participation du Canada aux efforts collectifs pour contrer les dérèglements climatiques.

« L’absence de Stephen Harper lors de l’assemblée extraordinaire du sommet de l’ONU sur les changements climatiques à New York, alors que d’importantes discussions devaient être menées, envoie un bien mauvais signal concernant la participation du Canada aux efforts collectifs pour contrer les dérèglements climatiques », a déclaré aujourd’hui le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’environnement et député de Rosemont—La Petite-Patrie, Bernard Bigras.

« Le moins que l’on puisse dire, c’est que Stephen Harper a de la suite dans les idées lorsqu’il s’agit d’environnement. Depuis son arrivée au pouvoir, Stephen Harper s’est rapidement affairé à forger une réputation d’État délinquant au Canada sur la scène internationale lorsqu’il est question de lutte aux dérèglements climatiques. À New York, cette semaine, le ministre de l’Environnement, Jim Prentice, n’a fait que poursuivre son travail de sape alors que les Québécoises et les Québécois, de même que toute la communauté internationale, attendaient de lui qu’il fasse plutôt figure de leader dans les efforts pour limiter la production des gaz à effet de serre », a repris le député de Rosemont—La Petite-Patrie.

« De l’avis des observateurs, le bilan de cette rencontre est bien sombre. Stephen Harper n’a pas fait de déclaration officielle et n’a pas participé à la rencontre réunissant les chefs d’État du monde, préférant y déléguer son ministre de l’Environnement. Ce dernier n’a, encore une fois, manifesté aucune ouverture pour investir des efforts sérieux, même si le Canada se trouve parmi les pays qui polluent le plus par habitant. C’est particulièrement inquiétant alors que nous en sommes à moins de 80 jours de la Conférence de Copenhague, où l’on doit adopter un protocole qui donne suite à Kyoto. Il apparaît évident que la lutte aux dérèglements climatiques est le cadet des soucis du gouvernement Harper », a conclu Bernard Bigras.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 297 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 2 mois, le vendredi 25 septembre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Canada, États-Unis d'Amérique, Nouvelles brèves, International.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Insolite: une pancarte de Léo Bureau-Blouin en vente sur Kijiji pour 25$ Une nouvelle un peu insolite aujourd'hui: vous pouvez vous procurer une pancarte du plus jeune député du Québec, Léo Bureau-Blouin, [...]

2012: L’art de gouverner sans légiférer: l’exemple du français au cégep Et bien, jamais un proverbe nous a-t-il ouvert de telles perspectives. En effet, depuis la fin des années 1960, les [...]

2010: Le Maclean’s et la corruption au Québec: la faute aux fédéralistes! Vendredi, la une du magazine Maclean's a énormément fait jaser, surtout au Québec, car on peut y lire "The most [...]

2010: Commission Bastarache: vos commentaires L'anormalité devenu normalité pour ce gouvernement Lors du contre-interrogatoire de M. Charest et M. Rondeau, je suis outrée de contaster la [...]

2010: Les Irréductibles prennent d’assaut les ondes AM! Dans toute l’histoire du Québec, le mouvement indépendantiste a toujours eu de la difficulté à faire passer son message dans [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages