Le jeudi 28 janvier 2010

PolitiqueQuébec

Outré par le torchon The Gazette

Du mépris des anglos d'Outremont à son meilleur

Ameriquebec

Peut-être qu’il est temps d’écrire avec cœur, rage, avec nos tripes. Qui sait, ça pourrait élargir notre lectorat. Ça commence à suffire le politiquement correct. Il faut employer des mots sales pour parler des trous de cul, sinon les belles phrases moelleuses finissent toujours par les torcher.

English: Warning, this text may be offending. So what? You’ve been warned idiots. Canada rules.
Français: Nous vous aimons. Restez, on respecte le fait que vous formiez une nation.

J’aimerais dire que je suis outré, déstabilisé ou encore surpris du texte Nationalist narcissism on a disgraceful scale de The Gazette du jeudi 21 janvier 2010, mais en réalité, ce qui est juste, c’est de dire que je suis en tabarnac. Ais-je le droit de m’exprimer ainsi, même sur Internet ? Je ne vis plus au Québec depuis un bon bout de temps, mais laissez-moi vous dire que lorsque je me pète le gros orteil sur la patte du lit, c’est pas « fuck » ou encore « putain » qui sort comme exclamation, mais « tabarnac ». Alors, si vous me permettez..

Voici ce qui m’a mis en beau criss:

Here’s a suggestion for our nominally-federalist premier : Forget a seat at the conference. Concentrate on the practical details of the necessary federal-provincial agreements to set a compassionate but realistic short-term policy on immigration and adoption cases. Then reduce the cost of Quebec’s wasteful foreign-affairs department from $125 million to, say, $25 million, by scaling back our luxury “délégations générales” in Paris and New York, closing the ones in Brussels, London, Mexico City, Munich, and Tokyo, and the rest of our 25 ( !) offices abroad. Then donate the $100 million saved, on a recurring basis, to rebuilding Haiti.

Voici du mépris des anglos des cabanes d’Outremont à son meilleur. Voici ce que pensent vraiment les anglos au Québec, dans leur salon. Y aura-t-il un SEUL anglo pour s’en offusquer et dénoncer l’attitude de The Gazette ?

Je n’ai pas beaucoup de temps, mais je vais quand même le prendre pour traduire le paragraphe qui m’a mis en beau joual-vert :

Voici une suggestion pour notre “supposé être” premier ministre fédéraliste : oubliez un siège à cette conférence. Concentrez-vous sur les détails pratico-pratiques de votre rôle de “ti-boss lèche-cul” de province dans le Canada et tenez-vous en qu’au nécessaire pour trouver une entente alliant compassion, mais réaliste, au sujet des politiques d’adoption à court terme. Puis, réduisez les dépenses des inutiles affaires internationales du Québec de 125 millions à, par exemple, 25 millions de dollars en diminuant le rôle des “luxurieuses” délégations générales de Paris, New York, en fermant celles de Bruxelles, Londres, Mexico, Munich et Tokyo, et le reste de vos 25 (!) bureaux à l’étranger. Finalement, offrez en dons les 100 millions de dollars épargnés, régulièrement, dans le but de reconstruire Haïti. (Traduction libre…)

En d’autres mots, les éditorialistes fantômes de The Gazette disent fermez ce site Internet, c’est inutile. « Arrêtez-de vous prendre pour un pays, vous n’êtes qu’une minable province. » Quoi d’autre ? Ah oui, « vous êtes trop stupides pour avoir voté OUI en 1995, alors maintenant fermez votre gueule, on en a marre de vous, pleurnichards. » Un dernier, « vous nous faites chier bande d’abrutis, restez dans votre coin et jouez entre vous. »

Bref, pardonnez-moi mon langage, mais c’est ça que je lis lorsque je lis entre les lignes. Et bien plus.

Dire que les Québécois sont pris avec des néo-rois-nègres comme Charest, Pratte, Alain Dubuc, Mario Roy, etc. Même le roi-nègre Pratte a écrit dernièrement dans un éditorial, dans ses mots d’hypocrite notoire, que Charest devrait fermer sa gueule. Il méprise le Québec depuis 3 semaines à des niveaux inégalés dans ses éditoriaux.

Peut-être qu’il est temps d’écrire avec cœur, rage, avec nos tripes. Qui sait, ça pourrait élargir notre lectorat. Ça commence à suffire le politiquement correct. Il faut employer des mots sales pour parler des trous de cul, sinon les belles phrases moelleuses finissent toujours par les torcher.

Une suggestion pour celles et ceux qui ont un peu de temps libre: pourquoi ne pas, vous aussi, vous amuser à traduire le paragraphe que j’ai traduit ci-dessus, en traduction libre, mais qui respecte le message original. On pourrait par la suite faire parvenir plusieurs traductions à The Gazette et au Premier Ministre Charest.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Christian Le 28 janvier 2010 à 16h42

    C’est vraiment chic de votre part, d’afficher la traduction français.
    Un fait extrêmement rare aujourd’hui chez les souverainistes, tous devenus de baaalingues.
    Merci…
    ch

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Amériquébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 90 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 660 a été rédigé par AmériQuébec il y a 9 ans et 7 mois, le jeudi 28 janvier 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: “Pandémie” de grippe AH1N1, l’OMS sur la sellette C’était mardi que l’Organisation mondiale de la santé se présentait devant les parlemantaires de l’organisation paneuropéenne afin de répondre aux [...]

2010: L’agriculture québécoise est en crise L’agriculture québécoise est en crise et cela peut entraîner des conséquences désastreuses. Telle est la conclusion qui se dégage des [...]

2010: Le Décodeur, la nouvelle web-télé citoyenne d’information non contrôlée Dans un monde où l'information est manifestement contrôlée par quelques empires médiatiques (qui, étrangement, semblent tous agir de concert), une [...]

2010: Solidarité du Bloc Québécois envers le peuple haïtien Le chef du Bloc Québécois, Gilles Duceppe, et la vice-présidente du Bloc Québécois, Vivian Barbot, ont profité ce soir d’une [...]

2010: Pétition pour une commission d’enquête publique dans la construction Cet automne, l’émission « Enquête » dévoilait des pratiques douteuses dans l’industrie de la construction. La semaine dernière, de nouvelles [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages