Le mercredi 17 novembre 2010

QuébecPolitique

Pétition de démission: 164 000 signataires, Jean Charest s’en torche

Jean Charest est cuit: s’il ne démissionne pas, il devra être destitué

La corruption au royaume du Parti Libéral du Québec ]

Par AmériQuébec

La pétition demandant la démission de Jean Charest continue à faire des ravages sur Internet et dans les chaumières québécoises. Plus de 164 000 citoyens l’ont déjà signée. Malgré tout, Jean Charest, avec tout le mépris qu’on lui connaît, parle d’un simple “mouvement d’humeur”…

Interrogé hier au sujet de la pétition demandant sa démission, Jean Charest a affirmé qu’il ne s’agissait que d’un simple mouvement d’humeur de la population, croyant réduire à néant la voix de 164 000 citoyens représentant déjà environ 3% des électeurs. Rappelons que la pétition demandant sa démission a obtenu ce nombre de signataires en moins de 72 heures.

Jean Charest, avec tout le mépris qu’on lui connait, a affirmé mardi qu’il était impossible de plaire à tout le monde. D’après lui, le propre des démocraties est de permettre la contestation. De plus, selon Charest, il est important de faire des débats!

Pourtant, Jean Charest refuse obstinément tout débat, puisque depuis plusieurs mois déjà, il s’entête à refuser une commission d’enquête publique sur le milieu de la construction. Il refuse de faire la lumière sur le financement obscur du Parti Libéral. Il adopte par bâillon des lois comme la Loi 115 concernant les écoles passerelles, et ce malgré l’opposition de la majorité de la population.

Jean Charest vit actuellement dans sa tour d’Ivoire et s’accroche au pouvoir. Selon les libéraux, la démocratie, ça se passe aux 4 ans. Entre deux élections, le Québec devient le champs de construction du parti, et les électeurs, une simple main d’oeuvre servant à financer les magouilles du parti.

Lorsque la pétition actuellement en ligne atteindra le chiffre magique de 500 000 signataires ou même d’un million, si Charest a la moindre considération envers la démocratie et les citoyens, il devra considérer l’une des trois options suivantes:

  • Déclencher une commission d’enquête publique;
  • Mettre en marche un processus de référendum révocatoire (mais Jean Charest affirme au nom de tous les Québécois qu’ils ne veulent pas de référendum); ou
  • Démissionner.

Concernant la mise sur pied d’un référendum révocatoire, il faut savoir qu’il existe d’autre pays sur la planète où cette procédure existe. Par exemple, pendant que plusieurs grand démocrates des États-Unis et du Canada (où la démocratie est rendue presque fantoche) accusent le président du Venezuela de dictateur, celui-ci a instauré dans la Constitution depuis plusieurs années un processus de référendum révocatoire permettant de destituer le président. Ce référendum révocatoire doit avoir lieu lorsque qu’une pétition recueille l’aval de plus de 25% des citoyens. Hé oui, pendant que les démocraties nord-américaines sont malades et se permettent de donner des leçons aux autres, d’autres pays auxquels on ne s’attend pas ont instauré des droits qu’on n’a même pas ici!

Nous avons reçu plusieurs commentaires témoignant le mécontentement profond des citoyens. La quasi-totalité de ces citoyens réclament la démission du Premier Ministre, et plusieurs autres font part de l’inconfort que provoque Jean Charest chez eux lorsqu’il affirme parler au nom de tous les Québécois. Les mots “honte” et “gêne” sont revenus à maintes reprises.

M. Charest, il est trop tard, tout ce que vous ferez n’y changera plus rien. Il est temps de passer le volant à quelqu’un d’autre. Si vous continuez à vous accrocher au pouvoir, on ne parlera plus bientôt de démission, mais bien de destitution.

La population a jusqu’au 15 février pour signer la pétition en ligne sur le site de l’Assemblée Nationale.

11 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Michel Gauthier Le 17 novembre 2010 à 22h36

    J’écoute régulièrement les nouvelles sur plusieurs médiats et je suis découragé de toute les allégations de corruption qu’il semble y avoir dans toute les instances décisionnelles qu’il y à au Québec

  2. 2 blouin Le 17 novembre 2010 à 23h51

    bonsoir, mr charest s accroche au pouvoir, je pense que ca sonne faux , il dit etre transparent et démocratique,,, il a un sérieux probleme, il protege ses amis c est pour ca qu il ne veut pas de commissions,,,la caisse de dépot , la construction,si c etait mme marois il lui dirait d avoir de l orgeuil et de partir, lui c est pas pareil, qui est le patriache,

  3. 3 diane couture Le 18 novembre 2010 à 1h03

    a première vue c’est épouvantable .Mais j’aimerais bien
    un jour voir dans un même parti politique toute les personnes qui sont brave de dirent la vérité,
    Mr Bellemare,Mr Ménard ,Mme Marois ,même des adéquistes ,et autres qui veulent le bien du pays le futur québec libre de ses fraudeurs .les fraudeurs que Mr Bellemare veut éliminé pour les pauvres blessé,
    comme je l’ai été,un pays indépendant ne se fait pas avec des personnes dépendantes du Systhême à cause de maladies contesté injustement et sans appel.je rêve en couleur,une chance qu’il y a internet. Salut les braves.

  4. 4 Jean Paul Tellier Le 18 novembre 2010 à 6h22

    Selon Robert Benoît,ex-député libéral d’Orford et ex-président du PLQ,le parti est devenu une machine à ramasser de l’argent.

  5. 5 Jean Paul Tellier Le 18 novembre 2010 à 6h26

    [« Le député libéral Vincent Auclair a affirmé que le maire Vaillancourt lui avait offert une enveloppe contenant vraisemblablement de l’argent pour l’aider dans sa campagne lors d’une élection partielle en 2002. «Oui, je crois le député de Vimont», a déclaré hier à l’Assemblée nationale Jean Charest.

    Les cinq députés de Laval, tous des libéraux — Michelle Courchesne (Fabre), Guy Ouellette (Chomedey), Alain Paquet (Laval-des-Rapides), Francine Charbonneau (Mille-Îles) et Vincent Auclair (Vimont) — devaient rendre publique une position commune — un communiqué devait être diffusé le 17/11/2010— pour réclamer que le maire de Laval abandonne ses fonctions le temps de l’enquête.

    Ces députés ont dû renoncer à leur projet et sont rentrés dans le rang ,à cause de l’omerta imposée par leur parrain-chef,Don Charest.» ] par Robert Dutrisac,Le Devoir,18 novembre 2010

    Qui est le menteur, le maire dictateur Vaillancourt ou le député du Bloc Serge Ménard ou le député libéral Vincent Auclair ???

  6. 6 Jean Paul Tellier Le 18 novembre 2010 à 6h28

    Le premier ministre libéral Charest s’illusionne s’il croit que le mécontentement populaire s’estompera.

    Savoir dompter l’humeur des citoyens.

    http://mediamanager.oc3.generationflash.com/client_utils/_resize_picture_portal.php?member=cp&w=581&h=392&img=051_8596_205984.jpg

  7. 7 Sylvain Racine Le 18 novembre 2010 à 9h31

    Si la motion ne passe pas, il ne restera vraiment plus que la rue
    Affichage 101 avec madame Andrée Ferretti
    http://www.ecoeurement.com/2010/11/affichage-101-avec-madame-andree.html

  8. 8 ti-Jean Le 18 novembre 2010 à 9h45

    mais amis québecois(es),
    bien que j’ai déjà appuyé cette pétition, vous savez cet arrogant dictateur devra à mon humble avis être destituer à coup de pied au c..

    ce qui me désole le plus ce sont les membres de son parti qui semble bien eux aussi dormir au gaz…

    faudra probablement destituer ses suiveux de dictateur, qui de fait sont également arrogant envers les québecois(es) en soutenant ( ce qui a été appellé très certainement à juste titre ) en soutenant dis-je leur parrain libéral…

    un dure coup pour la démocratie que cette dictature de baillonnement qui perdure malheureusement au détriment des citoyens du québec depuis trop longtemps…

    prochaine étape,,, comment se débarrasser des arrogants du gouvernement…
    à vous la parole et n’oublier pas de souligner par votre vote, votre soutient à ceux qui veulent vraiment passer à l’action dans cette affaire, avant février 2011,,,

    présentement le plus cadeaux de noël que pourraît s’offrir les citoyens du québec, c’est la destitution de tout membres du gouvernement qui sont devenus sourd concernant les demandent de leur citoyens,,,

    élu = servir et non asservir…
    ti-Jean

  9. 9 Motion de censure: Charest se lamente de retarder son voyage en France - Amériquébec Le 19 novembre 2010 à 17h02

    […] comme tout le monde le demande désormais, une commission d’enquête. L’arrogance de Jean Charest et du Parti libéral du Québec a assez duré. […]

  10. 10 Monique Morasse Le 22 novembre 2010 à 10h49

    Je voudrais signer cette pétition qui demande à Charest de démissionner, et ne trouve pas comment le faire. À l’aide s.v.p.

    Monique Morasse

  11. 11 rock lavoie Le 24 novembre 2010 à 21h01

    je veut dire seulement une chose aux sujet de coruption aux quebec charet et desmarais travaille ensemble verifier sur le net vous allez etre surpris desmarais vas faire mourir le quebec si on se sepapre desmarais est une pouriture controle tout aux canada lui aussi nous devrion aller le mettre dehor du quebec ce sale et ces pas moi qui a dit que le quebec allait mourir mes ces parolle vien de sa propre gueul il a bien dit que si le quebec se separe sera la fin vrifier il la dit a nicola sarkozi voila qui controle le quebec

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 506 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 7 mois, le mercredi 17 novembre 2010.

Il y a 11 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous La corruption au royaume du Parti Libéral du Québec, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Option Nationale: la députée Lisette Lapointe fait le saut et se joint au parti En entrevue avec Paul Houde au 98,5 FM, le député et chef du parti Option Nationale a annoncé aujourd'hui que [...]

2011: Augmentation des frais de scolarité: iniquité générationnelle Lors de la période de questions du 16 novembre, la chef de l'opposition officielle, Pauline Marois, s'est portée à la [...]

2011: Patrons unilingues anglais à la Caisse de dépôt: la pointe de l’iceberg! La Caisse de dépôt et placement du Québec choisissait récemment deux unilingues anglophones pour occuper de hautes fonctions au sein [...]

2011: Le gouvernement Charest admet le recul du français « Contre toute attente, le gouvernement libéral vient d’admettre qu’il y a un recul du français à Montréal et ailleurs [...]

2011: François Legault, le prochain pantin de l’empire Desmarais Il y a un an presque jour pour jour, je dénonçais La Presse pour sa tentative grossière de manipuler l'opinion publique [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages