Le jeudi 21 janvier 2010

PolitiqueQuébec

Préservation de l’indépendance et l’intégrité de Droits et Démocratie

Le Bloc lance un appel

Canada ]

Par Bloc Québécois

Les révélations des dernières semaines sur les pressions qu’ont subies le personnel et le défunt président de l’organisation Droits et Démocratie, Rémy Beauregard, nous font craindre pour l’avenir de cette institution unique et essentielle sur les scènes québécoise, canadienne et internationale.

« Les révélations des dernières semaines sur les pressions qu’ont subies le personnel et le défunt président de l’organisation Droits et Démocratie, Rémy Beauregard, nous font craindre pour l’avenir de cette institution unique et essentielle sur les scènes québécoise, canadienne et internationale », a déclaré la porte-parole du Bloc Québécois en matière d’affaires étrangères et députée de La Pointe-de-l’Île, Francine Lalonde.

« On a pu constater l’importance du travail de cette organisation par l’appui donné à la société civile afghane afin qu’elle s’assure que la constitution afghane respecte les droits des femmes, ou encore tout récemment à Haïti, où elle œuvre pour le renforcement de la gouvernance démocratique. Or, depuis l’avènement au pouvoir des conservateurs, Droits et Démocratie a été confrontée à plusieurs difficultés. Par la suite, la direction de Rémy Beauregard a été de plus en plus contrecarrée par un conseil d’administration renouvelé par des nominations carrément conservatrices. Pourtant, pour atteindre les objectifs fixés par la loi, cette organisation doit être indépendante et non partisane », a expliqué la porte-parole du Bloc Québécois sur les questions touchant l’Amérique Latine, l’Afrique et la coopération internationale et députée de Laurentides–Labelle, Johanne Deschamps.

« Dans le contexte actuel, et avec la mise en place prochaine d’une nouvelle institution gouvernementale pour la promotion de la démocratie, nous sommes profondément inquiets pour le sort de Droits et Démocratie. Nous interpellons donc le gouvernement Harper afin qu’il redonne à Droits et Démocratie les conditions qui lui permettront d’effectuer son travail. Pour ce faire, le gouvernement Harper doit rapidement nommer un président par intérim qui aborde la question des droits humains de manière non partisane. Ensuite, il doit mener une enquête approfondie et indépendante sur les allégations de harcèlement formuléespar Rémy Beauregard à l’endroit du conseil d’administration, peu avant son décès tragique. En attendant que les résultats de cette enquête soient présentés au Parlement, le gouvernement Harper doit enfin suspendre l’autorité du présent conseil d’administration », a poursuivi Francine Lalonde.

« Enfin, la question du financement de Droits et Démocratie doit être rapidement réglée. Le Bloc Québécois a déposé une motion au Comité des affaires étrangères demandant que le gouvernement du Canada consolide les mécanismes de financement de base de Droits et Démocratie de manière à faciliter la planification et la mise en œuvre des activités sur une base pluriannuelle. La nécessité de consolider ce financement est toujours aussi présente puisque les fonds ne sont assurés que jusqu’au 31 mars 2010. Jusqu’ici les conservateurs ont continuellement fait obstruction à l’adoption de cette motion. Pourtant il s’agit d’une recommandation découlant de l’examen quinquennal du ministère des affaires étrangères! » a conclu Francine Lalonde.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Les conservateurs violent la Loi d’accès à l’information - Amériquébec Le 24 février 2010 à 3h13

    […] gouvernement pour museler les organismes qui sont dissonants en rapport avec son idéologie, comme Droits et Démocratie pour ne nommer que celui-là », a-t-elle […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 433 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 9 mois, le jeudi 21 janvier 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Canada, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Opération Barbarossa: invasion de l’URSS http://www.dailymotion.com/video/xphhbr_l-operation-barbarossa-1941_shortfilms Le 23 août 1939, l’Allemagne nazie et l’Union soviétique signent un traité de non-agression et de partage de l'Est de [...]

2011: Indemnisation des victimes de Norbourg Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’économie, d’institutions financières et de commerce international, Jean-Martin Aussant, [...]

2011: Les ramifications du pouvoir Voici un vidéo qui donne une bonne idée de l'ampleur de l'organisation internationale chapeautant les principales organisations financières du monde. Ce [...]

2011: Une année qui pourrait être explosive pour le gouvernement Charest En début de semaine, j'écrivais que Jean Charest pourrait peut-être souffler un peu. C'est terminé. Je crois que ses balles [...]

2011: Le Bloc souhaite interdire le kirpan au Parlement canadien À la suite des événements survenus à Québec, alors qu'un groupe de sikhs portant des kirpans traditionnels s'est présenté à [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages