Le mardi 15 décembre 2009

Environnement

Ne misons pas sur la clique de Copenhague pour tout régler

Le scientifique naturaliste Peter Taylor s'inquiète du fait que nous ne nous préparons pas pour un possible refroidissement global du climat

Par Sylvain

Peter Taylor, scientifique naturaliste, est un ancien conseiller sur l’environnement et les changements climatiques à l’Organisation des nations unies (ONU). Taylor s’est rendu compte au fil du temps que les politiques mises en place par les autorités qui s’occupent de la question climatique étaient plus nuisibles sur la population mondiale que le réchauffement climatique per se.

Dans le Daily Mail en ligne du 11 décembre 2009, on pouvait lire un article sur le climat assez percutant ayant pour titre Copenhagen climate change summit: The world is COOLING not warming says scientist Peter Taylor … and we’re not prepared1.

Peter Taylor, scientifique naturaliste, est un ancien conseiller sur l’environnement et les changements climatiques à l’Organisation des nations unies (ONU). Il s’est occupé entre autres de l’analyse des politiques environnementales et il a aussi travaillé pour le gouvernement britannique comme conseiller au sujet des énergies renouvelables. Taylor s’est rendu compte au fil du temps que les politiques mises en place par les autorités qui s’occupent de la question climatique étaient plus nuisibles sur la population mondiale que le réchauffement climatique per se. Dans cette vidéo, dans laquelle il se présente, il dit que:

depuis le début qu’il n’y a pas de consensus sur ce qui cause les changements climatiques. Je ne remets pas en question les changements climatiques, je n’ai pas de doute que la Terre s’est réchauffée au cours des 100 dernières années, mais plusieurs autres choses sont arrivées, pas seulement les émissions de gaz à effets de serre.

Taylor est aussi l’auteur du livre Chill, a reassessment of global warming theory: does climate change mean the world is cooling, and if so what should we do about it? Dans ce livre, il affirme et démontre que le Terre est plutôt est en train de se refroidir. On peut lire dans l’article du Daily Mail que,  selon Taylor, les défenseurs de la théorie du réchauffement climatique anthropologique (RCA) ont mis le doigt sur le mauvais problème et la mauvaise solution. Il prétend plutôt que le refroidissement climatique global met en péril autant les pays riches que ceux en voie de développement. En parlant du climategate,  la controverse qui pose la question à savoir si le réchauffement climatique est réel et si le réchauffement est persistant, Taylor croit qu’on manque la cible réelle du problème.

Si un refroidissement éventuel prenait le dessus, cela aurait pour effet de réduire considérablement les surplus de nourriture. Il s’insurge aussi du fait que certains programmes pour réduire les émissions de CO2, comme les agrocarburants produits avec du blé ou encore du soya (la biomasse produite avec des matières résiduelles organiques n’est pas en cause ici), ont un impact négatif sur le prix de la nourriture. Ce problème est déjà bien réel, alors vous vous imaginez bien ce qui en serait si nous devions vivre en plus un refroidissement climatique global.

Il remet aussi en question le modèle de développement économique alors que nos écosystèmes sont directement mis en péril par ce modèle et par la quête stupide de la croissance économique à tout prix. Je suis entièrement d’accord avec lui sur ce point en particulier, ce que je dénonçais récemment dans mon dernier texte Climategate et changements climatiques: la science dogmatique.

Du reste, je vais laisser en paix les scientifiques débattre sur la question du réchauffement ou bien refroidissement climatique. Chose certaine, j’ai bien l’impression que les environnementalistes et, surtout, la population en général, misent beaucoup trop sur le bon vouloir de la clique de Copenhague qui se promène en jet privé et en limousine.

  1. Traduction: “Sommet sur les changements climatiques de Copenhague: La Terre se REFROIDIE, elle ne se réchauffe pas, dit le scientifique Peter taylor… et nous ne sommes pas préparés” []

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Victor Le 18 décembre 2009 à 13h47

    En tout cas, les mesures indiquent un réchauffement.

    Taylor est peut-être un bon théoricien, je ne le sais pas, mais chose certaine, s’il prétend que le climat se refroidit, il n’est pas au top en ce qui concerne les faits empiriques.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 556 a été rédigé par Sylvain il y a 9 ans et 7 mois, le mardi 15 décembre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Dominic Maurais semble avoir hâte au Jour de l’An Dominic Maurais, chroniqueur et blogueur au Journal de Québec et animateur pour radio X, semble avoir particulièrement hâte au Jour de [...]

2009: L’acceptation du prix Nobel de la paix de Barack Obama Wow! C’est ce que j’ai pensé en écoutant le discours d’acceptation du prix Nobel de la paix du président Obama à [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages