Le jeudi 3 décembre 2009

InternationalPolitique

Que se passerait-il si nous retirions nos troupes d’Afghanistan?

Je ne vois pas en quoi le retrait rapide des troupes d'Afghanistan pourrait être bénéfique

La mission canadienne en Afghanistan ]

Par Alek_47

Je crois que la réponse est assez simple. Après une lutte héroïque des troupes afghanes contres les rebelles et appuyée par l’équipement et l’argent des gouvernements Occidentaux, le pays se disloquera et retombera en guerre civile entre les nombreux clans et seigneurs de guerre.

Ça joue rough dans les coins quand vient le temps d’aborder la question des troupes supplémentaires en Afghanistan.

Cependant, je retiens une chose, c’est le quasi néant d’arguments des pacifistes. Surprenant, car cette clique (dont je fais parfois partie) est souvent prompte à une joute intellectuelle serrée et constructive. Or, cette fois-ci, on traite Obama de warmonger, d’émule de Bush, qu’il ne mérite pas son Nobel, etc. Personne ne s’intéresse vraiment à la situation froide sur le terrain et de la géopolitique très complexe de la région. La finalité de la paix doit, corrigez-moi si je me trompe, primer sur les conséquences du retrait, à ce que je peux comprendre.

Voici donc un petit rappel des forces en présences avec leurs intérêts.

L’Iran: Pays Chiite et riche en pétrole et gaz (deuxième réserve mondiale). Ses ambitions sont régionales et elle recherche la reconnaissance de son régime par l’arme nucléaire. Elle n’a pas les relations les plus harmonieuses avec le Pakistan, qui habrite plusieurs mouvements sunnites radicaux qui voient dans le chiisme une insulte à l’Islam. Le pays voit d’un très mauvais oeil le retour des Talibans et aime mieux voir les occidentaux sur la frontière pakistanaise se battre contre les rebelles que sur sa frontière se préparant à attaquer…. ou pire, devoir aller faire le sale boulot à la place de l’OTAN et attaquer l’Afghanistan.

L’Afghanistan: Le pays doit se demander comment faire pour garder les occidentaux le plus longtemps dans le pays afin de pouvoir garder la manne économique que représentent les dépenses militaires et l’aide à la reconstruction. Froidement, l’Afghanistan est une succube dont tous essaient de retirer le plus du magot avec peu d’égards aux règles d’éthique. Même s’il y a certains progrès, tout reste encore à faire.

L’Inde: Le pays est a couteaux tirés avec son voisin pakistanais. L’Afghanistan pourrait être la mère de tous les dangers pour le pays. En effet, l’Afghanistan pourrait, en cas de retour à l’État en faillite, servir de base arrière d’entraînement de groupes paraînés par l’ISI (services secrets pakistanais) afin de déstabiliser l’Inde dans certains dossiers, tel le Kashmire. Le pire serait de voir le Pakistan renversé par les Talibans and friends et devenir une menace sérieuse à sa sécurité.

Le Pakistan: Désolé pour tous les Pakistanais qui nous lisent, mais vous êtes les principaux « fouteurs de marde » de la région. En effet, le Pakistan n’est pas un exemple de pouvoir fort, hébergeant des mouvements fanatiques obscurs et bien organisés tout en essayant de ménager la chèvre et le choux. En effet, le pays doit lutter contre les mouvements islamistes radicaux afin de garder l’appui des puissances occidentales tout en ne frappant trop fort ces groupes afin de ne pas nourrir une possible insurection. Ajoutez au mélange des services secrets qui rivalisent en machiavélisme avec le Mossad Israëlien et des armes nucléaires et vous avez un superbe cocktail explosif.

Maintenant, à tous les pacifistes, dites-moi ce qui va se passer si nous retirons nos troupes d’Afghanistan?

Je crois que la réponse est assez simple. Après une lutte héroïque des troupes afghanes contres les rebelles et appuyée par l’équipement et l’argent des gouvernements Occidentaux, le pays se disloquera et retombera en guerre civile entre les nombreux clans et seigneurs de guerre.

Au mieux, cette guerre sera longue, fratricide et source d’instabilité régionale pour plusieurs années. Au pire, le jeux des alliances permettra à un mouvement Taliban 2.0 de triompher rapidement et utilisera le pays comme base arrière pour faire payer le gouvernement pakistanais d’avoir soutenu l’effort Occidental, quitte à renverser Islamabad tout en utilisant l’Ouest du pays comme refuge pour attaquer et déstabiliser l’infidèle Chiite iranien. Et je ne fais aucunement mention des actions que l’Inde pourrait entreprende si sa sécurité devait être menacée.

Dans les deux cas, les armes nucléaires pakistanaises seront un objectifs des rebelles et il faudra pomper des sommes considérables d’argent de nos poches pour soutenir l’effort des armées afghanes et pakistanaises en espérant qu’elles restent unies et solidaires à leur gouvernement.

Je ne vois donc pas en quoi le retrait rapide des forces occidentales va être bénéfique pour nous et pour la région.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 20 articles

Profil: Politologue ayant étudié à l'Université Laval et à l'Université d'État des sciences humaines de la Russie à Moscou, je suis spécialiste dans les questions relevant de l'ex-URSS et de l'énergie.…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 678 a été rédigé par Aleksandre Lessard il y a 10 ans et 9 mois, le jeudi 3 décembre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous La mission canadienne en Afghanistan, Politique, International.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Jean Charest perd son salaire de 75 000$: pauvre pitou piteux J'aurais tant de choses à vous dire. J'aurais le goût de commencer par cette annonce qui est sortie aujourd'hui et [...]

2009: Spécial grippe: Grippe A, un virus fait débat Pour celles et ceux au Québec qui n'avaient pas été satisfaits de la qualité de l'information et de la couverture [...]

2009: H1N1: Plusieurs membres de l’OMS sont liés aux compagnies pharmaceutiques Source de l'image — Cliquez sur l'image pour l'agrandir Dans un article du lundi 30 novembre 2009 du Svenska [...]

2009: L’indépendance du Québec le même jour! Existe-t-il un moyen de faire l'indépendance en un seul jour? Ma réponse va à contre sens de tout ce que vous avez [...]

2009: Le Québec n’a pas d’avenir dans le Canada « Depuis l’échec du Lac Meech, il y a 20 ans, les fédéralistes québécois et canadiens n’ont cessé de répéter [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages