Le lundi 16 novembre 2009

PolitiqueQuébec

Commission d’enquête sur la construction

Le gouvernement Charest protège un système corrompu

Par Parti Québécois

Le gouvernement improvise des demi-mesures sans avoir conscience de l’ampleur du problème. Or, l’ampleur du problème, seule une commission d’enquête permet de la découvrir. Quand ce gouvernement va-t-il instaurer cette commission d’enquête qui, elle seule, permettra d’aller au fond des choses?

Le premier ministre Jean Charest nie la réalité et refuse toujours de répondre à l’appel que lui lancent la population, des ordres professionnels et le milieu municipal afin de mettre sur pied une commission d’enquête publique concernant le domaine de la construction au Québec.

De plus en plus de voix réclament cette enquête.

  • Les partis d’opposition à l’Assemblée nationale,
  • Le maire de Montréal, Gérald Tremblay,
  • Le maire de Québec, Régis Labeaume,
  • La mairesse de Longueuil, Caroline St‑Hilaire
  • La Fédération des municipalités du Québec, qui regroupe 7000 élus et représente plus de 1000 municipalités au Québec,
  • L’Ordre des ingénieurs du Québec,
  • L’Ordre des architectes du Québec,
  • Et plus de 80% de la population!

« La moindre des choses auxquelles on pourrait s’attendre, c’est que le premier ministre du Québec soit à l’écoute et entende le message. Encore une fois, Jean Charest préfère se taire, se boucher les yeux et les oreilles », a indiqué mardi Stéphane Bédard, député de Chicoutimi et leader parlementaire de l’opposition officielle.

Du même souffle, il présentait la motion suivante, que le Parti libéral a rejetée :

Que l’Assemblée nationale appuie le maire de Montréal, le maire de Québec, la mairesse de Longueuil, la Fédération des municipalités du Québec, l’Ordre des ingénieurs du Québec, l’Ordre des architectes du Québec qui réclament une enquête publique sur les allégations de corruption, malversation, collusion dans le domaine de la construction au Québec.

Durant la période de questions, mercredi, le Parti Québécois est revenu à la charge.

« Le gouvernement improvise des demi-mesures sans avoir conscience de l’ampleur du problème. Or, l’ampleur du problème, seule une commission d’enquête permet de la découvrir en se demandant, entre autres: comment des entrepreneurs ont-ils pu se partager les contrats? Comment le crime organisé a-t-il pu s’introduire? Depuis quand ça dure? Combien cela nous a-t-il coûté? Est-ce que c’est seulement dans quelques grandes villes ou sur tout le territoire du Québec? Les Québécois veulent des réponses à ces questions. Quand ce gouvernement va-t-il instaurer cette commission d’enquête qui, elle seule, permettra d’aller au fond des choses? », a lancé Bertrand St-Arnaud, député de Chambly et porte-parole de l’opposition officielle en matière de sécurité publique.

Sans répondre à la question, le ministre Dupuis a réitéré que des enquêtes policières sont en cours…

Le gouvernement libéral de Jean Charest s’obstine à protéger un système corrompu.

Les citoyens du Québec ont le droit de se questionner sur les raisons obscures qui empêchent Jean Charest de déclencher une commission d’enquête publique !

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Pierre Le 18 novembre 2009 à 8h51

    De plus en plus face à l’entêtement du gouvernement de refusé cette enquête j’entend des gens autour de moi espérer un renversement de Charest, la réduction de la dette doit commencer par un assainissement des contrats et non par des augmentations d’électricité pour payer l’argent qui se perd dans la corruption.

  2. 2 Le fin renard Le 24 novembre 2009 à 15h16

    J’ai bien peur qu’une commission d’enquête publique, ça ne ferait qu’ajouter de la confusion, des allusions, des impressions, des rumeurs, alors que la police ne gère pas les perceptions.

    Elle enquête, valide et arrête.

    Lire: « Amenez-en des enquêtes ! »

    http://lefinrenard.com/2009/11/24/des-enquetes-amenez-en-des-enquetes/

  3. 3 yves senecal Le 29 novembre 2009 à 13h50

    sa fais 25 ans que je travail dans la construction.et je peut vous dire que oui il y as de la merde ladedans .a chaque fois que j,ai changer de contrateur .la premiere choses qui te demande c,est de savoir comment tu charge pour travailler en cash.car il disent qu,il ne peuvent te payer ccq sa coute trop cher.il te rentre des heure quand l,inspecteur passe sur le chantier.et ca c,est toute les contracteur.c,est pour ca que j,ai fait une demande de license .pour pouvoir changer la mentaliter des gros contrateur. ont doit faire une enquete public car sa va aider les nouveaux contrateur a percer dans l,industrie.je peut vous assurez que toute les gars ont veut ca .pour laver la reputation des travailleur honnete.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 396 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 9 mois, le lundi 16 novembre 2009.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Projet de loi sur le rôle accru des pharmaciens dans le système de santé « Ça fait pratiquement deux ans que nous réclamons le dépôt d’un projet de loi qui permettra d’accroître le rôle [...]

2011: Le MNQ dénonce l’embauche de dirigeants unilingues anglophones à la Caisse de dépôt Réagissant à un article paru hier matin dans La Presse, le Mouvement national des Québécoises et des Québécois (MNQ) dénonce [...]

2011: Le Plan Nord et l’Accord de libre-échange Canada-Europe servent les intérêts de Power Corporation Si vous suivez l'actualité assidûment, vous vous souviendrez de cet épisode l'an dernier où Hydro-Québec avait fait une offre au [...]

2011: La planète est en danger… Les dommages fait par le clan Charest à l'économie du Québec sont si énormes qu'on aura beaucoup de difficultés à [...]

2011: Fini les excuses, nous voulons des résultats! Impératif français réclame du gouvernement du Québec, de l’Office québécois de la langue française (OQLF) et du Directeur des poursuites [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages