Le mercredi 4 novembre 2009

La centrale nucléaire Gentilly-2 et ses substances radioactives

Lettre d'opinion au maire de Bécancour

QuébecEnvironnement ]

Ameriquebec
Par Pierre Lambert, Mouvement Vert

En faisant reconstruire le réacteur de Gentilly qui est à la fin de sa vie utile, le gouvernement et Hydro-Québec ajouteront d’autres milliers de tonnes de ces déchets radioactifs à ceux qu’ « héberge » déjà la municipalité du maire Richard.

Félicitations au maire de Bécancour qui a soulevé la semaine dernière le très sérieux problème du danger de l’exploration des gaz schistiques qui risquent de contaminer la nappe phréatique de nos municipalités. Monsieur Maurice Richard a réclamé un moratoire sur l’exploration et l’exploitation de ces gaz qui, s’ils s’infiltraient dans nos eaux souterraines, menaceraient gravement la santé de la population. Bravo!

Il existe cependant une autre terrible menace de contamination de la nappe phréatique de la région de Bécancour que nous aimerions voir dénoncée par monsieur Richard.

La centrale nucléaire Gentilly-2 sur les rives du St-Laurent émet quotidiennement des substances radioactives et chimiques persistantes dans l’air et l’eau; de l’eau et de la vapeur tritiées s’infiltrent déjà dans la nappe phréatique. Cette centrale a accumulé sur son site 2 500 tonnes de déchets de combustible irradié qui risquent eux aussi de se répandre dans l’air et de s’infiltrer dans le sol. Aucune solution n’a à ce jour été trouvée dans le monde par la communauté scientifique pour contenir de façon sécuritaire pendant des milliers d’années ces déchets extrêmement dangereux.

En faisant reconstruire le réacteur de Gentilly qui est à la fin de sa vie utile, le gouvernement et Hydro-Québec ajouteront d’autres milliers de tonnes de ces déchets radioactifs à ceux qu’ « héberge » déjà la municipalité du maire Richard.

L’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité une motion interdisant l’enfouissement et l’entreposage de déchets radioactifs venant de l’extérieur du Québec. En reconstruisant le réacteur qui continuera à générer de ces déchets, nous risquons de nous voir refuser à notre tour l’exportation de nos déchets, et ainsi, la municipalité de Bécancour et le Québec entier se retrouveront pour les siècles à venir avec ce problème radioactif sur les bras.

Espérons que monsieur Richard saura sensibiliser la population de toute la région à ce très grave danger qui la menace, comme il l’a si bien fait avec la question des gaz schistiques.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Pierre Lambert, Mouvement Vert

Articles rédigés: 14 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 327 a été rédigé par Opinions des lecteurs il y a 10 ans et 7 mois, le mercredi 4 novembre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2015: Éruption solaire en Suède: chaos aérien En toute fin d'après-midi mercredi en Suède, une tempête solaire a fortement affecté le trafic aérien dans le sud du pays. À [...]

2011: Le RRQ occupe les bureaux de SNC-Lavalin, une firme “amie des libéraux” Nous clamons très fort aujourd’hui que nous ne faisons aucunement confiance à la « patente à gosse » mise en [...]

2011: Pauline Marois déterminée à poursuivre l’œuvre de René Lévesque À l’occasion de la commémoration du décès de René Lévesque, la chef du Parti Québécois, s’est engagée à poursuivre son [...]

2011: Le parti Option Nationale reconnu officiellement par le DGEQ Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) a officiellement reconnu Option nationale comme parti politique en date du 31 [...]

2009: Pandémie de grippe H1N1 au Canada: où en sommes-nous? Les gouvernements et les médias nous ont annoncé voilà environ deux semaines que la deuxième vague de la pandémie du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages