Le jeudi 22 octobre 2009

PolitiqueQuébec

Ce que le maire Tremblay refuse de faire depuis six ans

Le MMF demande aux candidats à la mairie de s'engager à déposer une politique conforme aux directives de l'OQLF

L'état de la langue françaiseNouvelles brèves ]

Par Mouvement Québec Français

À la suite de son élection en 2001, le maire Gérald Tremblay a favorisé le bilinguisme à Montréal. Huit années plus tard, la Ville ne s’est toujours pas conformée aux directives de l’Office québécois de la langue française (OQLF). Messages téléphoniques bilingues, exigence de l’anglais pour les nouveaux employés, brochures en anglais et stations de vélo BIXI bilingues sont de mise.

Le 14 octobre dernier, le Mouvement Montréal français (MMF) a fait parvenir aux différents candidats à la mairie de Montréal un questionnaire visant à les sensibiliser quant à l’importance de la défense du français dans la métropole. Le MMF s’engageait à transmettre à ses membres la réponse de chaque candidat prenant le temps de bien répondre au questionnaire.

À la suite de son élection en 2001, le maire Gérald Tremblay a favorisé le bilinguisme à Montréal. Dès l’année suivante, Diane Lemieux, qui fait maintenant partie de son équipe, affirmait : « Il faut s’assurer qu’il n’y ait pas de dérapage à ce propos ». Elle dénonçait également une forte tendance au bilinguisme dans l’administration montréalaise et l’usage de l’expression « Montreal City » dans la correspondance de la Ville.

Huit années plus tard, la Ville ne s’est toujours pas conformée aux directives de l’Office québécois de la langue française (OQLF). Messages téléphoniques bilingues, exigence de l’anglais pour les nouveaux employés, brochures en anglais et stations de vélo BIXI bilingues sont de mise.

« Trente-deux ans après l’adoption de la loi 101, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle manque de vigueur. On tolère le français plutôt qu’on le respecte » explique Luc Thériault, président du MMF.

Le MMF désire rappeler aux candidats à la mairie que Montréal, tel que le stipule sa Charte, constitue une ville de langue française et que cette particularité, loin d’être un frein au succès de la Ville, devrait constituer un héritage à protéger.

Les réponses au questionnaire seront notamment publiées dans le bulletin mensuel électronique du MMF, qui compte près de 13 000 abonnés.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 32 articles

Profil: En tant que citoyens et citoyennes du monde, nous avons la responsabilité de défendre et de promouvoir la différence culturelle et linguistique du Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 264 a été rédigé par Mouvement Québec Français il y a 9 ans et 8 mois, le jeudi 22 octobre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Nouvelles brèves, Québec, L'état de la langue française.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Fracking vieux mononcle Je viens de lire l'article «Les verts au pouvoir ((Article de Jacques Brassard: Les verts au pouvoir)) » du vieux mononcle Jacques Brassard. [...]

2012: Libérer le Québec des énergies sales Une dizaine de groupes citoyens, écologistes et sociaux ont accueilli ce matin, lundi, le lobby pétrolier et gazier avec des [...]

2010: Changements à venir sur AmériQuébec Vous êtes invités à partager vos avis en commentaires! Vos opinions sont importantes, car vous êtes ceux qui consultez ce [...]

2009: Michael Ignatieff: imposture et ascension Il y eut d'abord Michael Ignatieff l'intellectuel: universitaire, écrivain et journaliste de renom. Pourfendeur du nationalisme québécois et ennemi de [...]

2009: Pour la voiture, les batteries ne sont pas la solution Oui à la voiture électrique, mais pas dans la direction des batteries. Les batteries présentent d’énormes problèmes de recyclage et elles [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages