Le lundi 19 octobre 2009

PolitiqueQuébec

Négociations Québec-Ottawa

Harper doit cesser de faire preuve de mauvaise foi et négocier

Canada ]

Par Bloc Québécois

Alors que la liste de contentieux entre Québec et Ottawa s’allonge, les négociations, quant à elles, piétinent. Dans certains cas, on hésite même à parler de négociations tellement le gouvernement Harper semble peu enclin à aller de l’avant.

Le porte-parole du Bloc Québécois en matière d’affaires intergouvernementales et député de Longueuil–Pierre-Boucher, Jean Dorion, a invité le gouvernement Harper à cesser de faire preuve de mauvaise foi et à s’engager davantage dans ses négociations avec Québec. « Alors que la liste de contentieux entre Québec et Ottawa s’allonge, les négociations, quant à elles, piétinent. Dans certains cas, on hésite même à parler de négociations tellement le gouvernement Harper semble peu enclin à aller de l’avant. Le gouvernement conservateur, qui a reconnu la nation québécoise en 2006, devrait maintenant passer de la parole aux actes », a déclaré Jean Dorion.

« À deux reprises, le gouvernement du Québec a manifesté son intention d’ouvrir des négociations en vue d’obtenir l’entière gestion des fonds fédéraux alloués à la culture et aux communications. Chaque fois, les démarches de Québec ont rencontré une fin de non-recevoir de la part d’Ottawa. En septembre dernier, le Bloc Québécois a déposé un projet de loi pour la création d’un Conseil québécois de la radiodiffusion et des télécommunications, ce sera une occasion en or pour les libéraux et les conservateurs d’appuyer notre initiative et, ainsi, de poser un geste concret en faveur de la reconnaissance de la nation québécoise », a lancé Jean Dorion.

« On constate la même absence d’avancées en ce qui concerne la rétrocession de l’ensemble des terrains formant la colline Parlementaire à Québec. En dépit d’une motion unanime du gouvernement du Québec et d’un discours du premier ministre Harper où il s’engageait à y donner suite, les négociations n’aboutissent toujours pas entre Ottawa et Québec », a-t-il déploré.

« Le dossier de l’harmonisation de la TPS dort lui aussi sur les tablettes à Ottawa. Des milliards de dollars seront versés à l’Ontario ainsi qu’à la Colombie-Britannique pour l’harmonisation de leur taxe de vente avec celle du fédéral; même chose pour les provinces maritimes qui ont obtenu près d’un milliard de dollars en 1997. Alors que le Québec a été le premier à harmoniser sa taxe de vente avec celle du fédéral, et qu’une motion du Bloc Québécois réclamant l’indemnisation du Québec a été adoptée à l’unanimité, le 29 avril 2009, il est incompréhensible qu’Ottawa refuse toujours de négocier de bonne foi une indemnisation avec Québec », a poursuivi Jean Dorion.

« La volonté réelle du gouvernement conservateur de négocier avec Québec apparaît plus incertaine que jamais. S’il veut être cohérent avec sa reconnaissance de la nation québécoise, le gouvernement conservateur doit aller au-delà des mots, négocier de bonne foi et poser des gestes concrets », a conclu Jean Dorion.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean-Pierre Plourde Le 21 octobre 2009 à 1h14

    Nos politiciens n’ont rien compris.

    Le fédéral ne veut pas reprendre les négociations avec nous, elle n’a pas cessé de négocier en notre nom et entre amis sans nous demander notre avis.

    L’approche commune, c’est un traité qui transfert nos droits fonciers avec ce qu’il y a dessus, comme l’Hydro-Québec, la forêt, les mines etc. à la fédération. Voir mon texte documenté appelé, Conflit d’intérêt sur ameriquebec.net. Entendre parler les gens de notre électricité dans les rassemblements politiques me renverse le coeur, autant d’ignorances est incroyable, si vous n’allumez pas très vite, vous allez déchanter, croyez-moi.

    On hérite de la tutelle que le fédéral détient sur les Amérindiens, tous les Québécois sans exception sont expropriés, ce n’est pas rien…

    On ferme les yeux, on se refuse de voir la vérité.

    Négocier vous dites, réveillez-vous, il n’y a plus rien à négocier, sauf si on se lève debout tous ensemble pour mettre le poing sur la table. Terre-Neuve le fait entre autre pour Abitibi-Consolidated ou elle cherche à retirer ses centrales parce qu’elle ne respecte plus ses engagement, et nous alors, on est qui, des esclaves…

    IL N’Y A PLUS DE RAPPORT DE FORCE… On nous fait marcher.

    Apprenez à lire les comportements et les stratégies! Tout s’explique, relisez mes textes SVP. Malgré que mes affirmations sont documentés, on se refuse de les lires de peur de savoir.

    Nos députés se comportent comme au temps de Galilée ou les élites refusaient de regarder dans l’optique du télescope nouvellement inventé. S’ils l’avaient fait, ils auraient vu des montagnes sur la lune et constaté que la terre n’est pas le centre de l’univers. Au lieu de cela Galilée à fait face à l’inquisition pour avoir dit la vérité.

    Cachez ces choses que je ne saurais voir. C’est ça la devise du peuple et de nos députés québécois à Ottawa. Seul le gouvernement Charest sait ce qu’il fait et il se garde bien de nous le faire savoir, pas d’enquêtes sur les pertes de la Caisse, pas d’enquêtes sur les scandales des contrats aux amis, la liste est longue… On est revenu au temps de Duplessi, tout le monde le sait et personne ne veut le voir et l’assimiler. La résignation conduit à la disparition… Se tenir debout, c’est la seule façon de vivre heureux.

    Le moment de notre disparition approche, les bonnes décisions ne sont pas là, Montréal s’anglicise. Les Québécois ont élu des hommes et femmes qui détournent nos actifs et détruisent nos communautés, une émission comme celle de Marie-France Bazo intitulée, Faut-il fermer les régions, et une commission d’enquête Taylor-Bouchard qui nous dit de s’écraser, en dit beaucoup sur les ambitions de nos élus. Voir, Montréal, le traité de l’approche commune va te faire mal? sur ameriquebec.net…

    Quand va t’on allumer?

    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ferme les yeux et refuse de voir les choses en face.

    C’est pénible de devoir répéter et répéter. C’est la seule façon de lutter contre le contrôle de l’information et le conditionnement mentale que les Québécois subissent.

    Merci d’avoir pris le temps de me lire.

    Je suis pour le Bloc à Ottawa, mais il faudrait allumer que diable… Ce pays se dirige vers un mur et des troubles sociaux énormes.

    Pour la démocratie canadienne, on repassera;

    Au Canada, le texte de la Constitution commence par quelque chose comme, Nous le gouvernement du Canada…

    Aux État-Unis, la Constitution commence par, We the people…

    Dans le cas du Canada, le pays exprime la tutelle de l’état sur le peuple.

    Aux États-Unis, c’est l’expression de la suprématie du peuple sur l’État.

    La condition canadienne n’est possible que par l’ignorance du peuple de sa suprématie sur l’État.

    Ce sont là des notions essentielles qu’il faut connaitre. C’est fondamental.

    Au lieu de cela, le Canada s’apprête à trafiquer nos livres d’histoires. Comment peut-on accepter de telles manipulations!…

    Jean-Pierre Plourde, Bsa, UQAC73
    saglac@gmail.com

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 421 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 5 mois, le lundi 19 octobre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Jean Charest lance une fausse commission d’enquête publique sur la construction dans le monde de la corruption Jean Charest a fait son annonce d'une commission d'enquête faussement publique puisque majoritairement à huis clos vers 17h15 ce soir. [...]

2010: L’objectif de faire renaître le R.I.N. se réalisera-t-il ? Je n’ai jamais versé dans la langue de bois, j’écris et je dis ce que je pense; j’ai toujours donné [...]

2010: Rhéal Mathieu ou encore Vigile pourront confirmer qu’il n’y a pas de collaboration directe entre nous Réponse à l’article Bravo à Vigile J’aimerais préciser quelques petits détails, pour les personnes qui se posent des questions au sujet de [...]

2010: Adoption du projet de loi 115 par bâillon libéral À l'aube, mardi matin, les députés étaient encore à l'Assemblée nationale à débattre du projet de loi 115, remplaçant le [...]

2010: Bâillon et loi 103: Charest se prostitue au nom de l’argent pis du vote ethnique Jamais dans l'histoire du Québec n'aura-t-on vu un gouvernement aussi lâche. Jamais un gouvernement du Québec n'aura été aussi bas [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages