Le samedi 17 octobre 2009

QuébecPolitique

Le PQ exige une enquête publique dans le secteur de la construction

Par Parti Québécois

Les allégations de collusion, malversation et corruption se multiplient depuis quelques semaines au point tel où on parle désormais d’un club sélect d’entrepreneurs qui se partageraient les contrats entre eux. C’est extrêmement grave.

Inquiet des nouvelles révélations rapportées hier dans un reportage de Radio-Canada, le député de Chambly et porte-parole de l’opposition officielle en matière de sécurité publique, Bertrand St-Arnaud, réitère la demande formulée il y a quelques semaines par la chef de l’opposition officielle, Pauline Marois, afin que le gouvernement libéral de Jean Charest mette rapidement sur pied une commission d’enquête publique dans le secteur de la construction.

« Les allégations de collusion, malversation et corruption se multiplient depuis quelques semaines au point tel où on parle désormais d’un club sélect d’entrepreneurs qui se partageraient les contrats entre eux. C’est extrêmement grave. En pareille circonstance, le devoir du gouvernement, c’est de faire toute la lumière sur ces informations troublantes et de mettre sur pied rapidement une commission d’enquête publique dans le secteur de la construction », a indiqué Bertrand St-Arnaud.

Les contribuables québécois, qui financent à gros prix le renouvellement des infrastructures, ont le droit de savoir ce qui se passe dans le secteur de la construction. Ils ont le droit de réclamer d’en avoir pour leur argent. Or, actuellement, ils n’ont pas cette impression, quand les allégations soulevées parlent d’une collusion dont les coûts supplémentaires sont évalués entre 20% et 35%. « Il ne faudrait surtout pas attendre que tous les contrats pour le renouvellement des infrastructures soient octroyés pour la mettre enfin sur pied cette commission », a ajouté le député de Chambly.

Monsieur St-Arnaud réfute aussi la défense du gouvernement libéral qui évoque les enquêtes policières en cours pour refuser de mettre sur pied une telle commission. « Se réfugier derrière les enquêtes policières est un faux prétexte. D’autres situations similaires se sont déjà produites dont la plus connue est la Commission Gomery. Les policiers font leur travail sur les cas individuels rapportés, mais il faut aussi s’attaquer parallèlement à la racine du mal, à l’ensemble de la problématique afin de déterminer des règles pour l’avenir. Et ça, c’est le rôle d’une commission d’enquête », a-t-il poursuivi.

À cet effet, le porte-parole de l’opposition officielle tient à rappeler que le ministre de la Sécurité publique, Jacques Dupuis, lui-même affirmait le 29 septembre dernier à l’Assemblée nationale qu’il faudrait “qu’on épure le système, si on a besoin d’épurer le système”. « Pour le savoir, la commission d’enquête publique sur la construction s’impose », a conclu le député de Chambly.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 385 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 5 mois, le samedi 17 octobre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Les pancartes anglaises de Barbara Charlebois et des West Quebecers Depuis 1759, les Anglais et leurs héritiers néocoloniaux du Canada anglais oscillent entre le mépris et le paternalisme envers le [...]

2009: Cérémonie: Deux heures merveilleuses Il n’y avait rien de mortuaire dans cette cérémonie. Aucun pathos, que de la santé, de celle qui vient quand [...]

2009: Étendre les dispositions de la Loi 101 aux cégeps Le prochain Conseil national du Parti Québécois, qui aura lieu les 21, 22 et 23 novembre, aura pour thème la [...]

2009: Les technologies de l’information au gouvernement du Canada Madame Fraser, Dès 2004, le gouvernement fédéral a entamé des démarches visant à se doter d’un système informatique consolidé, une initiative [...]

2009: L’annonce du plan d’un nouvel amphithéâtre à Québec Le comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ) joint sa voix à celle du député de Matane et porte-parole [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages