Le samedi 1 août 2009

QuébecSociété

Le décrochage scolaire: la lettre E attribuée à la ministre Courchesne

Un échec flagrant sur le bulletin libéral

Nouvelles brèves ]

Par Parti Québécois

Voir nos jeunes décrocher en si grand nombre a quelque chose d’indécent tant pour eux que pour l’ensemble des Québécois. La société québécoise n’a pas à payer pour le laxisme, la négligence et l’irresponsabilité de ce gouvernement

« Nous constatons en 2009, après six ans au pouvoir, que le gouvernement Charest a totalement raté la lutte au décrochage scolaire. Les plus récents résultats, diffusés, comme par hasard, en pleines vacances estivales, démontrent que le gouvernement Charest n’a pas progressé dans cet important dossier, et ce, malgré qu’il en ait fait une soi-disant priorité. Ces données illustrent l’échec flagrant du gouvernement de Jean Charest, de Pierre Reid jusqu’à Michelle Courchesne », a affirmé le député de Vachon, Camil Bouchard.

« Les besoins en main-d’oeuvre qualifiée pour le Québec sont déjà criants et deviendront encore plus importants au cours des prochaines années. Dans ce contexte, voir nos jeunes, particulièrement nos garçons, décrocher en si grand nombre a quelque chose d’indécent tant pour eux que pour l’ensemble des Québécois. La société québécoise n’a pas à payer pour le laxisme, la négligence et l’irresponsabilité de ce gouvernement », a poursuivi Camil Bouchard.

« La ministre Courchesne, à la tête du ministère de l’Éducation depuis plus de deux ans, n’a cessé de blâmer tous et chacun pour la détresse de ces jeunes incapables de décrocher un diplôme. Elle n’a pourtant que son gouvernement à blâmer. Est-il nécessaire de rappeler qu’en 2007, le Parti Québécois proposait déjà, dans sa plateforme électorale, de diminuer le nombre d’élèves par classe. Jean Charest a plutôt opté alors pour une baisse d’impôts que lui seul et ses stratèges électoraux désiraient. Résultat: les ressources budgétaires pour un plan d’action efficace de lutte au décrochage ont manqué et ce sont nos jeunes qui en paient encore le prix. La ministre Courchesne a déjà laissé passer trois occasions de mettre en place un véritable plan de lutte au décrochage. Les dernières statistiques ne lui laissent plus le choix : agir ou partir », a conclu le député de Vachon.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Pascal Monette

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 298 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 11 mois, le samedi 1 août 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec, Nouvelles brèves.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Grippe AH1N1 et autochtones: le PQ réclame un plan d’action immédiat Les autorités de la santé publique du Québec redoutent une recrudescence de la grippe A(H1N1) pour cet automne ou pour [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages