Le mardi 22 décembre 2009

SociétéQuébec

Cours éthique et culture religieuse

La ministre Courchesne doit procéder à une évaluation rapide

Nouvelles brèves ]

Par Parti Québécois

Le PQ exige de tenir une commission parlementaire dès la rentrée. Cette commission permettrait de faire une évaluation adéquate de la situation actuelle du cours et le cas échéant, permettrait d’apporter les correctifs nécessaires pour la prochaine rentrée scolaire.

À la suite d’études et articles qui tendent à démontrer un certain éloignement des objectifs de base du cours d’éthique et culture religieuse, la chef de l’opposition officielle et députée de Charlevoix, Pauline Marois, et le député de Borduas et porte-parole en matière d’éducation primaire et secondaire et en matière de langue, Pierre Curzi, demandent à la ministre de l’Éducation, Michelle Courchesne, de tenir une commission parlementaire dès la rentrée. Cette commission permettrait de faire une évaluation adéquate de la situation actuelle du cours et le cas échéant, permettrait d’apporter les correctifs nécessaires pour la prochaine rentrée scolaire.

« Je tiens à rappeler que nous sommes en accord avec le principe de ce cours puisqu’il s’agit de la conclusion d’un long processus de déconfessionnalisation des écoles entrepris par le Parti Québécois en 1998. Cependant, nous avons des réserves à la suite de la publication d’analyses qui semblent indiquer que le cours dévie de ses objectifs initiaux », a indiqué la chef de l’opposition officielle.

« Il est impératif qu’une évaluation de ce cours soit faite, tel que nous l’avions demandée lorsqu’il nous avait été présenté en 2008, afin de s’assurer qu’il respecte certains principes de base, soit la transmission des connaissances sur l’histoire des religions et qu’une place prépondérante soit accordée à nos réalités historiques. À la suite de cette évaluation, la ministre Courchesne devra apporter, le cas échéant, les correctifs nécessaires », a déclaré Pierre Curzi.

Par ailleurs, la chef de l’opposition officielle tient à démentir la nouvelle publiée dans l’édition du Devoir du 16 décembre à l’effet que Pierre Curzi ne serait plus le porte-parole du dossier éthique et culture religieuse. « Pierre Curzi partage la même vision et a les mêmes préoccupations que moi en ce qui a trait à ce cours. Il a ma pleine confiance et demeure mon porte-parole dans ce dossier », a conclu Mme Marois.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Michel THYS Le 23 décembre 2009 à 16h32

    La laïcité politique se caractérise par la séparation de l’Etat et des Eglises, et par la neutralité de l’Etat. Je vous suggère une acception inhabituelle de celle-ci.
    A mes yeux, la liberté constitutionnelle de conscience et de religion est actuellement plus symbolique qu’effective (la preuve : l’apostasie est rare en l’absence d’alternatives philosophiques, et même nulle dans le cas de l’islam).
    Dès lors, la neutralité, au lieu d’être laxiste et de favoriser le communautarisme, devrait consister à compenser l’influence religieuse familiale, certes légitime mais unilatérale, par une information scolaire, progressive, objective et non prosélyte, à la fois sur les options religieuses ET sur les options laïques fondées, elles, sur l’esprit critique, l’humanisme laïque, la spiritualité laïque, l’ouverture à la différence enrichissante de l’autre,….
    Tel est l’objectif de la laïcité philosophique qui,loin d’être antireligieuse, prône un système éducatif permettant de choisir, aussi librement que possible et en connaissance de cause, de croire ou de ne pas croire, en ouvrant l’horizon philosophique.
    Le cours d’ECR, qui hélas occulte même l’existence de l’athéisme, comme si c’était une abomination, devrait à mon sens être amélioré en ce sens, même si les deux religions en place au Québec risquent d’y perdre des plumes … !
    Cela favoriserait un meilleur “vivre ensemble”.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 309 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 10 mois, le mardi 22 décembre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Nouvelles brèves, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Gisement de pétrole Old Harry « Entendre la ministre Normandeau affirmer que la négociation s’amorce est surprenant et même choquant. Cela signifie que ce n’est [...]

2009: Le Parti Québécois dénonce la volte-face de Lise Thériault La députée de Crémazie et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’aînés, Lisette Lapointe, et la députée de Matapédia et [...]

2009: Petit ralentissement du temps des fêtes Plusieurs auront remarqué qu'Amériquébec tourne un peu au ralenti depuis quelques jours. C'est que moi aussi, je prends quelques vacances [...]

2008: Création d’un studio québécois à Tokyo Après Paris, New York, Berlin, Rome et Londres, c’est Tokyo qui a été choisi pour l’implantation d’un sixième studio pour [...]

2008: Compressions au budget du directeur parlementaire du budget « Le gouvernement Harper n’a pas voulu voir la réalité de la crise économique et voilà qu’il s’attaque maintenant à [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages