Le samedi 1 août 2009

SociétéQuébec

Grippe AH1N1 et autochtones: le PQ réclame un plan d’action immédiat

Il faut protéger les populations à risque

Les peuples autochtones ]

Par Parti Québécois

Selon les données disponibles, le taux d’infection au virus de la grippe A(H1N1) pourrait présentement être de 5 à 50 fois plus élevé dans les communautés autochtones que dans le reste de la population. Le jeune âge de la population et les conditions de logement augmentent considérablement les risques de diffusion du virus.

Les autorités de la santé publique du Québec redoutent une recrudescence de la grippe A(H1N1) pour cet automne ou pour l’hiver. Dans ce contexte, le député de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations avec les Premières Nations et la nation Inuite, Camil Bouchard, demande au ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, et au ministre responsable des Affaires autochtones, Pierre Corbeil, de faire connaître leur plan d’intervention auprès des nations autochtones.

Selon les données disponibles, le taux d’infection au virus de la grippe A(H1N1) pourrait présentement être de 5 à 50 fois plus élevé dans les communautés autochtones que dans le reste de la population. « Près de la moitié de la population autochtone du Québec a moins de 18 ans, comparativement à 23 % dans la population québécoise. Or, on sait que c’est chez les enfants et les jeunes que le virus se répand le plus facilement. De plus, de très nombreuses familles autochtones, et surtout les familles inuites, vivent entassées dans leur logement. Le jeune âge de la population et les conditions de logement augmentent considérablement les risques de diffusion du virus », a affirmé Camil Bouchard.

Par ailleurs, un récent rapport d’Unicef Canada faisait état de la santé précaire des enfants autochtones: leur taux de vaccination est inférieur de 20 fois à celui des autres enfants, l’accès aux soins de santé est extrêmement difficile, plusieurs souffrent de maladies chroniques, dont des maladies respiratoires, et un pourcentage très élevé de ces enfants vivent dans la pauvreté. « Toutes les données dont nous disposons, y compris celles de l’Organisation mondiale de la santé, indiquent que les enfants autochtones et leurs parents sont plus vulnérables au virus de la grippe A(H1N1), notamment parce que leur état de santé est plus précaire et parce que leurs conditions de vie accroissent les risques d’infection », a ajouté le député de Vachon.

Le porte-parole de l’opposition officielle demande donc au ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Yves Bolduc, et à son collègue responsable des Affaires autochtones, Pierre Corbeil, de faire connaître leur plan d’action afin de protéger les enfants autochtones et leurs parents devant une recrudescence de la grippe A(H1N1).

« Nous ne pouvons plaider l’ignorance et nous devons nous mobiliser pour protéger ces enfants et leurs familles. Depuis des mois, le ministre Corbeil promet un déblocage des négociations avec le fédéral concernant le financement de près de 1000 nouveaux logements au Nunavik, mais rien ne bouge. Les enfants autochtones et leurs parents ne doivent pas faire les frais de la lenteur endémique des négociations entre le fédéral et le Québec. Le temps presse, aussi bien en matière de logement qu’en matière d’accès à la vaccination et aux soins de santé dans les communautés autochtones. Nous demandons aux ministres Bolduc et Corbeil d’assumer leurs responsabilités et de faire connaître leur plan d’action dans les plus brefs délais », a conclu Camil Bouchard.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 David Le 29 août 2009 à 11h25

    pour compléter vos informations : http://www.esprithe.com/Sante/

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Pascal Monette

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 488 a été rédigé par Parti Québécois il y a 9 ans et 10 mois, le samedi 1 août 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Les peuples autochtones, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Le décrochage scolaire: la lettre E attribuée à la ministre Courchesne « Nous constatons en 2009, après six ans au pouvoir, que le gouvernement Charest a totalement raté la lutte au [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages